En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Droit à l'oubli étendu au «.com »: un nouveau casse-tête juridique en perspective

Mis à jour le
Droit à l'oubli étendu au «.com »: un nouveau casse-tête juridique en perspective
 

Le déréférencement n'est-il applicable qu'en Europe, ou les citoyens de l'Union peuvent-ils exercer ce droit sur toute la planète ? Pour la Cnil, ce principe s'applique partout, même sur les domaines américains. Mais Google ne l'entend sans doute pas de cette oreille...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • MartinLacour
    MartinLacour     

    Bonjour,

    pour rebondir sur l'actualité du droit à l'oubli, il faut noter qu'une décision - très peu commentée - a récemment été rendue à l'encontre de Google France, qui a été condamnée par le juge des référés a supprimer des liens pointant vers des propos diffamatoires.

    Mon commentaire et la décision sont visibles ici:

    http://www.homere-avocats.com/Google-condamne-a-supprimer-des-liens-vers-des-propos-diffamatoires-_a589.html

    Cordialement,

    Martin Lacour

Votre réponse
Postez un commentaire