En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les bracelets antivol pour nourrissons sous l'?"il de la Cnil

Les bracelets antivol pour nourrissons sous l'?
 

La commission crée un groupe de travail sur les dispositifs de surveillance des personnes vulnérables comme les bracelets RFID pour bébés ou pour les individus atteints de la maladie d'Alzheimer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • kinedimo_2
    kinedimo_2     

    eh oui !! tout doucement.... je flotte dans l'eau tiède de la bassine... tranquille les doigts de pied en éventail... au chaud, rassuré... bien au chaud...

  • remy46
    remy46     

    Ce n'est pas parce que certains détraqués mentaux et sexuels penetrent avec de mauvaises intentions dans les hopitaux qu'il faudrait à l'avenir systématiquement "ficher" les simples visiteurs venus rendre visite à la grand-mère hospitalisée ! Ce serait d'ailleurs impossible par manque de temps, de personnel et de budget...

  • remy46
    remy46     

    Comparer l'arrêt du rapt de bébés dans des maternités avec l'arrêt production d'énergie mondiale, çà relève vraiment d'une stupidité sans nom...Mettre un bracelet aux nouveaux nés, c'est très facile, arrêter de produire de l'énergie, c'est impossible car çà tuerait la terre entière en moins d'un an...
    Comparons ce qui est comparable...

  • PMYG
    PMYG     

    ce "bracelet anti-enlevement", même si il apporte um petit plus au niveau de la sécurité, se base aussi sur une approche commerciale qui cultive la peur des parents.
    Ce type de dispositif n'opére pas dans la prévention et ne decharge pas pour autant l'établissement de soins de son obligation de sécuriser l'acces aux unités de soins ...
    et la CNIL de s'interroger a juste titre sur cette sécurisation des accés qui est totalement inexistante en france
    N'importe qui peut rentrer dans n'importe quel service de soins sans qu'on lui demande quoi que ce soit, de jour comme de nuit.

    Nombre de cas ont été constatés tant au niveau des services d'hospitalisation d' hopitaux publics que de cliniques privées ou de "faux accompagnants" , "faux-médecins", faux- etc...
    A l'hôpital, à moins que vous ne soyez VIP, aucun controle n'est effectué alors que c'est le cas dans toutes les entreprises ou vous ne pouvez penetrer qu'apres un controle de votre identité , le motif de votre visite , avec dans de nombreux cas la remise d'un badge qui vous identifie de la part du personnel de l'entreprise.

    A l'hopital, le nombre de malveillances, délits ou sévices à l'hopital dues à ces "faux visiteurs" n'est pas connu officielement mais son chiffre pourrait surprendre



    Ainsi, sans même parler d'enlevements,

  • N'importe quoi...
    N'importe quoi...     

    gardons donc le même raisonnement pour tout le reste !!!
    parton du principe que quelques avions par an se transforment en cauchemar pour INTERDIRE ces moyens de déplacement bruyant !
    Dans le même ordre d'idée, la voiture...Wouah, ça pollue, et souvent, il y a des soucis de sécurité, de pollution de l'air, de méfait en tout genres...
    Au principe de précaution, arrêtons TOUTE les centrales nucléaires, et pédalons le soir en famille pour avoir assez d'énergie pour pouvoir regarder le film du samedi soir (en plus, ça fait 2 heures de sport par jour et ça permet de renouer le contact entre les membres de la famille quand un ne pédale plus.
    Je pense que pour tout les avions qui tombent, les centrales qui explosent, les polluant au pesticides, les...
    il faudrait...
    arrêter silplement la connerie humaine !!!

  • Quoi encore ?
    Quoi encore ?     

    Elle gentille Anne Debet avec ses états d'âme concernant d'éventuelles extensions d'usages abusifs. Au moins, elle d'accord avec Michel Audiard :"C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule".

  • zazou35
    zazou35     

    C'est à se demander si ces gens de la CNIL ont été parents un jour! Le monde est tellement fou de nos jours avec ces rapts de bébé en clinique ou à la crèche que ces outils DOIVENT être utilisés en complément afin que nos petits soient totalement sécurisés. L'être humain n'est pas parfait, on le voit bien puisqu'on nous fait des campagnes de pub nous rappelant de ne jamais les quitter des yeux, et pourtant les constats sont là, trop d'accidents. Alors pour tous ces petits êtres si vulnérables, il faut utiliser ces nouveaux moyens.

  • Moi Je
    Moi Je     

    Arretons la parano !!
    Si cette technologie peut servir à empecher OU retrouver quelqu'un, utilisons-là.
    à force de voir le mal partout, pourquoi ne pas s'intéroger sur les ticket de transports ?
    Eux aussi peuvent dire ce que vous avez empreintez comme transp.

Votre réponse
Postez un commentaire