En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Flou légal autour du podcasting

Flou légal autour du podcasting
 

Les juges ne se sont pas encore prononcés sur ce nouveau mode de diffusion qui porte lui aussi atteinte aux droits d'auteur et aux droits voisins.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Culture Pod
    Culture Pod     

    [quote]Dernière technologie de diffusion sur Internet, le podcasting consiste à mettre des musiques, émissions de radio ou programmes similaires à disposition sur des blogs pour en favoriser le téléchargement sur un lecteur audio personnel (lecteurs MP3, téléphone mobile...).[/quote]

    Bel essai que de "coller" à la tendance avec cet article mais pour votre gouverne et celle de tous les internautes, le Podcasting fête déjà sa première année d'existence. Et de voir les Sacem, Suisa et autres instances officielles se poser la question "comment éviter que nous perdions le contrôle et donc les revenus de ces créations...." fait tout de même sourire.

    En effet, c'est pas réellement le Podcasting qui fait soucis, la plupart des Podcasteurs (j'en suis un!) utilisent des musique en CC (creative commons) ou license de diffusions, d'usage et de droit mécanique gratuits. (selon différentes options)
    Gratuits ? pas tout à fait, comme le disait un Podcasteur, un internaute a déjà, par définition "payé" pour accèder au net. Il est vrai qu'il ne paie pas au producteur ni à l'artiste mais il paie pour accèder à l'information. Le fait d'utiliser les CC énerve au plus haut point les "professionnels de la défense des intérêts des artistes" Quoi de plus normal que de voir un groupe, un chanteur, un artiste mettre à dispo quelques titres dédiés à une diffusion sans intérêt financier pour simplement se faire connaître via la toile ? Et là, aucune source de revenus possible pour une Sacem puisque c'est l'artiste lui-même qui prend cette initiative et ce "risque", risque de se faire connaître et surtout de se faire (enfin) produire.

    La situation est la même partout, ici en Suisse comme en France ou en Belgique, les grosses institutions lourdes et lentes à réagir n'ont pas (encore?) compris l'intérêt que de travailler avec et non contre de nouveaux média tels que le Podcasting. Normal, puisque la plupart des radios et tv, le considère comme un concurrent et non comme un... complément.


    Thierry Weber aka James du Podcast Culture Pod www.idprod.tv/james

Votre réponse
Postez un commentaire