En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La sécurité informatique du Boeing 787 mise en cause

La sécurité informatique du Boeing 787 mise en cause
 

Un document de l'aviation civile américaine s'inquiète des possibles attaques informatiques que pourraient subir en vol les systèmes vitaux du futur 787, appelés ' Dreamliner '.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • helixoid
    helixoid     

    hihihi! pas de bug dans les FMC et autres calculateurs embarqués !? C'est quand la dernière fois que tu en as vu un de près?

  • adminskynet
    adminskynet     

    Seattle c'est pas la ville de Boeing et de Microsoft.
    Donc c'est normal que la sécurité ne soit pas au top !

  • LighTningH35
    LighTningH35     

    Il y a bien des connecteurs logiques (il faut bien gagner de la masse) mais il n'existent qu'entre les sytèmes de divertissement (IFE) et le sytème de contrôle de l'éclairage par éxemple.

    En aucun cas les réseaux primaires de contrôle de l'avion ne sont en contact.

    Alors oui, il peut y avoir des problèmes de hacking (mais c'est pas nouveau) mais ils nempêcheront pas d'assurer la sécurité des vols.
    Si je me répète sur ce dernier point, c'est pour empêcher une nouvelle "psychose"de se propager et qui s'est déjà produite avec les matériaux employés par Boeing pour le 787.
    Quand à l' A350 d'Airbus,il doit être encore plus "révolutionnaire" que le 787, et les interactions entre les systèmes seront encore plus nombreuses, car la masse des systèmes éectroniques toujours plus nombreux impose de réduire la masse (là ou l'on peut)pour rester dans les devis.

    Quand aux bug, ils n'existeront que sur les IFE, pas sur les commandes de vol (redondés 5 fois et dont les sytèmes sont durçis) en tout cas si bug il aura, l'avion ne sera commercialisé pas avant qu'ils soient résolus. Et les IFE ne sont pas réellement de la responabilitée du constructeur masi du fournisseur car non considéré comme système primaire et donc à risque pour l'avion.

  • DM1
    DM1     

    On peut aussi imaginer un périphérique dont l'OS se mette en boucle pendant que son possesseur fait un petite sieste et qui va broadcaster à tout va.
    Pas d'intrusion mais aucun message ne peut plus être échangé.
    Cela arrive dans les entreprises, mais ici nous avons les pieds sur terre et les concéquences sont limitées.

  • DBL8
    DBL8     

    OUI, ou en ait le probleme sur les automobiles avec l'informatique ? C'est de ce que j'en ai entendu à la radio, la faute au conducteur, com'd'ab ! Pourvu que ses avions n'aient pas un ENNUI similaire.

  • necrosavant
    necrosavant     

    en fait, la crainte est due au fait que toutes les données passent par un même réseau physique (les câbles) et que entre un équipement audio-visuel et un ordi-portable les possibilités ne sont pas les mêmes. Il n'y a que des "cloisons logiques" dans le 787 et donc vulnérabilité possible du système (en général ce n'est qu'une question de temps !!),sans parler des bugs (inévitable). Et, comme le précise l'article l'architecture choisie par boeing est inédite, donc de nouvelles interrogations. Enfin si un 787 s'écrase ils ne pourront pas dire que c'était le pilote qui s'était trompé de pédale lol (voir l'affaire des voitures qui accélèrent tt seules)

  • LighTningH35
    LighTningH35     

    1°) le 787 n'a pas encore entammé son premier vol.
    2°) A ce que je sais, les systèmes de divertissement en vol n'ont pas de lien avec les sytèmes de vol (et sinon alors tous les avions de ligne sont concernés)

    3°)Cela ressemble fort à une nouvelle polémique anti 787 (la précédente étant: "la fibre de carbone, c'est pas solide et ça prend feu")

    4°) La FAA fait une crise de parano aiguë actuellement, après l'afaire des lasers verts pour aveugler les avions en approche(avis perso)
    5°) EADS est la maison mère d'airbus, normal qu'ils confirment les craintes de la FAA (et je serais airbus, je me pencherais sur mon A350 au cas où,vu que lui aussi acceuillera des sytèmes de divertissment en vol complexes.

Votre réponse
Postez un commentaire