En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’Arjel poursuit un site de jeux d’argent hébergé en France [MAJ]

L’Arjel poursuit un site de jeux d’argent hébergé en France [MAJ]
 

L’Autorité des jeux en ligne assigne en référé Bet4Fight, un site de paris en ligne français. Son hébergeur OVH se retrouve devant les tribunaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jkbiyftyjuc
    jkbiyftyjuc     

    L'Arjel est une vraie plaie en France.
    Le régulateur ose assigner en justice des sites étranger pour au moins fermer l'accès depuis chez nous. C'est complètement débile et scandaleux. Si les gens ont envie de jouer, ils devraient pouvoir le faire tranquille. C'est leur argent.

  • lapuerta
    lapuerta     

    Effectivement, c'est plus courageux pour l'ARJEL de s'attaquer à bet4fight que de poursuivre tf1, m6, lequipe et tous les grands médias qui proposent tous sans crainte et depuis des lustres des jeux concours payants ;-)

  • 12truc13
    12truc13     

    Bonjour,
    Comme vous le savez, l'ARJEL (l'autorité chargée du contrôle
    des paris en ligne sur Internet) a saisi le juge pour statuer
    sur le caractere illégal d'un site qu'Ovh héberge: Bet4fight
    C'est une procedure standard puisque l'ARJEL n'a pas le pouvoir
    de suspendre un site. En France, c'est le juge qui décide de
    la vie ou de la mort d'un site Internet et l'ARJEL fait comme
    tout le monde: elle saisit le juge pour qu'il statue sur le
    caractère illicite du site et ordonne en son âme et conscience
    sa fermeture. ou pas.

    L'ARJEL préparait cette procédure depuis un certain temps
    puisqu'ARJEL nous a informés le 14 mars qu'Ovh hébergeait
    Bet4fight et que l'ARJEL allait demander au juge de se
    prononcer sur la légalité de ce site pour les visiteurs
    français. L'ARJEL ne nous a pas demandé de fermer le site
    puisque l'ARJEL n'a pas ce pouvoir là. Ci joint vous avez
    la lettre que nous avons reçue et qui est tout à fait à
    fait cordiale. Nous avons apprécié d'être tenus au courant
    des démarches de l'ARJEL avant que le (gros) dossier
    n'arrive chez nous.

    Et donc, Ovh a pris acte le 14 mars que l'ARJEL allait saisir
    le juge: c'est normal, c'est comme ça en France. Nous sommes
    dans la procédure en notre qualité d'hébergeur. C'est normal
    puisqu'Ovh fournit l'infrastructure à notre client. Et on
    attend bien sûr que le juge décide ce qu'il faut faire. Puis
    s'il décide de suspendre, nous allons suspendre l'accès au site.

    Il n'y a rien vraiment de spectaculaire dans cette procédure.
    Nous recevons quotidiennement des demandes de ce type. Ah siii !
    Si Ovh ne coupe pas l'accès au site, nous allons devoir payer
    une astreinte de 100'000e par jour de retard à partir du
    8ème jour après la signification de la décision du juge. Mais
    même sans cette astreinte, nous aurions exécuté les decisions
    de justice. C'est normal, on est soumis à la loi française et
    Ovh respecte la loi. Le risque zéro.

    Ceci dit, ça donne du piment à l'affaire. 100'000e/jour ! C'est
    très impressionant. Et c'est habituel dans ce genre d'affaire.
    C'est ça qu'ARJEL demande à chaque fois au juge.

    Bref ... nous sommes totalement détendus et confiants :)

    Amicalement
    Octave

    La lettre reçue de la part d'ARJEL le 14 mars:
    http://demo.ovh.net/fr/b20ca0f8eb8867e919c27095323f0686/

  • Roxun
    Roxun     

    Pourquoi condamner OVH ?

    C'est comme si je portais plainet contre l'Etat car y'a un mec qui bloque la circulation en étant assis sur la route. C'est l'Etat qui va payer ?

    enfoiré d'autistes

  • max_archi
    max_archi     

    01net aussi est hébergé chez OVH non ?

Votre réponse
Postez un commentaire