En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Et maintenant, des Google Cars sans conducteur
 

Google teste des voitures qui se dirigent toutes seules, à l'aide de capteurs, de caméras et de logiciels. Sept véhicules seraient en circulation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • sachumodo
    sachumodo     

    Je prefere voir se mettre en place un big brother privé qu'un big brother public.

    Le big brother privé est dans l'obligation de se plier aux lois de la gouvernance publique.

    Un big brother public fait lui-même les lois qui régissent sont fonctionnement.

    cordialement.

  • mioube
    mioube     

    je ve jeu a se jeu svp jai me contu ire des voiture

  • philbang
    philbang     

    pourquoi aller contre l'avancée technique, il y aura toujours des détracteurs, l'alternative; pilotage manuel ou pilotage automatique, peut paraître fiable si les équipements sont sécurisés, les assureurs trouverons toujours des paliatifs, ça ne changera rien aux déremboursements non inclus dans le contrat

  • Gfoaongle
    Gfoaongle     

    C'est mal comprendre leur stratégie...

  • hakunamatata43
    hakunamatata43     

    Laissons le temps au temps!

  • sqfsgh
    sqfsgh     

    "Il faut se rendre à l'évidence: même si sur le plan du jugement un ordinateur ne fait pas le poids face à un humain, il est quand même capable de prendre des décisions saines et avec une réactivité bien supérieure. L'oeil humain peut manquer des choses qua la voiture peut voir."

    C'est bien là qu'est le problème, aucune machine ne pourra réagir suite à une circonstance sortant de l'ordinaire, elle est complètement dépendante de ses capteurs, qui s'ils tombent en panne, mesure n'importe quoi, vont induire des comportement aléatoire et dangereux.

    De l'autre, avant de commencer par les voitures, il y a aussi le train, même à grande vitesse, mais visiblement alors que techniquement cela serait plus simple, parce qu'il y a moins d'impondérables que sur la route, de piétons et autres véhicules, cela n'a pas l'air de se développer, alors la voiture vous pensez.

    Et puis, visiblement personne n'a commenté l'aspect juridique de l'affaire, à partir du moment où le "conducteur" devient un passager, qui n'intervient pas sur les commandes, il n'a plus à être assuré, puisque ce n'est plus lui qui conduit, donc ce sera au constructeur de prendre en charge l'assurance de tous accidents qui pourrait se produire avec son véhicule, son guidage, sa technologie...

    Il y a intérêt que cela soit sacrément fiable, en toutes circonstances, même avec des imprévus, éclatement d'un pneu, chaussée glissante, carte GPS pas à jour, passager qui ouvre la porte en roulant, objets qui tombent d'un camion...

    Et quand on voit au USA, qu'on porte plainte pour n'importe quoi (café trop chaud), qui peut raisonnablement que google ou autres prennent la responsabilité juridique, une assurance, sur des millions, milliards de véhicules en circulation, puisque c'est google qui conduit ?

  • tyranausor
    tyranausor     

    Cette technologie est en effet innovante, mais le système doit être sûr et sans défauts!

  • lavoir77
    lavoir77     

    > Une société qui élimine les risques en éliminant les humains, par définition, faillibles, c'est votre idéal ?

    C'est un réve quand on a plus de 200 km à faire en voiture.

    Mais pauvres humaines remplacés par es machines. ah le bon temps des lavoirs et du 22 à asniéres. lol

  • Septique
    Septique     

    Je trouve le concept sympa, qui circule beaucoup sait que la fatigue influe sur notre vigilance et notre vitesse de croisière (souvent accélérée pour essayer d'arrivé plus vite).
    Là plus de problème on se pose dans la voiture et on se repose le temps du trajet (sans risque de se faire flashé lol).
    Mais, là où j'ai un gros doute c'est sur le fait que "la voiture sans pilote avance en utilisant ces données, en communiquant en permanence avec les data centers de Google."
    Et si un problème de connexion intervient? ou encore si la connexion lag un peut? ...
    Imaginez les conséquences.
    Je ne comprends pas l'intérêt d'être en communication avec des data centers.
    (à moins que ce soit pour les retours d'info pour les essai des prototypes seulement).
    Car la voiture pourrait avoir quelques Go de donnés en interne (cartes GPS MàJ régulièrement) et le programme interne se chargerait de "lire" les Vmax autorisées et autres panneaux avec une reconnaissance et une base de données des panneaux de signalisation...
    Le reste de la circulation étant gérée par les capteurs de ci, de là pour prendre en compte (obstacle, circulation, distance, météo...)
    Bref système à affiné encore quelques années, mais pourquoi pas !!

  • jade83110
    jade83110     

    parce que TU ne connais pas encore cette maxime, déjà bien ancrée ...
    Google est TON ami !
    et il souhaite n'^tre QUE le SEUL et UNIQUE ami que TU ais !?!
    il saura TOUT de TOI, TES habitudes (dont consommation), etc.
    Euh ... ayant (beaucoup) pratiqué l'I.A il a qq années ...
    je n'ai JAMAIS trouvé ce qu'il y avait d'intelligent dans l'I.A (Intelligence Artificielle).
    A part peut être celle insufflée par le concepteur du programme finalisé ..?
    mais n'est-ce humain à l'origine, donc ... l'objet créé n'est-il perfectible ?!?
    P.S : j'ai plus de 50 ans, dont 30 ans de R&D sur des systèmes experts, dits, 'intelligents', et sensés nous 'protéger' et 'infaillibles' ..!??

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire