En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La Cnil veut contrôler l'explosion de la vidéosurveillance

La Cnil veut contrôler l'explosion de la vidéosurveillance
 

Au moment où le gouvernement envisage de déployer plus de 30 000 caméras sur tout le territoire, l'autorité souhaite se voir attribuer le contrôle de tous les systèmes de vidéosurveillance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • henri jone
    henri jone     

    dempuis le temps qu'on dit que la videosurveillance n'avancera à rien, à part commisionner les fabricants, les représentants et les hommes politiques au pouvoir...

  • alala
    alala     

    Quels sont les fournisseurs de vidéos surveillance ??

  • salamite
    salamite     

    apres de claration aupres des instances competentes bardouillet st jacques a grasse 06130

  • joline 13
    joline 13     

    dans cet article on ne parle pas des micros caméras, des scanners etc;;; technologie en vente libre sans aucun contrôle, lisez l'article de Christian Tavernier sur les sonorisations de domicile ou d'entreprises ! voyez qui les organisent et qui les gèrent et pourquoi ! combien de temps cela peut durer !
    apparemment personne n'est au courant à part ceux qui vendent et pratiquent sournoisement ! dans la région où j'habite cela se pratique ! avec surveillances de voisinage et complicités de délinquants régionaux chargés eux du harcèlement !
    certains sont amis de policiers ! ceux qui sont normalement au dessus de tous soupçons !
    des mafias virulentes en profitent aussi et personne ne le sait non plus !
    LA HONTE >

  • cosio
    cosio     

    Vers quel type de dictature allons-nous?...

  • Cisdec
    Cisdec     

    Bonjour,

    l'employeur a 2 obligations et 2 déclarations à faire.
    1 ) une obligation de transparence envers les employés et les partenaires sociaux.
    2 ) une obligation de proportionnalité, cad que le nombre de caméras et leur emplacement doit répondre à un besoin précis et conforme à la loi (sécurité du personnel, protection des biens, etc.)
    3 ) la déclaration à la CNIL vise à assurer qu'il n'est pas créé de recoupement entre divers fichiers informatiques, ce qui permettrait de créer des bases de données exposant des éléments personnels non pertinents par rapport à une activité ou confidentiels
    4 )l'acceptation par la Commission Départementale de la Préfecture de Police vise à s'assurer que le système installé respecte la loi.

    En tant que professionnel de la vidéosurveillance IP, Cisdec approuve :

    - la sévérité des lois françaises sur la vie privée qui aident à protéger les libertés fondamentales,
    - les évolutions de l'arrêté du 3 Août 2007 qui augmentent les exigences pour que notamment une vidéo de surveillance soit considérée comme une preuve licite,
    - que la CNIL fasse le constat que 2/3 tiers des installations se font dans l'illégalité.

    J'ajouterai qu'une grande partie du matériel installé aujourd'hui ne répond plus que très difficilement aux exigences de la loi.

    Espérant que cette réponse vous aura permis d'y voir plus clair.

    Emmanuel Reynaud
    Directeur commercial
    www.cisdec.com
    Spécialiste en vidéosurveillance intelligente.

  • rilab
    rilab     

    et les sous qu'il faudra, non seulement pour acheter et mettre en place ces caméras, mais pour entretenir ces milliers de caméras, stocker les données, les exploiter, payer tous ces fonctionnaires qui vont faire tout ça ? Je préfère que mes sous aillent au CNIL !

  • joline13
    joline13     

    la vidéosurveillance est une goutte d'eau dans l'océan des atteintes via des matériels en vente libre qui permettent eux insorisation, le portable "mouchard" inquiète peu lui aussi les instances ! les scanners et autres paraboles d'interception de conversations privées ou professionnelles ! n'importe qui peut espionner n'importe qui en toute impunité ! on peut être traqué chez soi, sur la route, à pied, dans un magasin, à la plage etc...
    le portable sert à repérer mais aussi à écouter ! peu de personnes le savent ! moi j'ai voulu comprendre comment certains étaient au courant de tout ! réponse : ils espionnent en toute impunité, des micros caméra de la grosseur d'une tête d'épingle branché sur l'alimentation électrique et le tour est joué, le PCL je crois permet de transmettre via le réseau edf des informations sans passer par les systèmes classiques de transmission, j'ai appris par un ami que la police usait de ces violations !
    la cnil et le gouvernement ne doivent pas lire la presse ! ou leurs experts sont complètement à côté de la plaque comme on dit !
    seules les victimes de ces abus cherchent à comprendre ce qui a pu ou peu se passer pour que rien ne tourne rond !
    réponse : espionnage organisé par des organisations clandestines sont à l'origine d'affaires dramatiques ! moi je connais les relations de cause à effet pour en avoir été victime pendant au moins 10 ans ! la justice n'a pris en considération mes plaintes répétitives prétextant folie ou autre ! elle a donc protégé des délinquants qui peuvent être parfois vos voisins ou famille ! ou encore personnes du lieu de travail ! des phrases m'ont aidé à comprendre que quelque chose de grave se passait mais je n'ai eu d'aide de ces gens pour sortir de l'impasse ! être complice de délits pareils est très grave !
    dans la région où j'habite ce phénomène de grande ampleur est étouffé par la justice ! les nouveaux habitants sont sous haute surveillance apparemment !
    pour ne pas déranger l'aristocratie locale perverse ! ils testent des humains comme ils testeraient un yaourt !
    les histoires sont aussi leur atout principal ! drôle de loisir pour drôles de gens ! usagers du bruit entre autre pourrir la vie de leurs voisins est encore un loisir ! connaître leur position idem ! et pourquoi lire leur messagerie ou courrier ! écouter leurs conversations téléphoniques pourquoi pas !
    s'intruser chez eux pour installer le matos probablement !
    organiser vols - rumeurs - encore une de leurs bassesses ! on ne peut dire de ces personnes qu'elles sont normales ! le pire c'est d'être accusé et poussé à la faute pour recueillir preuve pour vous enfoncer davantage, le reste ne leur suffisant apparemment pas !
    le terrorisme relationnel une obligation certaine pour gérer tous les détails non cités ! épluchage des comptes bancaires ! etc....
    j'ai écris à la cnil, mon dossier est passé entre 3 mains et tiroirs depuis aucune nouvelle ! leur enquête a du être stoppé dès l'arrivée en région ! par les couvertures locales !
    je les soupçonne même intercepter des appels de clients potentiels, appels voués à l'échec via sonnerie dans le "vide" !
    je peux vous en citer un "dictionnaire" de problèmes que j'ai du solutionner avec un rude combat de courriers sans fin ! encore aujourd'hui plusieurs procédures sont en cours via des huissiers amis de la dictature locale !
    eux aussi sont envoyés chez vous pour venir vous menacer à des moments très précis que je ne peux vous décrire !
    je tiens à garder quelques détails secrets !

  • manini9
    manini9     

    aucune loi ne l'interdit et c'est dissuasif pour ceux qui seraient tentés de 'se servir' car la tentation est grande mais les bandes doivent rester rigoureusement confidentielles

  • chonron
    chonron     

    CXe qui nuit à la vie privée c'est les videos installées partout sans contrôle

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire