En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les internautes français peu tentés par une banque totalement dématérialisée

Mis à jour le
Les internautes français peu tentés par une banque totalement dématérialisée
 

Si la consultation des comptes sur Internet est entrée dans les usages normaux, peu de Français sont tentés par les services bancaires exclusivement en ligne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • liliad
    liliad     

    Je suis client de banques 100% en ligne depuis les premières tentatives en France, avec TheBank, qui a coulé, mais sans léser les clients.Je suis passé chez Egg (banque Anglaise) qui a revendu son portefeuille à ING.J'ai testé Monabanq puis ING, je n'ai jamais rencontré de problème depuis plus de 10 ans d'usage, que des économies de frais bancaires qui culminent à 0 euros par an.

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    Les Banques totalement dématérialisées posent effectivement un problème de contact direct avec un interlocuteur. Mais à l'inverse certaines Banques bien identifiées, même à quelques mètres de votre domicile, elles sont tellement matérialisées, qu'elles vous obligent pour avoir des renseignements utiles de prendre chaque fois rendez-vous avec votre conseiller personnel, alors que c'est une énorme perte de temps. Je ne vous explique même pas, suite à la loi de finance 2013, qui modifie substantiellement le fonctionnement de certains comptes, livrets, ou placements, qui sont fiscalisés, impose si l'on est concerné d'agir avant le 31 mars 2013, pour faire par exemple une demande de dérogation d'avance fiscale, après il sera trop tard pour l'année 2013, mais que votre banque ne signale sur son site, que "sous certaines condition il est possible de bénéficier...", sans rien préciser de plus. Pour avoir des infos, soit vous perdez votre temps avec un conseiller, soit vous passez de site de banques, en site de banques, pour au final avoir toutes les infos qu'il vous faut. Une simple déclaration sur l'honneur suffit, à fournir à sa banque... Ouf, vous prenez votre plus belle plume, êtes dans les délais, vous écrivez.... Et quelques jours plus tard, le téléphone retenti, Ouiiii, c'est votre banque, nous avons bien reçus votre courrier et votre déclaration sur l'honneur, MAIS, MAIS, pour cela il y a un formulaire spécifique.... Que vous pouvez obtenir, qu'en prenant rendez-vous avec votre conseiller bancaire.... Alors que d'autres banques ont au moins prévu le coup et mis un formulaire en .PDF en ligne, qu'il suffit de renvoyer... Le totalement dématérialisé ne séduit pas, c'est normal, mais alors le 100% matérialisé, quelle galère. (En tous les cas la loi de finances 2013 a prévu un beau coup de poker, je prends 24% sur les intérêts à tous le monde, sur les produits bancaires imposables, je le rends sous forme de crédit d'impôts plus tard, entre temps, même si vous n'aviez pas à payer d'impôts sur cette somme, l'état à pu avoir une avance de capital, récupère des intérêts que normalement vous auriez eu sur cette somme pendant le temps que votre déclaration d'impôts soit étudiée... Il existe une dérogation d'avance fiscale prévue par la loi, et de continuer à bénéficier du Prélèvement Fiscal Libératoire, seulement si les intérêts sont inférieurs à une certaine somme, mais pour le savoir......Il faut prendre rendez vous avec votre conseiller matériel en chair et en os, ou de fouiller sur internet).

Votre réponse
Postez un commentaire