En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La gaffe du DAF

La gaffe du DAF
 

Avant tout achat de logiciel, il y a un minimum de questions à poser à l'éditeur, les incidences d'un tel acte n'étant pas seulement politiques ! Autrement dit, n'est pas directeur informatique qui veut !

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • julien_
    julien_     

    Et non j'aimerais bien le faire expret mais j'en suis même pas capable, cela ma passe litéralement au dessu de la tête. Pour le bled je peux le lire et l'apprendre par coeur, cela ne changeras rien, sauf me donner un gros mal de tête. Non je suis dans ce dommain un incurable;)

  • lol_
    lol_     

    heu... les fautes et la syntaxe c'est fait exprès et c'est de la provoque ou alors tu as un réel besoin de réviser le BLED et le Bécherelle ;) allez hop, 10 pages de BLED lol

  • Tori_
    Tori_     

    "sauf attirer l'attention de personnes qui prennent plus de temps à regarder la forme que le fond".

    Julien, tes fautes d'orthographe (et surtout de grammaire - [s'est/c'est], [er/é], [.e/.ent], etc. -) diminuent la compréhension de ton texte. Nous sommes obligés de nous concentrer sur la forme, pour enfin essayer de comprendre le fond. Quand je lis, je ne prononce pas les mots, je les regarde seulement. Alor ce né pa sufizan de lè écrir fonétikeman just si tu veu etr bien conpri.
    Merci d'avance à tous les participants d'au moins faire un effort de grammaire quand ils s'expriment.
    Quant à l'article, j'ai aussi rencontré des responsables non-informatiques qui choisissent des produits en pensant que le service informatique va s'adapter à leur choix. Et bien sûr, c'est après bien des discussions, des adaptations (rustines) et des rallonges budgétaires que leur choix peut enfin être intégré (en mode exception, comme d'habitude).

  • marco_
    marco_     

    Et bien c'est tout le problème de la transversalité qui ce pause et il n'y a pas que l'informaticien qui ce trouve supergénial, mais toutes les chapelles tirent la couverture (y en a qu'une) a eux.
    Quant aux informaticiens qui devrait s'occuper des conneries métier (SON METIER) du DAF c'est le monde à l'enver!!! comme si le caractére nouveau et fluctuant de son METIER n'était pas suffisant.

    Bon en dehors de toutes polémiques qui s'ocupe des problèmes de type trans dans les entreprises ?

  • OTTO_
    OTTO_     

    Tout le monde peut se gargariser avec les bêtises commises par son voisin, répliquant deci-delà qu'il aurait mieux fait de faire autrement, etc.
    Le problème c'est qu'une équipe est composée de maillons, faibles ou forts, et qui plus est les forts ne le sont pas toujours et les faibles surprennent parfois agréablement. Le travail d'équipe, c'est éviter les querelles de chapelle: le service informatique contre le service financier, le service financier contre le service marketing, le service marketing contre le service commercial, le service commercial contre le service juridique, etc.
    La compta a des vertues que l'informaticien ignore, comme il ignore aussi superbement les vertues du service juridique. Mais plutôt que de pointer les faiblesses réelles ou supposées des uns et des autres, les informaticiens supergéniaux ne pourraient-ils pas s'employer à corriger les erreurs réelles ou supposées de leur DAF ?

  • Marc_
    Marc_     

    mon c.. oui,non mais les DAF sortie des écoles de commerce ce prennent pour le nombril du monde et n'ont jamais ouvert un bouquin depuis leurs sortie de leur sainte école. Ce sont eux devrai gérer l'aspect humain de ces relations transverse que sont les logiciels (il faut concilier les aspects fonctionnels et humains). Moi j'ai connu des DAF qui prenait des décision sur le niveau d'implantation RAID des serveur, ce croyant protéger avait refusé les moyens de sauvegarde ad'hoc, mais qui dans un même temps était rester au calcul en cout complet ... (pour les informaticiens c'est comme le basic pour nous. Les DAF il ont une technique la COMPTA. Et pour le reste ... il foute la merde.

  • OTTO_
    OTTO_     

    La discussion prenait une sale tournure et l'intervention de Julien était un peu trop centrée sur "moi l'informaticien qui donne des leçons...".
    Puisqu'il faut donner dans l'explication de texte, je voulais souligner que l'interdépendance n'est pas qu'un voeux et que son application quotidienne exigeait d'avantage que des remarques du genre "il a une secrétaire, un bureau, etc." Le DAF (au passage ce que je ne suis pas) a lui aussi des responsabilités et des choix à effectuer, pas toujours faciles. Et (pour en avoir été plusieurs fois témoin) les informaticiens ne se placent pas toujours en position pour être écoutés, voire simplement consultés. Pourquoi ? Parce qu'entre deux borborygmes techniques et trois remarques condescendantes sur la supposée bêtise des questions posées, on finit par se lasser d'être pris pour un c... Alors après, c'est vrai, des erreurs sont commises. Mais le DAF est-il vraiment le seul responsable ? Et lui aussi ne peut-il pas avoir son petit moment de faiblesse lorsqu'il constate que ses chers informaticiens ne savent pas tous écrire un français compréhensible à première lecture?
    Un petit effort de part et d'autre pourrait sûrement lever de nombreux malentendus...

  • julien_
    julien_     

    Oui je suis informaticien. Mais Je voudrait te rassurer. Je connais mes qualiter, et aussi mes défaut. Je sais que je ne suis pas capable d'écrire une phrase sans faire de faut. Je connais mes defaut, donc j'agit avec. Et si je me permet d'écrire dans un forum, je sais que cela n'auras aucune concequence grave, sauf attirer l'attention de personne qui prenne plus de temps a regarder la forme que le fond.

    Maintenant tu dit :
    >>>>>
    les "non informaticiens" devront continuer à acheter les logiciels à la place de Julien
    >>>>>

    Je dit pas que les informaticiens doivent absolument acheter les logiciel, je dit que les informaticiens doivent participer au choix du logiciel... Je ne cherche pas à révolutioner une entreprise et autoriser la femme de ménage a prendre des désision strategique, mais que chaque personne garde sa place et agisse en fonction de leur competence...

    Maintenant je te rassure, même si j'ai du mal a écrire en lettre 19582458254,26? j'arrive tant bien que mal a comprendre que 5>2. De plus aucune des personne a qui j'ai fait des cheques c'est plein, et ils ont tous était encaisser.

  • DarkHibou
    DarkHibou     

    ... mais absolument sans aucune faute...
    Je ne sait pas si Julien est informaticien, mais je ne vois pas pourquoi celui-ci devrait remplir des chèques, c'est le rôle des services financiers...

  • spiritstm
    spiritstm     

    pour les fautes de francais et de frappes...bah mauvais reveil...et manque de café ;)

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire