En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La langue de bois des politiques taillée en morceaux...

La langue de bois des politiques taillée en morceaux...
 

Ils sont tous là : Giscard, Barre, Mitterrand, Rocard, Jospin, Raffarin, Fabius, Borloo, Villepin, Fillon, Chirac. Tous là à en appeler à des changements dans nos modes de vie...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • mcpv
    mcpv     

    J'en rajoute à la liste :
    Arrêter de parler de croissance - ben oui, d'un côté on nous parle de réduire nos déchets, nos rejets, notre consommation en quelque sorte, et de l'autre, on cherche à accélérer la croissance ! Paradoxe !

    Arrêter la politique qui favorise la natalité. Plus l'humanité croît, plus elle consomme - mais bien sûr, cela ne correspond pas au plan de retraites ;-)

    Développer un tronc de recherche international pour les nouvelles énergies : abandon de brevets, synergie entre les laboratoires, etc.

    Tout ceci, un citoyen lambda n'y peut rien, et tous les dirigeants peuvent y remédier, à condition de le vouloir bien sûr.

  • fluorescent15
    fluorescent15     

    ON commence à parler des fuite radioactives.
    une brave femme à la télé nous dit que s'il y en avait eu, elle aurait été avertie.
    Quelle naiveté.
    ça crée de l'emploi les centrales. ça crée des cancers aussi. et oui.
    comme ça elle n'aura pas à se décarcasser pendant sa retraite

  • Csf38
    Csf38     

    "Green pisse"... sur la France, comme de coutume. Montage facile et insignifiant

  • baseball1
    baseball1     

    ...

  • l'ecolo
    l'ecolo     

    boph ! ce n'est qu'un raisonnement bidon (joliment présenté, je l'admets, mais bidon quand même), un "yaka" de comptoir de bistrot, comme si ce que voudrait nous imposer grinepisse était à la fois réaliste et sans danger...

  • l'ecolo
    l'ecolo     

    j'ai rarement lu un commentaire aussi clairvoyant que celui de oizejfoziefjz
    j'ajouterai seulement que le coût réel de cette mode des éoliennes, panneaux solaires et autres est prudemment masqué par des subventions de différentes natures dont le contribuable n'est pas informé.

  • oizejfoziefjz
    oizejfoziefjz     

    On commence à entendre de ci de là que tout ce qui tourne autour du respect de l'environnement est une mode.
    Personnellement, j'en ai ras-le-bol d'être bassiné à longueur de journée par des messages d'intoxication intellectuelle sur "le respect de l'environnement". Chaque page de pub est un tsunami d'âneries pseudo-écolos (du nucléaire aux automobiles en passant par tout un tas de produits soit-disant écolos : tout serait bon pour la planète, mon oeil !), aux milliardaires comme YA Bertrand qui pollue la planète en avion et nous fait la morale, E. Dehlia et sa météo lavage de cerveau. MARRE ! Cela fait 40 ans que j'entends le même message, je pense que mon ras-le-bol n'est pas isolé et que dans quelques années, on n'en parlera plus. Il y a une telle récupération de "l'écologie" pour faire n'importe quoi et nous vendre des produits quatre fois plus chers, ASSEZ !
    Si l'on voulait faire quelque chose, il faudrait :
    1) arrêter d'encourager les pollueurs, donc, vitrifier les chinois
    2) arrêter de donner des monospaces de fonction (ces grosses fourgonnettes avec siège bébé utilisés 95% du temps par des cadrillons seuls dans leur voiture)
    3) ne pas acheter de fruits & légumes provenant de l'autre bout de la planète
    4) encourager et développer le nucléaire (on en reviendra des éoliennes, intéressantes pour leur avantages fiscaux, c'est tout) : productivité maximale, aucun rejet de CO2, peu d'occupation géographique. Mettre la paquet sur la fusion thermo-nucléaire.
    5) que les femmes arrêtent de se maquiller : les cosmétiques ne se dégradent pas et provoquent des ravages sur l'environnement
    6) arrêter de boire des sodas, bières et autres cochonneries en canettes, que l'on retrouvent dans nos belles forêts
    7) pénaliser l'idiotie : une tomate qui fait 6000 kilomètres avant d'arriver dans son assiette devrait être plus chère qu'une tomate produite 30km plus prêt, et que tout produit d'ailleurs.
    8) arrêter l'intox : vérifier ce qui est raconté dans chaque page de pub.
    9) développer la visio, le télétravail, le travail collaboratif (les technologies sont là, mais on préfère faire semblant de travailler en s'exhibant dans les couloirs avec un mobile à l'oreille que vraiment travailler).
    10) faire le bilan au mètre carré : je suis sûr qu'Evelyne Dehlia ne vit pas dans un 30m².
    11) arrêter de voyager inutilement, que ce soit pour affaires (mais c'est clair qu'il faut avoir envie de travailler et de s'organiser pour faire les choses à distance), ou pour loisirs (arrêtons de donner de l'argent aux dictatures thaïlandaises et cubaines, par exemple, ce serait vraiment citoyen et vraiment bon pour la planète).
    Enfin, bref, que des trucs impopulaires.
    Etc. Ce serait amusant de lister les mesures vraiment efficaces.

  • pas plus beau que les autres
    pas plus beau que les autres     

    4 ou 5 messages depuis ce matin ?
    si le sujet traitait de carla ou du foot, je suis sur que la page serait pleine ...
    allez comprendre ...

  • Pilgrim78
    Pilgrim78     

    Pourquoi perdre son temps sur des interventions d'un autre temps quand il y tant de langue de bois à débiter sur les politicards d'aujourd'hui ?

    commençons donc par débiter le discours de Sarkozy, ce sera peut-être plus utile que de se retourner sur des échecs...

  • Graougog
    Graougog     

    Comment peux-tu dire que ça n'a aucun sens ? C'est surtout ton commentaire débile qui n'a aucune utilité...

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire