En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En Italie, porter plainte, c'est simple comme un clic

La police transalpine inaugure un commissariat en ligne, où il est possible de porter plainte et d'obtenir diverses informations administratives.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • coucous
    coucous     

    Pour ça pas besoin d'ordinateur!
    J'ai des voisins "gendarmes"! Alors, Rien de plus facile que de dénoncer tous les gens louches du secteur (pourquoi pas,pratiquement tous!)Ben quoi!
    Il n'y a que moi qui mérite de vivre au "paradis"!
    :youpi:

  • pro_sarko
    pro_sarko     

    Ca fait plaisir de lire cela ! Enfin quelqu'un qui réfléchit sur le vrai sens du mot "délation" et qui ne s'arrête pas sur l'image qu'il véhicule.

    C'est vrai que la délation a pris un sens très péjoratif, mais il est temps d'arrêter de cautionner ceux qui ne respectent pas la loi.

    J'ai en effet de plus en plus de mal à respecter ceux qui ne respectent pas notre loi, et par conséquence l'Autre !

    Je sens que ce thème va faire réagir : j'attends des critiques constructives (pour une fois) !

  • Moonheart
    Moonheart     

    C'est lors de la seconde guerre mondiale, quand la collaboration battait son plein et qu'on dénonçait juifs et résistants à tour de bras, que le terme "délation" a pris une connotation péjorative.
    La loi appliquée par le gouvernement de Vichy était mauvaise, et ce coté vicié s'est donc transmis tout naturellement aux délations.

    Seulement... Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, et la loi est redevenue à peu près saine et dès lors, où ce situe le mal dans le fait de dénoncer les infractions?

    J'ai parfois l'impression que les gens qui sont contre les procédures de dénonciation sont surtout des personnes qui, jusqu'à présent, étaient bien à l'abri des représailles auxquelles devraient normalement les exposer leurs actes malhonnêtes et craignent de se voir retirer ce bouclier ma foi fort pratique si les gens commencent à ne plus hésiter à reporter les malversations dont ils sont témoins à la police.

    Il y a des milieux entiers où presque tout le monde sait qui sont les criminels, où ils opèrent et ce qu'ils font, mais où la police ne peut rien faire à cause de cette espèce de "loi du silence" établie tacitement en France depuis l'occupation allemande.

    Les traditions issues des stigmates du passé doivent parfois être remis en question si on veut améliorer l'avenir... Il est donc peut-être temps de se demander si, bien encadrée, la délation ne pourrait pas donner lui à un effet globalement positif.

    L'expérience italienne est à surveiller sur ce point.

  • Belzebuth_2
    Belzebuth_2     

    comme certains ministres voulaient l'encourager en France...

Votre réponse
Postez un commentaire