En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La communauté du logiciel libre va revoir sa licence

La licence GNU-GPL va être adaptée aux réalités technologiques et juridiques d'aujourd'hui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • LudoX59
    LudoX59     

    HP et IBM doivent probablement utiliser beaucoup d'open source sur leurs solutions serveurs.
    C'est leur intérêt de préserver des solutions libres ou bon marché face à Ms qui leur fait payer ses licences proprio.
    Autant investir dans le projet libre plutôt que d'être dépendant d'une autre boite.

    Ca me parait logique et si en parallèle, cela permet l'essor du libre. Ok. La vie c'est donnant donnant.

    Les multimillionnaires sont souvent de ceux qui n'ont fait que prendre, voler ou arracher.

  • alguno
    alguno     

    Dans cet article, on peut lire [quote]Les réflexions autour du projet, en partie financées par HP et IBM, devraient durer toute l'année 2006[/quote].
    Un peu plus loin, on lit [quote]Selon ses promoteurs, l'évolution de la licence GNU-GPL devrait favoriser encore un peu plus les idées de libertés et de partage du savoir avec l'Humanité[/quote] .
    Qui peut croire que HP et IBM ont pour objectif philantropique de favoriser les idées de libertées et de partage de savoir avec l'humanité ?
    Des naifs surement.

  • jlauriol
    jlauriol     

    La license GPL est comme le souligne l'article aussi bien un contrat juridique, qu'un véritable contrat social. Il serait donc illusoire de vouloir limiter l'usage des logiciels soumis à cette license aux seuls buts philantropiques. Ces logiciels sont actuellement utilisés directement ou indirectement par tous (Qui ne communique pas, n'effectue aucune démarche administrative,et n'utilise aucun service. Même aujourd'hui pour en parler, nous le faison sur un serveur PHP !). Et c'est un bien. Qui pourrai de façon désintéréssée soutenir le developpement des briques de base, des drivers, ou des grands projets Opensource. Le mélange buisness/libre est profitable. Il faut donc faire la distingtion entre les pilleurs qui détournent la license, et les utilisateurs commerciaux qui utilisent et participent en apportant une valeur ajoutée.

  • Ulhume
    Ulhume     

    Le point de vue est juste mais faut il encore avoir les moyens. Il y a beaucoup de sociétés qui n'ont cure des licences et utilisent le libre à loisir. Certaines sont démasquées (comme les consoles Kiss par exemple), d'autres courent encore si je puis dire. Le souçis est financier. Les gens de la FSF tente de faire comprendre le problème, ils peuvent passer à l'acte mais tout cela a un coût.

  • Jorel
    Jorel     

    Quel est l'intérêt de ton post alors que dans l'article il est justement précisé que la GNU représente 75% du secteur du logiciel libre ?

    Essaie au moins de préciser quelles sont les différences tant qu'à faire...

  • BilyBoy
    BilyBoy     

    Il y a les licences de type BSD, certaine CC...

  • FXF
    FXF     

    Ce qui serait intéressant, ce serait d'obliger aux personnes qui utilisent des projets open-source pour faire d'autres softs par exemple à mentionner tout les autres contributeurs, ou au moins les plus important. AU moins plus que ce n'est actuellement !!

    Je pense que la rémunération des contributeurs n'est pas indispensable
    (sauf si eux l'estiment mais ce n'est plus du GNU/GPL) mais la reconnaissance est à mon avis indispensable

    mais ce n'est qu'un point de vue !!

    tcho

Votre réponse
Postez un commentaire