En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Examen obligatoire de l'utilisation réelle des logiciels

Les outils permettant de s'assurer de la conformité des licences acquises se multiplient. Leur emploi peut faciliter la renégociation des contrats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • Fredou_
    Fredou_     

    C'est marrant quand je vois des débats Open Source contre logiciel propriétaire, ya toujours l'argument et la perception que "c'est gratuit".
    On se pose jamais la question de savoir qui paye réellement pour le logiciel Open Source : ya forcément des gens qui programment, qui créent les logiciels et j'imagine mal, en dehors des étudiants, qu'ils fassent cela sans que cela ne coûte rien à personne, uniquement sur leur temps libre :
    - les universitaires qui contribuent = ils sont payés par l'état donc par nos impôts...
    - les employés de sociétés privés = ils sont payés par leur société, soit pour développer ce type de logiciel, soit pour autre chose et cela se fait de manière caché
    - les organismes qui soutiennent l'Open Source = ils sont payés, pour le plus important qui emploie Linus torvald, par des dons d'IBM notamment.

    En gros, l'Open Source, c'est pas vraiment gratuit, ça nous coûte soit en impôts, soit en coûts cachés et déguisés dans les produits qu'on j'achète par ailleurs.

    Qu'en pensez vous ?

  • Fredou_
    Fredou_     

    Ton argument vaut à partir du moment où tu pars du principe que les utilisateurs actuels qui ont les produits Ms ne savent rien faire avec. En général, c'est pas le cas vu qu'ils les utilisent depuis plusieurs années et que même le plus nul des utilisateurs finit par apprendre quelque chose avec le temps.
    Donc il faut comparer le coût de formation d'un utilisateur aux produits MS (=0 dans la plupart des cas vu qu'il les utilisent déjà) à des produits équivalent Open Source (=$$$) qu'il ne connait pas du tout.

    Tu peux tourner cela comme tu veux, cela coûte forcément plus cher de former actuellement sur du soft Open Source, à moins de dire que tu fais l'impasse sur la formation et dans ce cas, ça coutera en perte de productivité

  • Aurélien_
    Aurélien_     

    Ok je propose que l'on code tous gratuitement au bord d'une piscine avec un cocktail à la main avec une jolie fille qui joue du youkoulélé.
    Mon point de vue est simple. Si une entreprise privé veut utilisé le système des licences pour gagner sa croute, moi je trouve ca très bien. Le client est pas content? Qu'il se casse!!! Que ce soit pour une autre solution qui est payé avec des licences ou une solution en free. Personne n'a un flingue sur la tête. Et je pense quand même qu'un système de gestion de licence peut avoir son utilité. Peut être que la solution présenté dans l'article, c'est de la merde, j'en sais rien mais en tout cas, ca mérite le coup d'oeil.

  • toto_
    toto_     

    la formation est obligatoire quelque soit le soft!
    Ne va pas dire qu'une formation sur une des m***s (oups, pardon!) applications M$ coûte moins cher qu'une autre formation sur produit équivalent du monde du Libre. C'est à peu près la même chose.
    C'est aussi valable pour l'installation et la configuration.
    Entre un logiciel proprio et son homologue Libre, la différence en terme de prix ne se joue pas à ce niveau. Pour évoquer des différences, cela ne sert même à rien de le mentionner....

  • toto_
    toto_     

    Et demain on apportera le logiciel a prémâcher les pâtes. Ca t'apportera une fonctinnalité supplémentaires et ça a une utilité!
    Malheureusement, pas celle de faire réfléchir.
    Pour moi, le système de licences est un parasite de l'activité informatique (tout comme les juristes qui polluent de plus en plus souvent mes locaux!!). La licence c'est ce qu'on a inventé de plus lucratif et de moins emmerdant pour ses inventeurs pour récupérer du pognon. Malheureusement, la charge de travail et son coût vient encore une fois plomber les ressources des départements d'info!
    Merci, messieurs les marketeux, commerciaux sans âme et autres juristes parasites, de nous prouver une fois encore l'utilité de notre travail. Mais cette preuve là, on en n'avait pas besoin!

  • Aurélien_
    Aurélien_     

    Je ne suis absolument pas contre l'utilisation de Linux que ce soit en entreprise ou à la maison. Ce que je trouve regrétable c'est que les débats sur le forum de 01net.com vire tjs à la guéguerre Linux/Windows avec tjs les mêmes arguments réchauffé.
    Au final je m'en fou de qui a raison. Ce que je trouve juste régretable, c'est que cet article présente un logiciel qui a une utilité et qui apporte une fonctionnalité que je ne connaissais pas. Et il y a tjs les même personnes qui commence à dire "pourquoi géré des licences y a plein de solution en free". Oui mais voila y a encore plein de boite qui avec des Directeurs Informatiques qui doivent être incompétent car il préfère installé plein de poste windows au lieu de Linux. Et bien dans ces boites la, une solution qui gère les licences c'est bien utile. Je préférerais un débats sur les points négatifs ou positifs d'une solution de ce type. Et pas un débat stèrile sur "les licences c'est nul, vive le free".

  • Franton
    Franton     

    Il y aura toujours une bataille entre Windows et Linux, ce qui est ridicule: d'abord parce que Microsoft est une des société qui ont amorcé la démocratisation du PC, ils ont l'avantage d'avoir été les premiers à lancé un système d'exploitation grand public (ils ont beaucoup galèré avant d'y arriver et ont dû beaucoup copier sur les autres d'ailleurs). De plus, la régle mise en place dés le début chez Microsoft, c'est rendons-nous indispensable, comme ça les gens n'irons plus ailleurs, ce qu'ils ont réussi à prés de 80% du globe. Tout le monde sait bien qu'un enfant éduqué au Coca-cola n'a peut de chance d'acheter du Pepsi quand il sera adulte, alors pour le coup, nous sommes tous cet enfant, et nous buvons du Microsoft matin, midi et soir, sans même rechigné. Il ne faut donc pas raler contre Linux qui reste une bonne alternative pour ceux qui ne veulent pas rentrer "à vie" dans le moule Microsoft. Linux est un système qui est né et qui a grandit par le travail de beaucoup d'informaticiens passionnés et non pas à coup de Dollars comme Windows. Au vue du résultat, le résultat est au dela des espérances. Donc si tu veux être esclave de big brother, libre à toi, mais laisse les autres faire ce que bon leur semble. Pour finir, une petite citation: << Un système d'exploitation, c'est un peu comme un volant de voiture, il permet d'exploité le PC, mais personne n'a jamais dit: "c'est moi qui l'ait inventé", tout le monde a le droit de créer ou simplement d'utiliser un volant différent >> d'aprés une phrase de Bill Gates à Steve Jobs au lancement du premier Macintosh en 1986 qu'en ce dernier s'est rendu compte que Bill Gates avait intégralement copier son système d'exploitation pour créer Windows.

  • pralines_
    pralines_     

    je précise, car plusieurs commentaires sont venus s'intercaler pendant que je rédigeais le mien...

  • pralines_
    pralines_     

    cette remarque n'est justement valable que pour les utilisateurs qui savent se servir de windows,
    pour les débutant, pour les personnes à qui il faut ré-expliquer les choses sans arrêt, windows ou linux ou macos ou beos sont indifférents, ils partent de zéro, pas de (mauvaisesà habitudes à changer

  • julien_
    julien_     

    C'est vrai que Linux n'est pas à la portée de monsieur
    toutlemonde, mais si les constructeur vendait plus souvent des
    machines préinstallées sur linux (correctement configurées ça
    va de soit), l'utilisateur lambda n'aurait pas besoin de passer
    son temps à rechercher des logiciels pour tel ou tel besoin
    informatique... Linux est relativement simple d'emploi, c'est sa
    configuration qui pose le plus de problème, Open Office,
    comme toute les applis libres ne sont pas plus compliquées que
    celles developpées par des groupes comme microsoft et elles
    ont bizarrement moins tendance à planter. Une distrib comme
    Mandrake (avec KDE comme interface) est relativement simple
    d'emploi (tout autant que windows) le seul problème et de
    passer outre l'image underground de linux et d'essayer de s'y
    mettre... Perso je vois pas de différence entre mozilla linux et
    mozilla windows, c le même surf... Tant qu'à avoir des
    compétences logiciels autant se former dès le départ sur du
    libre !

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire