En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'art du counter-googling

L'art du counter-googling
 

Big Brother n'est plus un fantasme. Il existe, il s'appelle Google et il vous surveille. Rien ne lui échappe, vous êtes fiché. Comme Claire Chazal dans Voici, votre vie s'y étale au grand jour. Certains industriels commencent déjà à s'y intéresser.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • googler
    googler     

    Je sais que ce sujet sur le counter-googling date de 2003 et qu'il pourrait paraître périmé. Je crois au contraire que la sortie récente et très médiatisée de spock (http://spock.com), puis wikiyou (http://wikiyou.com) et en même temps en France gOOgling (http://googling.fr) constituent un symptôme clair de la dépendance au moteur de recherche. Ces sites institutionalisent le principe du googling et lui donnent des outils performants. Associées à Google, ces vitrines publiques d'informations privées orchestrent le grand show de Big Brother. L'anonymat ne sera bientôt qu'un mot vide de réalité...

    "You're IN, you are" dit le site français (!), on aperçoit dès la page d'accueil dans quel travers on tombe.

  • Rocco S.
    Rocco S.     

    Quand je pense au milliers de site porno que j'ai consulté !
    Ma gardienne va le savoir maintemant !
    Si ça se trouve, je vais apprendre avec le googling, qu'elle a fait pire.
    Quel bordel quand même !

  • Yakumo Fuji
    Yakumo Fuji     

    Notre cher testeur du webzine (la "victime" plutôt) n'a manifestement pas compris l'erreur qu'il a commise. Il prend son compte de connection de particulier pour un compte d'entreprise..
    Forcément que le robot prend ça pour du spam, un compte de particulier n'est pas dimensionné pour envoyé autant. Manifestement, cette personne ne connait pas le mot "quota".
    S'il veut faire du mailing, qu'il prenne un abonnement dimensionné pour, et non un simple compte de particulier.
    Mais vu comme l'article a été écrit, j'ai bien peur qu'il soit impossible de le raisonner et de lui montrer son erreur.
    Je tiens à préciser quelque chose Richard: non ce n'est pas u ntexte à la limite de la diffamation, c'est de la diffamation ET de la mauvaise foi car ce monsieur ne reconnait qu'il est en tort.
    De plus, il déclare avoir envoyé dans laprès-midi 2448 mails !!! Wanadoo est donc pleinement dans son droit et a donc parfaitement raison de restreindre l'accès au réseau.

    PS: c'est un pseudo ;)

  • MiXurBrain
    MiXurBrain     

    Cependant, je plains effectivement les internautes inexperimentés et le débat à lancer serait plutôt celui du rôle de Google qui participe à tendre vers une information unique : la sienne ...
    De là, beaucoup de dérives et limites peuvent être envisagés.

    Notamment que historikement, Sergeï et Larry, les deux fondateurs de Google et actuels CEO ont (avaient?) quand même comme projet de recherche de rendre la connaissance universelle de notre monde disponible à tous en quelques secondes ..

    Brain Stuff .|.

  • MiXurBrain
    MiXurBrain     

    Oui le googling est une pratique répandue, et permet d'apprendre beaucoup de choses sur une personne. Le recoupement de google, google newsgroups, site perso de la personne, site pro, etc permet effectivement de retracer une personne, voire même de la localiser aussi uniquement grâce à une adresse ip récurrente archivé dans les forums.
    Cependant, les techniques à utiliser restent encore destiner à un public averti. Même si pas besoin de tracer une ip pr savoir ou habitent l'internaute puisque quelquefois, il les claironnent haut et fort sur son site perso.
    Seuls les internautes expérimentés ont accès au googling, les inexperimentés eux ne pourront jamais arriver à réaliser une 'étude complète de profil' d'un seul coup, et c eux, internautes inexperimentés, qui s'exposent le plus dans ces pratiques ne connaissant pas toutes les techniques de discretions à observer (de type changer de pseudo régulièrement lors des posts, ou pseudo différents selon vos activités sur le net, robots.txt pour ne pas etre indexé par les OR, faire attention aux bases whois et ne pas faire de lien entre dns de site pro et celui de votre site perso, etc).
    Pour ma part, je suis internaute depuis 1996 avec le même pseudo public, + d'autres selon mes activités, j'applique toutes ces consignes et vous ne trouverez que trés peu de traces sur les outils de recherche de moi, de plus tout ce qui apparait aujourd'hui (2 sites en tout) est entièrement sous mon contrôle aujourd'hui.

    A vous de faire attention, vous ne vous baladez pas avec une pancarte affichant vos coordonnées personnelles et professionnelles dans la rue, faites pareil sur Internet, et vous ne serez inquiété par le 'Googling'.

    Brain Stuff .|.

  • DURAND_
    DURAND_     

    Votre maman a voulu faire original en vos prénommant ?

    Vous avez changé de DUPUIS en DUGENOU parce que c'était trop courant.

    Erreur.

    Devenons tous des DUPUIS ou des DUPONT, le counter-googling n'en sera que plus inneficace.

  • le raleur
    le raleur     

    Arretez d'extrapoler sur n'importe quoi.
    Google est le meilleur outils jamais vu sur le net.
    Pour qu'un site ne soit pas fichier, il faut simplement ajouter un fichier robot.txt avec 3 lignes de commandes.
    C pareil pour votre nom, ecrivez leur en leur disant que vous ne voulez pas etre fichier et vous ne le serai pas c tout.

    Bref bref, voila encore le genre d'article inutile.
    Parlez plutot des pub abusive que l'on peut trouvé sur certains site ou encore des kit de connexion surtaxé ou encore des publicité pornographique sur des site public apres minuit (sois disant un jeu de 15 ans dors avant minuit pendant les vancances)
    Bref...

    bye

  • Yannick Patois
    Yannick Patois     

    (suite du [1])

    Par contre, ce que je trouve autrement plus préocupant est la collision entre les deux principaux versants de la vie publique: le secteur professionel et le secteur politique (au sens large de vie publique et citoyenne). En quelque seconde de recherche, un employeur potentiel peut savoir que j'ai signé une pétition contre l'AMI en 96, que je me suis présenté sur une liste probablement étiqueté "extrème gauche" aux dernières municipales, que je soutiens farouchement le logiciel libre, ... etc. Et ça oui, cela peut poser problèmes. D'autres personnes pouraient avoir des problèmes similaires par une participation publique à des associations sur des thèmes encore parfois mal accepté (homosexualité, par exemple).

    C'est pour cela que la CNIL recommande l'utilisation de pseudo et qu'un avocat a dit "je devrais avoir le droit d'etre avocat le jour et drag-queen la nuit sans que ces données ne se recoupent" (quelque chose du genre, c'était durant l'affaire estelle, je crois bien).

    Cependant, ma conviction est que les opinions et prises de positions n'ont de valeur dans une démocratie que si publique, et que cette liberté s'use si l'on ne s'en sert pas; autrement dit que ma liberté d'expression ne doit pas s'auto-censurer par crainte d'éventuelles retombées, car cela même provoquerait un recul de cette liberté d'expression.

    C'est pourquoi je signe toutes mes interventions et que google est plein de messages à mon nom... Bah, j'imagine que ca remplis déjà les bases de données des services de renseignements fraiçais et probablement US; grand bien leur fasse!

    Yannick

    PS: Ces pseudo-"forums" infoutus de marcher sans "javascript", quel plaie...

  • Yannick Patois
    Yannick Patois     

    Bonjour,

    Il doit aussi exister des traces de mes actions sur le net depuis 95 au moins... Et maintenant, il en existe en effet vraiment beaucoup (et cette intervention en ajoutera une autre).

    Le principal problème de cette mise à plat des informations est que sont confondus dans un même ensemble les différentes facettes de la personne: privée, familiale, publique et professionelle. Autrefois, il aurait fallu pas mal d'argent et de temps pour collecter et relier ces différentes informations; Aujourd'hui c'est une affaire de quelques minutes (et qu'il existe des logiciels spécialisé ne me surprends pas, c'est tellement évident, j'ai même pensé à en écrire un, pour voir, mais je me suis dis que c'était un jouet trop dangereux...).

    Contrairement à ce que dit l'article, je ne crois pas trop cependant aux collisions purement privées: ces choses là restant en général hors lignes et en tout cas sous pseudonyme: faudrait quand même ne pas etre très clair pour publier sous son vrais nom ses démelées sentimentales avec ses différents partenaires! Encore que là, l'ignorance peut jouer: par exemple, je dispose d'une IP fixe, un forum qui loggue les IPs, même si j'utilise un pseudo ne me cachera pas beaucoup (à un utilisateur avertis, toutefois)...

    [Texte trop long me dit le machin, visiblement à 01net il faut penser simple, sinon simplet, hein...]

    (suite prochain post)

  • ECJS_
    ECJS_     

    Je gère avec rigueur toutes les infos du net que les moteurs de recherche pourraient contenir sur moi. Et j'en connais plus sur les autres.

    J'ai par exemple trouvé un texte écrit par un camarade de lycée alors qu'il était au CM2.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire