En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Internet : Eric Besson veut que les services financent le réseau

Mis à jour le
Internet : Eric Besson veut que les services financent le réseau
 

Le ministre de l’Economie numérique souhaite que Facebook, Youtube et consorts, principaux générateurs du trafic, participent aux dépenses liées au déploiement des réseaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Tdey
    Tdey     

    « Ces sociétés sont établies dans des pays étrangers, ne paient aucun impôt en France et occupent dans le même temps des positions de quasi-monopole sur le marché français. Cette situation est inédite dans l'histoire de notre économie », a déclaré Eric Besson, selon l’AFP.
    Euh et Microsoft c'est inédit aussi ?

  • Fuckbesson
    Fuckbesson     

    Besson l'opportuniste n'a jamais été un homme intègre et ce n'est pas aujourd'hui qu'il va commencer. Il est le petit chien de Sarkonnard qui lui, a décidé de censurer le plus possible internet pour que les politiques Français (de tous bords)gardent le pouvoirs et continuent de s'enrichir ainsi que leurs amis. Et malheureusement personne ne les arrêtera...

  • HLFH
    HLFH     

    Non c'est au moins 4 fois plus net.

    Source : magazine "Capital"

    Et avec les accumulations de fonctions, ça fait cher le ministre franc-maçon !

  • fautsavoircquonveut
    fautsavoircquonveut     

    C'est vrai quoi, je ne vois pas pourquoi se serait aux google, facebook et autres, que nous utilisons tant, de payer!
    C'est à nous de payer, avec nos impôts et nos abonnements, parce que sinon on aurait une meilleur couverture internet nationale, et on ne pourrait plus râler!

  • leBenco
    leBenco     

    En l'occurrence, quand on parle de priorité, on fait surtout référence aux services dits "temps réel", comme la tépéhonie ou la télévision, qui ne souffrent pas le moindre retard, quitte à perdre quelques info (mieux vaut un peu de friture qu'un retard d'1s dans une conversation). COntrairement aux services informatiques plus traditionnels, type Web ou mail, qui eux sont plus tolérants sur ces délais (on parle de latence) mais pas du tout en ce qui concerne la fiabilités des informations transmises. Le problème de faire cohabiter ces deux types d'utilisation est étudié depuis pas mal de temps dans le domaine des télécom, et la création de classes ou de qualités de services a pour unique but d'y répondre.

  • dudush31
    dudush31     

    Bonjour à tous,

    Moi je ne vois pas le problème de faire raquer un peu Google, tout comme beaucoup d'acteurs majeur du net en Francais, qui y font un chiffre d'affaire considérable (Google n'est pas seul, citons aussi Amazon, certaines Banques en lignes et bien d'autres!) et qui ont trouvé l'astuce pour ne pas payer 1 centime d'impôt à la France en basant leur siège au Luxembourg. Je ne trouve pas ça normal. Si vous voulez faire des affaires en France, gagnez votre vie en France, vous devez payer vos impôts en France. Ce n'est qu'un juste retour. Après, je suis assez sceptique quand à la destination de cette taxe, visant à "développer les infrastructures"... Reste à attendre plus de précisions. En revanche, la discrimination des services au profit d'autres services me donne juste la nausée... Si on commence à dire qu'on peut privilégier certains services dits "prioritaires" par rapport à d'autres, il faut être sûr que, par la suite, ça ne va pas vite devenir "on peut privilégier l'accès à tel site par rapport à un autre, parce qu'il est soit disant prioritaire... Cela me parait difficile, et la priorité reste une notion très subjective donc sujette à des conflits d'intérêts...

  • Douce France ...
    Douce France ...     

    Et puis pourquoi pas faire payer les routes par les constructeurs automobiles !!

    Petit Rapel du salaire d'un Ministre !

    Traitement brut/mois : 10 887,22 €
    Indemnité de résidence (3%) : 326,62 €
    Indemnité de fonction (25% du tout non imposables) : 2803,46 €
    Soit 14 017 € brut par mois soit 10 849 € net

  • sylvain77
    sylvain77     

    Mais bien sûr, le filtrage de Besson ne sera pas un contrôle ni une censure! Puisque c’est lui qui le dit , on ne peut que le croire. On ne va pas mettre en doute la parole d’un repris de justice condamné pour injures raciales fut-il ministre ! Pour lui le scandale , c'est "l'absolutisme" de la liberté d'expression ! Appréciez tout de même la formule, c'est du joli langage liberticide...

  • proemetuss
    proemetuss     

    Ce ne serait pas aux opérateurs de payer ? Si les pourvoyeurs de contenus (youtube) + les "pourvoyés" de contenus (nos) payent, que vont faire les opérateurs à part engranger de l'argent ?

  • Guimo
    Guimo     

    Le net fonctionne très bien comme ça, je ne vois pas en quoi Mr Besson irait mettre son nez dans les Business Models.

    A moins que ca soit avec l'étiquette "agrume", l'Etat étant encore actionnaire de cet opérateur? Dans ce cas, il y a conflut d'interet.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire