En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Gallimard va attaquer Google pour contrefaçon

Mis à jour le
Gallimard va attaquer Google pour contrefaçon
 

L'éditeur reproche au moteur de recherche d'avoir numérisé son catalogue de livres sans autorisation ni contrepartie pour les auteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • dqr33
    dqr33     

    Les héritiers touchent des droits d'auteur tout comme les industriels lèguent leurs affaires aux héritiers. Pour moi, aucune différence.

    Et encore, ça doit être qu'en cas de réédition...

    Quant à croire à la philanthropie de Google, faut être bien naïf...

  • dqr33
    dqr33     

    Mais tu as raison...

  • lawicca
    lawicca     

    Toujours des procès, des récriminations contre Google, qui fait un travail de titan en mettant à la portée de tous et gratuitement des services que d'autres veulent nous faire payer très cher ! Ces éditeurs ne sont pas déterminés par la "légalité" ou une quelconque éthique, mais par l'appât du gain. Des auteurs décédés depuis des années sont toujours soumis a droits...d'auteur, cherchez l'erreur...

  • dqr33
    dqr33     

    Ceux qui montent une affaire la laisse bien en héritage à leurs héritiers, pourquoi pas une oeuvre littéraire ou autre ?

  • Grandgillou59
    Grandgillou59     

    Tous ces arguments prenant la défense des auteurs seraient crédibles si les droits d'auteurs prenaient fin avec la mort de l'auteur; mais payer encore à deux ou trois générations d'héritiers qui n'ont contribué en rien à l'oeuvre.

  • djneo41
    djneo41     

    on ne peux pas faire une recherche sur un auteur pas encore édité et inconnu !! même si c'était le cas, c'est grace au travail des editeurs que le grand public connait les auteurs. vous n'avez qu' a envoyé votre script à google. a moins que vous ne le faites pas car pas de rémunération !! même si google publiait sur son onglet livres, cela ne fera pas grandir votre notoriété. Envoyé le à des critiques litéraires, c'est le mieux.

  • Grandgillou59
    Grandgillou59     

    ils iront les auteurs morts depuis 70 ans ?

  • dqr33
    dqr33     

    Google affiche le livre complet ou que des extraits ?

    Si c'est que des extraits, d'accord avec toi, "verguejaire".

    Si c'est le livre entier et que ce livre est encore "protégé", plus d'accord...

    Idem si Google numérise le livre entier pour le saucissonner ensuite... et un peu plus tard, ni vu ni connu, le mettre en entier.

    Et "Google avance l'argument du fair use, une notion américaine qui autorise l'utilisation de certains contenus sans forcément demander d'autorisation". C'est sans doute valable aux Etats Unis mais pas forcément en France !

  • verguejaire
    verguejaire     

    cela commence a m hérisser le système pileux il y en a assez de confondre auteur avec éditeur ou diffuseur (voyez a qui je pense) avant de s attaquer a la paille que fait google en diffusant un extrait de livre ils feraient mieux de sortir la poutre qu'ils ont dans l oeil et cesser de "pirater" les auteurs dont certains attendent depuis plusieurs années leur droits
    et quand ils réclament trop leurs oeuvres sont oubliées au fond des réserves ou retirées des rayons

    personnellement je pense que publier un extrait (pas la totalité) de mes livres serait pour moi un honneur, une reconnaissance et un moyen de vendre davantage de livres autrement plus rentable que les envois de presse qui souvent n arrivent même pas au destinataire
    merci google pour l immense travail pour la culture que vous faites dans l esprit d internet celui de la gratuité du savoir

  • Réaction ...
    Réaction ...     

    Tout à fait d'accord avec vous ...
    D'ailleurs, je n'ai jamais trouvé la lecture sur écran confortable ...

    Le débat écologique se place alors entre le PC qui consomme du courant pour fonctionner (et afficher le livre) et le livre qui utilise du papier pour être imprimé et un peu d'encre (mais il n'est imprimé et encré qu'une seule fois contrairement au PC qu'il faut rallumer pour lire son-bouquin préféré ...)

    Si certains me rétorquent que Google Books va servir à imprimer des bouquins chez soi, c'est débile ...

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire