En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les informaticiens de Schneider Electric toujours en colère

Les grévistes reprennent le travail. Mais continuent de juger inacceptables les conditions de transfert chez Capgemini.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • CacaBoom
    CacaBoom     

    Ils ont raison de lutter.
    Info-ingérance = achat de viande en gros. Ce qui ne pourrait pas étre facturé - c'est le terme - finira en boites de conserve ou en farine animale ...

    Triste sort pour ces pions à Bac +4/5/6 ...

Votre réponse
Postez un commentaire