En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hyperloop : le train supersonique relierait toutes les villes du monde

Mis à jour le
Hyperloop : le train supersonique relierait toutes les villes du monde
 

Transporter dès 2018 des voyageurs à 1200 km/h, c'est l'ambition de Dirk Ahlborn. A la tête d'une startup qui veut concrétiser le projet d'Elon Musk, il est venu à Paris cette semaine pour exposer son plan ambitieux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Fydryss
    Fydryss     

    C'est bien jolie tout ça,
    Quelle est la distance minimale pour bénéficier des avantages de cette innovation ?
    Pour un Paris-Marseille 755 km
    Il faut connaître la distance d'accélération de 0 à 1200 et la décélération de 1200 à 0
    Pour un TGV c'est 150 km pour aller à 500 km/h et 4 km pour décélérer 0 km/h

    En prenant ces chiffres comme base et en les diminuant un peu on pourrait atteindre le Paris-Marseille en 45-50 mn au lieu de 1h15 en avion, à méditer

  • plok21
    plok21     

    dans les année 60 on avait pondu l?aérotrain, monorail suspendu et sur coussin d'air
    on a même fait une voie d'essai d'une 20e de km dans le Loiret
    le projet s'est cassé la figure parce qu'on a jamais résolu le problème des aiguillages
    alors un tube pressurisé de plusieurs tonnes au mètres ............

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Et combien çà va me couter le billet pour aller de Clermont-Ferrand à Paris ???

  • Biblo00
    Biblo00     

    Un peu de lecture pour mettre en perspective, ca fait du bien. Extraits choisis :)

    "Pour répondre au désir des populations, il avait fallu aménager les voies ferrées, remplacer les rails par la poutre creuse, et les convois à roues par des trains suspendus. Car, si l'on avait décidé qu'il n'était pas plaisant d'aller trop vite, si l'on criait qu'on avait envie de remonter « dans le train » comme grand-père, on n'aurait tout de même pas accepté de s'asseoir dans une brouette poussive qui se traînait sur le ventre à trois cents kilomètres à l'heure.

    [...] entre Paris et Berlin , un wagon se décrocha dans un virage, percuta une usine, abattit cinq murs, rebondit et se planta, la pointe en l'air, dans un toit. Les voyageurs qu'on en retira ne possédaient plus un os d'entier. Quelques-uns en échappèrent, se firent mettre des os en plastec. Le wagon n'avait subi ni fêlure ni déformation, ce qui montrait l'excellence de sa fabrication. Ce n'était pas la faute de la Compagnie si les contenus s'étaient avérés moins résistants que le contenant."

    Barjavel, Ravage, 1943

  • haupt
    haupt     

    Et le tube, comment se comporte-t-il en cas de tempêtes ou de cyclones, fréquents aux USA ? Comment freine-t-on sur cet engin ? comment le passager vit-il dans une capsule (oui, le train est encapsulé (et non encapçulé !) est-il attaché ? Peut-il se déplacer pendant le trajet ? et si daesh s'amuse à faire sauter le tube ? Quelle sécurité ? Autant de questions qui trouveront difficilement de réponses. Même les grandes villes des USA ne veulent pas l'accueillir (et non acceuillir !) Ce machin n'est pas pour demain...

  • LeCousinDeMaCousine
    LeCousinDeMaCousine     

    Toutes les villes du monde, séparées par un désert où pourrait s'installer le tube sans exproprier, ni détruire. Paris Marseille en ligne droite çà va faire des dégâts !!!

Votre réponse
Postez un commentaire