En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La DS et la PSP, cibles de mises à jour piégées

L'éditeur Symantec met en garde contre trois chevaux de Troie menaçant les consoles de jeu portables de Sony et de Nintendo. Une menace limitée pour le moment.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dimitri de NANCY
    Dimitri de NANCY     

    On ne sait pas d'où viennent réellement ces virus, mais on sait déjà une chose grace à ces deux cas (DS et PSP). Les nouvelles fonctions proposées dans les consoles (portables ou non), comme Internet ou les jeux en réseau via le Wi-Fi , ouvrent de nouvelles portes aux créateurs de virus.

    C'est beau l'évolution. Au lieu de simplement rester à leur utilisation initiale et donc à l'écart du monde informatique et des virus, les fabricants de consoles ont ouvert en grand le portail à toutes ces cochonneries qui polluent le Web.

    Encore bravo !!

    :lol: :lol: :lol:

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    et t'encourager à acheter LEURS jeux originaux bien chers..

  • bipdan
    bipdan     

    Qui lance ces virus et pourquoi ?
    Un cheval de troye sur un PC passe encore, dans un PC il y a plein de donnée interessante justifiant l'écriture d'un trojan. Donc comme on dit, a qui profite le crime ? Un concurrent qui veut pourrir la machine de l'autre ? Ou mieux le constructeur lui meme qui cercherait a effrayer de suite les potentiels utilisateurs de jeux cracké... De plus la PSP et la DS sont jeunes et j'ai peine a croire que ces mises a jour n'ait pas au moins été aidées par les contructeur dans leur dev, ou au pire intentionnelement développée en interne...

Votre réponse
Postez un commentaire