En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les logiciels de sécurité montrés du doigt

Un rapport du Yankee Group pointe la multiplication des failles impliquant les logiciels de sécurité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • JM_
    JM_     

    Je suis d'accord avec vous que les logiciels d'aujourd'hui sont beaucoup trop compliques et consommateurs en ressources systeme.
    Mais votre phrase sur le patch management et les pare feux n est pas vraie. Il me semble que le but premier du firewall est d isoler les machines LAN de l exterieur. Le but du "patch management" est de controler l'installation et la configuration des machines. Les deux outils ne se classent pas dans la meme categorie. Par consequent votre argument de "refaire la roue" ne tient pas.

    Quand aux VMs, je ne voit pas le mal a adapter aux technologies actuelles un CONCEPT plus ancien.

    Vos 2 derniers arguments ne tiennent pas la route et n'ont d ailleurs rien a voir avec le sujet (le 2eme encore moins que le premier). Et quand je lis votre reponse j'ai l impression de m'imaginer un vieux grincheux depasse par le tournant de l'evolution globale de l informatique et qui regrette le temps de son VT en noir et blanc ou il fallait maitriser un annuaire de commandes a 1 ou 2 lettres pour pouvoir imprimer un fichier.

  • Jad'
    Jad'     

    Dire que les failles ont toujours existé, c'est dire que les mauvais logiciels ont toujours existé...
    Au temps glorieux du début des pare-feux (fin des années 80), les logiciels en question étaient volontairement conçus simples afin de minimiser les failles. Maintenant, les soi-disant solutions de sécurité sont de terribles usines à gaz qu'aucun utilisateur ne sait réellement correctement configurer.
    Le mot amusant (pour les vieux de la vieille en sécurité des SI), c'est de voir tout le monde avancer que le Patch Management c'est LA solution, alors que les pare-feux furent créé en 1984 pour pallier à l'impossibilité opérationnelle de tenir à jour un parc de machines au niveau des correctifs de sécurité !
    C'est là un problème fondamental de l'informatique : l'habitude crasse de ne pas tenir compte des enseignements passés et de tout refaire en partant de rien.
    Par convaincus ? Et bien, regardez donc de plus près tout le battage médiatique autour des Virtual Machine... les VMM (Virtual Machine Monitor) furent inventés dans les années 70 pour pallier au manque de fonction multi-tâches des mainframes !
    L'avenir est certain : un paradis pour les pirates temps que les informaticiens (au sens très large du terme) ne seront pas tirer les enseignements du passé, et que les décideurs continueront à se fairre "bourrer le mou" par des commerciaux abusifs.

  • outlaw_
    outlaw_     

    arrétez de délirer. Il suffit de passer plusieurs antispyware(meme gratuits) pour s apercevoir qu il y a une multitude de fichiers critiques sur le PC. ça ne remet pas en cause la qualité des gratuits(les payants échouent aussi sur ce test) mais de là à dire qu'ils protègent mieux que les grands éditeurs...

  • jpp_
    jpp_     

    tout les codes ont leur failles.

    pourquoi cette recrudescence dans les failles de softs dit de sécurité ? parce qu'il sont sur le devant de la scène actuellement.

    Les failles on toujours existé, il ne s'agit que d'un contrecoup de la popularité d'une solution.

  • Anne__
    Anne__     

    c'est vrai ! les freeware que l'on trouve parfois sont de trés bon niveau et me protegent mieux que de gros editeurs

  • lolomam
    lolomam     

    Cà se passe de commentaires çà.
    Les logiciels de sécurité qui sont victimes de failles à tout vas.
    Franchement bravo à tous les grands éditeurs de ces logiciels.
    Moi je dis rien de tel que les bons petits logiciels gratuits et parfois libres qui circulent sur le net.

Votre réponse
Postez un commentaire