En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des puces RFID dans les crèches : fantasme ou non ?

Mis à jour le
Des puces RFID dans les crèches : fantasme ou non ?
 

Une crèche parisienne pourrait faire porter aux enfants des vêtements équipés d'une puce à radiofréquence, pour les surveiller. Info ou Intox ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • GJ007
    GJ007     

    Bonjour,

    une petite précision au sujet du déploiement de cette technologie.
    La mise en place de la RFID entre DHL Exel Supply Chain et METRO Group est le plus grand projet RFID déployé en France. Pour identifier et suivre tout au long de la chaîne d'approvisionnement les livraisons de produits secs et brasserie destinées aux 91 points de ventes en libre service METRO Cash & Carry en France, DHL Exel Supply Chain utilise des transpondeurs RFID sur 6 plateformes logistiques. Quelques 1,4 million de palettes sont « taggées » avec des étiquettes radio qui permettent un contrôle sans contact et automatisé de la chaîne d'approvisionnement.

    Effectivement ce n'est qu'un début !!!

    Nous sommes en train d'écrire l'Histoire de l'Internet de l'Objet...

    Aujourd'hui, beaucoup d'applications RFID pour la logistique et le transport sont en cours de déploiement, le futur c'est d'abord le présent et c'est maintenant !!!

    Sources :
    http://www.neopost-id.com/documents/presse/10232008_DHL_METRO_fra.pdf
    http://www.neopost-id.com/documents/presse/11202008_DESC_Metro_01%20Informatique.pdf

  • sorede
    sorede     

    Les risques d'enlèvement d'enfants dans les maternités sont bien réels : ils ont abouti à l'utilisation de ces techniques dans les maternités depuis longtemps. Efficacité totale : le déclenchement d'une alarme instantanée permet de réagir en temps réel et de déjouer toute tentative.
    Il en va de même pour les risques de fuites des malades désorientés dans les unités Alzeimer des établissements de gériatrie.
    Je ne vois pas en quoi, appliquée à des crèches,l'utilisation de ce type de technologie, trés contrôlée par la CNIL, deviendrait inacceptable ...
    Je ne perçois pas qu'il y ait là une atteinte aux libertés publiques.
    Les personnels de ces institutions vous diront que le rapport bénéfice/risque reste trés positif... pour ce qui concerne la sécurité de leur travail.

  • rfid
    rfid     

    C'est moi avais développé la technologie RFID à 13,56MHz en 1989. Aujourd'hui, je regrette de l'avoir fait.
    ---
    Il était déjà question d'en faire des cartes d'abonnement pour le métro, mais pas de leur faire révéler un numéro d'identification - qui équivaut à un nom pour tous les voyous de l'Etat.
    ---
    Ingénieurs, sachez que les Etat feront toutes les mauvaises utilisations possibles de vos inventions. Vous devez décider, pas les politiciens.

  • MARQUISE06
    MARQUISE06     

    Bonjour, le monde devient-t-il fou ? Nous devenons des robots !!!!!!

  • Prudence Petitpas
    Prudence Petitpas     

    Personne ne semble s'inquiéter du fait que les radiofréquences de ces puces (des ultra hautes fréquences, en plus) tendent à casser l'ADN, ce qui risque de provoquer des problèmes sanitaires (cf. http://www.next-up.org/pdf/ReuterEnergieDesRadioFrEquencesEndommageADN20122004DocAssociesInterviewVideoPrAdlkofer.pdf ).

    Il s'agit d'une manoeuvre supplémentaire pour amener une technologie d'espionnage et de dictature (les puces RFID ont été repbaptisées "spychips" ou puces espionnes, en anglais), le tout sous les prétextes fourbes de commodité, de facilité, de modernité et, bien sûr, de "sécurité" (ce LEURRE total qu'est la sécurité intégrale) !

    Dans le même temps, on formera la prochaine génération, celle des citoyens-esclaves pistés et fliqués à tout moment, et partout. Les dérives totalitaires avec ce genre de système RFID orwellien sont évidentes : pistage et flicage sont toujours suivis par... la répression, justifiée ou non, avec toutes ses conséquences néfastes pour la démocratie véritable.

    On remarquera le nom très "novlangue" de la répugnante entreprise qui commercialises ces horreurs liberticides : "Lyberta". Une entreprise bien mal nommée, quand on sait que ces puces-espionnes amènent l'esclavage généralisé, pour tous, partout et à tout moment !

    Le pouvoir policier et tyrannique de l'actuel gouvernement français, bien entendu, favorise, lui, le développement de ce genre d'horreur technologique...

    Une ancienne responsable de la santé en Flinlande nous signale déjà des projets américains ET européens visant à implanter des puces dans les nourrissons dès la naissance (cf. http://www.freedomradio.us/Joomla/index.php?option=com_content&task=view&id=1986&Itemid=143 ) !

    Et ces puces implantables sont cancérigènes (cf. http://www.antichips.com/cancer/index.html ) ! Pire : elles permettent même le contrôle comportemental et biologique de la personne (cf. http://www.mediafire.com/?foyow2vyfzl )!

    Il est grand temps que les citoyens de France réagissent. On a déjà commencé à mettre en place la RFID dans le métro (Navigo), les vélos publics (Velib', les mal nommés), les cartes d'accès aux bâtiments, etc. ! Sans quoi, le pire de la dictature est garanti (pensez au nazisme, mais muni d'une technologie de pointe)... Une pensée qui donne froid dans le dos, à l'heure où le gouvernement France reprend des minorités raciales ou sociales pour cible (Roms, habitants des banlieues), et les criminalise...

    Les libertés et la vie privée sont en train de disparaître à vue d'oeil.

  • Savonarole
    Savonarole     

    le traçage commence avec des populations spécifiques et minoritaires, et la majorité trouve cela même bien, tu en est l'exemple.
    sauf qu'on EST toujours quelques choses pour l'ordre, ou qu'on PEUT le devenir.....

  • Nacyl
    Nacyl     

    "Reste à savoir si un tel projet rencontrerait l'adhésion des parents et du ministère de l'Education nationale."

    Nul doute qu'avec une pression suffisante de parents le ministère fera le "bon" choix.
    Le culte de la peur aidant, tout parent refusant la puce pourrait se voir stigmatisé et étiqueté comme "parent démissionnaire".
    C'est normal, la sécurité des enfants c'est tellement important...

    Mais pendant ce temps là, elle est où la responsabilité des adultes ?
    Codée en 128bits dans la puce ?
    Et pour faire un compte rond, un petit amendement à lopsi et on "upgrade" avec un "mouchard" pour les turbulents ou les les fugueurs ?
    D'ici là, nous aurons bien une "empreinte génétique" qui pourra être elle aussi "posée" sur cette puce.

    Science-fiction ?
    j'espère...
    Mais les enfants ne seront pas les seuls perdants.
    Les parents également chez qui le stress ne fera qu'augmenter.
    Et que dire de ces futurs citoyens qui auront vécu avec cette puce tout le début de leur vie, ils diront quoi ?

  • rantanpla
    rantanpla     

    Aucun intéret, à part fliquer les futurs citoyens, par nos aimables ainés. Par contre mettre une puce sur les seniors est plus logique, si ils sont atteients d'Alzheimer ou de sénélité, cela permet de les retrouver ou de déclencher une alerte si ils prennent une route à l'envers...

  • Savonarole
    Savonarole     

    le RFID est dépassé, une firme américaine fait un test grandeur nature au mexique sur 2 Millions d'habitants, dans la ville de Leon : le scannage d'iris pour toute utilisation commerciale, ainsi que services public.
    scannage de 25 personnes à la fois, nul doute que les entreprises et les administrations n'y verront que les avantages : réductions de personnels et coûts réduits.
    CITOYEN REVEILE TOI, ceci approche pour l'Europe à grand pas, (1984 george orwell)

  • Orden
    Orden     

    C'est idiot cette mannie de vouloir placer des puces dans n'importe quoi. Tu met la puce dans un badge que l'élève met dans son cartable. S'il veut sortir en douce, il laisse le cartable à l'école de toute manière.

Votre réponse
Postez un commentaire