En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La terre tremble sur formulaire virtuel

A la suite du séisme de Besançon, le Bureau central sismologique français collecte les témoignages sur son site Internet. Cette méthode, pratiquée depuis quatre ans, est devenue aujourd'hui essentielle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • lo_
    lo_     

    j'avais déjà vécu celui de 2003 mais là c'était + "discret", en 2003 il était environ 23 h un samedi soir avec mes enfants devant la tv, sur le coup, j'ai pensé qu'un des 2 enfants assis dans le canapé s'amusait à le faire bouger, puis ce fut le tv puis le meuble en rotin qui s'est mis à bouger.
    Cette fois, je rentrais du travail vers 18h25 je me suis assise sur une chaise en bois dans le séjour, ça a légèrement tremblé 2 fois à quelques secondes d'intervalle et j'ai cru que je m'étais mal assise (sur un nerf par exemple) et que c t pour cela que ça à tremblé...ce n'est qu'en entendant les infos du soir que j'ai compris...
    NB : j'habite au 5ème et dernier étage d'un batiment des années 70

  • aldragon
    aldragon     

    Je ne comprend pas pourquoi tu vas sur un site ou les informations ne sont transmises que via un autre site ( service) d'observatoire qui lui est le RéNaSS
    Réseau National de Surveillance Sismique
    http://renasss.u-strasbg.fr

    Celui t'en apprendra d'avantage

  • Eric_
    Eric_     

    En Corse, pas besoin de tremblements de terre pour entendre des "BOUM"... :o)

  • slender
    slender     

    oui, ici en corse, on a rien ressentit du tout. On a continué a boire du pastis vers midi, l'eau n'a meme pas tremblé dans les verres. On a été informé au journal télévisé. J'ai meme pas eu peur. Bon je rigole.

  • Eric_
    Eric_     

    J'étais à mon bureau situé dans le 4ème arrondissement de Lyon (colline de Croix-Rousse, réputée instable et ayant déjà fait l'objet de glissements de terrain...) et j'ai bien senti la secousse qui a duré 5 bonnes secondes, voire plus.
    Je suis au deuxième étage d'une maison ancienne réaménagée en bureaux avec parquets, et ça a bien tangué, le parquet a craqué, et un cahier est tombé de mon armoire. Impressionnant parce-que sur le coup on sait pas ce que c'est et quoi faire, et puis ça va vite. Si ça avait été un vrai séisme de plus grande aplitude, je ne pense pas que j'aurais le réflexe, où le temps de descendre les 2 étage et sortir de la maison.

  • corinne_
    corinne_     

    Je suis en Suisse, près de Morges, à ce moment là je me trouvais dans un grand magasin. Les articles suspendus dans les frigidères ont commencés à bouger de gauche à droite, certain même sont tombés à terre. Sur le moment, les gens se sont regardés assez surpris avec un demi sourire sur les lèvres, personne ne savait vraiment ce qui s'était passé. C'est aussi au TJ du soir que nous avons appris la nouvelle. J'avoue avoir aussi été très surprise :o)

  • Joëlle M.
    Joëlle M.     

    Eh bien ici, entre Vesoul et Belfort, c'est la deuxième fois. L'année dernière, il y a eu déplacement latéral (très impressionnant) et cette année, presque jour pour jour, un gros sursaut à la verticale, (tout aussi impressionnant)accompagné d'un bruit ressemblant étrangement à une explosion.
    Heureusement, sur le site BCSF de Strasbourg, on peut apprendre plein de choses sur le sujet, et ainsi, on est un peu moins effrayé si cela doit se reproduire. Et il est essentiel de les informer sur notre ressenti et conséquences matérielles éventuelles.
    (J'habite une maison de plain pied).
    En ce qui me concerne, je suis allée le plus rapidement possible sur le site pour connaître l'épicentre.

  • Christian MONNIER
    Christian MONNIER     

    Habitant à VENISSIEUX dans le Rhone, mardi 24/02/04 à 18h30 j'ai ressenti brusquement des vibrations et des craquements dans mon appartement F2 d'un immeuble datant du milieu des années 20.
    C'est impressionnant pour la première fois de ressentir ces vibrations et ainsi ces craquements comme si tout allait s'effondré.
    J'en ai déduit à un tremblement de terre dont j'ignorai l'épicentre et j'en ai pris connaissance au JT de 20 heures.

Votre réponse
Postez un commentaire