En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les FAI haussent le ton pour conserver leurs hot lines surtaxées

Les FAI haussent le ton pour conserver leurs hot lines surtaxées
 

Dans une lettre au secrétaire d'Etat à la Consommation, ils agitent la menace de l'augmentation des abonnements et celle des licenciements.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • kriskros
    kriskros     

    Que l'Etat commence à balayer devant sa porte, avec ses numéros surtaxés pour joindre certaines administration. De qui se moque t'on. Mais le principe premier est pertinent.

  • Gael48
    Gael48     

    Il me semble effectivement scandaleux de faire payer le temps d'attente, d'autant plus qu'il m'est arrivé plusieurs fois avec Free d'être coupé au bout de 4 à 5 minutes sans avoir eu d'interlocuteur !

  • habsolut
    habsolut     

    Vous oubliez un détail Mikhail: si les prix sont ce qu'ils sont, c'est parce que les FAI ont élargi le marché aux "ignorants". Et vous savez que plus le consommateur est ignorant, meilleur il est! Regardez simplement toutes les "options" absurdes qu'on peut faire avaler à un bon ignorant (c'est d'ailleurs cela qui rapporte), regardez toute cette bande passante que l'on peut redistribuer parce que le savoureux ignorant (voir le syndicat d'ignorants) se paye la fibre optique pour lire ses emails, regardez tous ces hotspots en puissance qui ont été joyeusement acceuillis aux domiciles de nos tendres ignorants.
    Rien à voir avec tous ces érudits, qui ne font que profiter et ne payent rien.


    Donc de grâce, de grâce, n'abolissez pas l'ignorance.

  • habsolut
    habsolut     

    Voyezzz, Vous avez parfaitement résumé la situation actuelle: lorsque vous appelez pour signaler une panne et que vous "coopérez" avec votre FAI (comprendre: vous travaillez pour qu'il n'ai pas à déplacer un technicien), ce "service" ne doit pas être payant, ni même simplement facturé, d'ailleurs.

    Malheureusement, c'est toujours facturé, et jamais remboursé, sauf à faire un procès. Car les FAI savent pertinemment qu'il est plus coûteux de rembourser tout le monde, que d'attendre des procès, qui n'arriveront probablement jamais.

    Le résultat de cette politique, c'est qu'on estime le nombre de litige patents en France dans les télécoms entre 200 000 et 600 000 cas par AN (le dernier est l'estimation haute de l'UFC, mais c'est improbable), c'est à dire plus que tous les autres domaines de la consommation réunis. Et si le gouvernement fait une loi, c'est parce qu'on a très peur que tous ces litiges aboutissent au tribunal et facent exploser l'appareil judiciaire.

    Cela dit, objectivement, il est toujours difficile de différencier les pannes-réseau des problêmes d'installation du client.

  • Watcher
    Watcher     

    Il n'est d'ailleurs pas admissible de payer pour résoudre un problème du fait du fournisseur comme j'ai pu en faire récemment l'expérience suite à des travaux de mon FAI sur ma ligne. (Je n'avais bien sûr pas été prévenu).

  • marion la Best
    marion la Best     

    Qui est responsable quand ça déconne?..
    Qui paye pour cela ?..
    Pas le responsable.

  • Raimundo
    Raimundo     

    Je n'ai jamais compris pourquoi un appel téléphonique vers la FAI dont on est client devait être, non seulement exégèrément surtaxé, mais de plus les longues minutes d'attente étaient également prises en compte.C'est un moyen comme un autre de payer un abonnement supplémentaire ce qui est incorrect. Après tout on ne téléphone pas pour notre plaisir et souvent nos appels sont dus à une défaillance de la part du FAI.Inutile de vous dire les factures salées que l'on reçoit de France Télécom. Ce n'est pas permis et l'Etat a raison de mettre fin à cette grave dérive.

  • xPluton
    xPluton     

    Les FAI se plaignent d'être stigmatisés? A ma connaissance, lorsque l'on a une réclamation à faire auprès de l'administration, d'un transporteur ou bien d'une agence de voyage (en dehors de certains sites en ligne), on a toujours la possibilité de se rendre à un guichet et rien ne nous oblige à passer par une ligne surtaxée. Pour ce qui est d'un FAI, c'est rarement le cas. D'une part, ces guichets sont en effet quasi-inexistants et d'autre part, du fait de la nature de la prestation, il est souvent nécessaire de se trouver chez soit pour un dépannage.
    Les temps d'attente payants sont totalement inadmissibles. Peut-on en effet parler de service rendu lorsque l'on fait patienter le client pendant parfois plusieurs dizaines de minutes? Les arguments des FAI pour défendre cet état de fait sont bien minces, voire nuls...

  • Michel Stroganoff
    Michel Stroganoff     

    C'est un problème qui aurait dû être traité par les pouvoirs publics dès le départ, dès que ces numéros surtaxés ont été généralisés.
    Les FAI n'auraient pas mouftés alors.
    Maintenant que ces "revenus" sont bien intégrés à leurs comptabilités, ils ne sont plus d'accord pour changer, ils menacent.
    En droit, il est parfaitement anormal de devoir payer pour former une réclamation pour un service déficient.

  • Sn4kY
    Sn4kY     

    +1 avec toi.
    beau discours !
    si tout le monde pourrai être de ton avis ça nous arrangeraient bien...

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire