En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'administration électronique assume son handicap

Le Gouvernement publie un rapport sur l'accessibilité à Internet en France. Il prévoie une refonte des 5 500 sites publics.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Meleager
    Meleager     

    A court terme l'accessibilité coûte "cher". D'une part il y a un manque évident de formation chez les développeurs, intégrateurs et webdesigners (s'il n'y a pas de formation un temps de recherche personnel important est alors nécessaire). D'autre part il y a des CMS daubés, d'un point de vue accessibilité, qui générent du code sale. Certains de ces CMS sont propriétaires et nécessitent donc un développement supplémentaire effectué par des SSII qui ne se gênent pas pour se servir grassement au passage, tout en ne faisant pas forcément leur boulot (haine gratuite mais ça défoule). Cela entraîne donc un coup supplémentaire qui peut varier de 5 à 25 % de la note finale en fonction de la plateforme !

    Cependant, une fois que l'accessibilité est maîtrisée, elle doit être systématiquement utilisée.
    Nous avons effectué de nombreux tests et le fait de respecter les normes W3C au niveau de l'accessibilité permet une augmentation de la qualité d'affichage des infos dans bien des navigateurs peu répandus... Moralité les sites deviennent non seulement "visibles" pour les malvoyants mais ils le sont encore plus pour les voyants...

    Encore un argument de plus pour le respect des normes W3C en général.

  • Philippe Batreau
    Philippe Batreau     

    L'administration publique s'intéresse depuis un moment à l'accès au net pour les handicapés et ne manque pas de soutenir l'action de Braillenet.

    Je ne pense pas que rendre un site accessible coûte aussi cher que ça, il faut observer les recommandations en la matière que l'on peut trouver sur le site www.accessiweb.org et mettre en place les procédures adéquates au niveau des processus de fabrication du contenu et contenant web.

    L'égal accès de tous au service public en est l'un des principes fondamentaux qui impose aux sites du service public un accès aux déficients visuels. Plus qu'un devoir, c'est une obligation pour le service public.

    Quant aux sites privés, on ne voit pas pourquoi ils s'en exonéreraient.

    On peut penser que c'est plus par ignorance que mauvaise volonté que des sites ne soient pas accessibles, que ceux-ci soit privés ou publics.

    NB : Un compliment sur AdmiNet ça fait toujours plaisir, merci.

    Philippe, editeur d'AdmiNet France

  • Nicolas PIGOT
    Nicolas PIGOT     

    Tout à fait sûr qu'il n'y a pas de différence qualitative entre public et privé, et surtout que leurs webmasters privilégient surtout le contenu (exemple : le formidable adminet).
    Dans une logique de cantonnement du SP à ses missions, parfaitement cohérent de soustraiter la prise en charge du handicap par des agences spécialisées. Et ça risque de coûter moins cher.

  • Meleager
    Meleager     

    La majorité des webmasters du service public sont plutôt des webmaster éditoriaux.
    Que les services de l'état fassent appels aux ressources du privé est tout à fait normal. A première vue ça coûte cher mais à seconde vue ce n'est pas le cas.
    Quoi de plus triste qu'un site web dont les contenus sont administrés par un changeur de kernel maladif qui sait tout faire sauf écrire...

    Un peu plus de boulot chez certaines web agencies ou pour des indépendants aura un impact sur la vie économique en général non ?! alors pourquoi se plaindre ?

  • Meleager
    Meleager     

    Euh avant de taper sur le public vérifie donc l'accessibilité des sites privés !
    Tu verras c'est kifkif la bourrique !

  • vivendi
    vivendi     

    Les sites publiques ne font que refleter la réalité: une administration vieillissante, mal adapté aux besoins des Francais, lourde et complexe.
    Mais les Francais ont l'air d'y etre tellement attaché...
    les 3 centimes de plus de mon gasoil servent deja a combler une partie du trou de la sncf, je n'ai pas envie de me reprendre 3 centimes d'augmentation pour payer des webmaster dignent de ce nom!

  • James_
    James_     

    J'espère au moins qu'une charte de bonnes pratiques concernant l'accessibilité des sites sera imposée (oui imposée) aux webmaster des sites publics.
    Et qu'on n'ira pas sous traiter ça à quelques organismes privés qui vous feront un site très accessible moyenant quelques centaines de KF par site!
    J'ai un peu peur que l'administration cherche à se débarrasser du problème en prenant ce genre de choix.

Votre réponse
Postez un commentaire