En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En cas de crise, Barack Obama aura les pleins pouvoirs sur Internet
 
DR

Le président des Etats-Unis a mis à jour le décret qui donne le contrôle des médias nationaux au gouvernement américain en cas de crise grave.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
7 opinions
  • papyserge
    papyserge     

    : l'orthographe est la science des ânes. Ce à quoi Napoléon aurait ajouté : "Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" remarquablement repris par Coluche.
    : l'orthographe est la politesse de la langue.quoi de plus facile que de reprendre ton interlocuteur quand tu as pas saisi le sujet

  • Josegaut
    Josegaut     

    Les USA affichent enfin clairement leur jeu : ils ont toujours pensé que le Monde leur appartenait, maintenant ils le disent sans ambiguïté. Internet est l'exemple par excellence d'un "bien" qui n'a pas de frontières et appartient à tous, mais non... internet est à eux.

    Pourquoi pas, en cas d'urgence, dire qu'ils se réservent le droit de s'approprier toute l'eau de la planète ? Tout l'oxygène ? Tout le pétrole ? Toute la bouffe ?

    Et c'est bien sûr à eux que reviendra le droit de définir l'urgence.

    Qui doutait encore que les USA sont un état totalitaire ?

    P.S. le code de sécurité à entrer pour pouvoir envoyer le message est "downslip" mais non, je ne le baisserai pas !

  • lanerode
    lanerode     

    Censeur censuré :
    Tu chipote (tu chipotes) ...
    ou de frappes, les oublient 'les oublis) ...
    les journaux écrits du quotidiens (un s en trop)....
    Et puis t'y a pas loupé (?! tu n'y as pas loupé ?!) d'ailleurs !!! ...
    tu cite (tu cites) en plus. ...
    Donc voilà un peu de tolérance ne fais (fait) pas de mal.

  • Landes4ever
    Landes4ever     

    Tu chipote un peu quand même pour les fautes. Parce que les fautes de conjugaisons ou de frappes, les oublient arrivent aussi dans les journaux écrits du quotidiens.
    Et puis t'y a pas loupé d'ailleurs !!! Deux dans une phrase que tu cite en plus.
    De 1) "D'Amérique" n'est pas dans la phrase.
    Et de 2) "a mis à un jour" le "un" n'y est pas.
    La phrase est: "Même si l?entourage de la présidence américaine indique que ce document n?est que la mise à jour d?un document plus ancien..."
    Donc voilà un peu de tolérance ne fais pas de mal ;)

  • magicanas
    magicanas     

    «L?objectif n?est pas de remettre en question la démocratie américaine»

    justement il faudrait la remettre en cause leur soi disant democratie, a croire que les journalistes sont payé pour etre naif et reciter la parole officielle...

  • huygens66
    huygens66     

    Barak obama les pleins pouvoirs sur internet ,le decret signé le 6 juillet ,ils auraient du signé le decret le 4 juillet non,sa l'aurais fait l?indépendance d'internet!
    desolé il fallait que sa sorte!

  • Photo73
    Photo73     

    "d'Amérique a mis à un jour un décret" à jour ?
    "Se pose alors plusieurs questions." se posent (sujet pluriel, les questions)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •