En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

François Bayrou ouvre un débat sur le numérique

Mis à jour le
François Bayrou ouvre un débat sur le numérique
 

Le 14 février, François Bayrou a organisé un débat public sur les orientations numériques qu'il compte prendre s'il est élu à la Présidence de la République.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • nuances
    nuances     

    par contre il est vrai qu'en tant qu'enseignant, bayrou est forcément au courant de l'utilisation de "clavier" comme il le dit et de plus dans l'éducation nationale.
    Effectivement très tôt dans les années 80, les écoles primaires étaient dotées de mini ordinateurs : les claviers MO5 et TO7

  • nuances
    nuances     

    Je serais vous je ne sourirais pas.
    Hervé Morin utilisait déjà internet le jour du débarquement. C'est lui le précurseur.

  • yt391
    yt391     

    Amha, les priorités autour du numérique devraient être surtout :

    1) mise en place d'une alternative non monopolistique de
    publication sur internet avec achat à l'oeuvre offrant une réelle plus
    value à acheter par rapport à pirater (j'ai acheté ça ça marche et puis
    c'est tout, je ne m'occupe d'aucun fichier, copies, backups, etc,
    concept atawad), ce qui quoi qu'on en dise à plus ou même beaucoup plus à
    voir avec le besoin d'une nouvelle fonction et séparation des rôles
    qu'avec des questions techniques (cf web en place) :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
    ou texte (2007) :
    http://iiscn.files.wordpress.com/2011/03/copies_licences.pdf



    2) Ne pas laisser la « bataille de l'identité sur le
    net »(utilisation compte facebook, twitter, g+, au autre pour se loguer
    sur quasi tous les sites ou services) à deux ou trois monstres (prônant
    en plus le nom anonymat et vente/utilisation données personnelles),
    et en voyant cela plus ou moins comme une
    fatalité, alors qu'il n'en est rien (à ce propos idenum début d'analyse):
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
    Et problématique où rappelons le, absolument aucun identifiant unique par personne partagé entre les acteurs n'est nécessaire pour que les choses fonctionnent "sans friction", et de fait direction à éviter à tout prix.



    3) Si lutte anti piratage, arrêter de faire tout à l'envers, c'est à dire prendre l'approche :
    a) concentrée sur les centres et non utilisateurs finaux (il y a
    toujours des centres du fait du besoin de catalogues, « peer to peer »
    aussi vaste hypocrisie dans les termes et tout le monde le sait)
    b) Aucun besoin de monitorer/superviser les flux utilisateurs finaux.
    c) besoin de procédures légales et publiques pour le filtrage/blocage
    des sites, au lieu des simples opérations de police de l'approche
    hadopi:
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc


    4) Et pourquoi pas cesser le détournement des adjectifs virtuel ou immatériel autour d'internet numérique et compagnie, et pour l'informatique en général, peut-être sortir de
    son syndrome paroxystique du cordonnier toujours le plus mal chaussé :
    http://iiscn.wordpress.com/about/

  • zennogo
    zennogo     

    Quand on pense à l'importance que va prendre l'économie numérique dans les années à venir (et à tous les emplois que cela pourrait créer en France) ça fait plaisir de voir un candidat en parler sérieusement surtout avec le retard de la France qui commence à se creuser sur le sujet. F.Bayrou représenterait-il le changement ?

  • Pascal Samama
    Pascal Samama     

    Au temps pour moi, Fabrice ;-)

  • pifou007
    pifou007     

    qu'Hadopi / Acta aient été traité "rapidement" car nous avons là 2 verrous qui visent à transformer le Web en télé-poubelle N°2... le rêve de Pascal Nègre et autres TF1.
    Ceci étant dit, c'est dèjà pas mal d'avoir un candidat qui à l'air de savoir de quoi il parle en matière d'internet.

  • DBL8
    DBL8     

    Où est le message ?
    Il n'y a pas toujours eu internet, au début de l'informatique pour les particuliers, internet ne leur était pas accessible.
    D'ailleurs du temps des ZX...

  • logikê
    logikê     

    Oui, M Bayrou a été précurseur. Il a même déclaré: "Je pratique beaucoup Internet. J'ai toujours été familier d'Internet, depuis le premier jour, depuis avant l'arrivée d'Internet".

  • 100reproches
    100reproches     

    Connaissez vous un autre candidat qui serait aussi à l'aise ? Imaginez N Sarkozy, H Morin, F Hollande ou M Le Pen dans cet exercice.... J'en souris encore.

  • Fabrice Epelboin
    Fabrice Epelboin     

    Egypte, non, je n'ai pas dit ça. Les technologies Françaises servent à surveiller la population au Maroc, en Libye, en Tunisie (plus maintenant), en Iran, en Guinée, au Bareim, en Syrie... mais en Egypte, ce ne sont pas des techno Française à l'oeuvre :-)

Votre réponse
Postez un commentaire