En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des écoliers californiens sous surveillance électronique

Mis à jour le
Des écoliers californiens sous surveillance électronique
 

L’école maternelle de Richmond fait porter à ses élèves un gilet doté d’une puce RFID. L’EFF s’interroge sur les dérives de cette pratique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • tyranausor
    tyranausor     

    Il est hors de question de partager, 12 heures sur 24 et 7 jours sur 7, mes faits et geste avec n'importe qui! C'est peut-être une économie, mais, on gagnerait plus de chômeurs si ces puces seraient là pour nous pister!

  • Savonarole
    Savonarole     

    c'est pour votre sécurité qu'ils disent ! pauvres citoyens qui ne voient pas les emplois qui disparaissent au profit de quelques individus !

    [(soit 3 000 heures) et éventuellement d'économiser 50 000 dollars.] = 2 emplois par créche

  • otodid`kt
    otodid`kt     

    Dans le fond de l'idée c'est une initiative louable. Dans l'avenir, elle présente un désagréable aspect moral reléguant l'être humain à une vulgaire matière première. Son extension serait source, comme je le lis jusqu'à treize ans, donnerait une éducation de paranoïaque rebelle dangereuse. Sans parler d'un fatalisme ou d'un systématique rejet de la société.

    Et encore en admettant une responsabilité et une grande moralité de la part des adultes.

    "C'est dans les prisons qu'on fabrique le crime" Trust

  • Nacyl
    Nacyl     

    Dans les maternités et maintenant dans une école maternelle.
    Une dérive incontestable dans l'usage de la technologie basée sur un des sentiments les plus fort de l'humanité : la peur.

    Ce qui est clair dans le reportage de KTVU, c'est que ce système permet de faire diminuer la paperasse.
    Et c'est bien là le coeur de cette histoire à mon avis.
    Pourquoi tant de formalités administratives ?
    Vraisemblablement pour pouvoir se justifier en cas de besoin.
    La prochaine étape ce sera quoi ?
    Un implant sous cutané à la naissance pour des raisons de "sécurité" ?

    Ne serait-il pas urgent de restaurer la confiance au lieu de cultiver la peur ?

  • PsyGNUx
    PsyGNUx     

    @luigimacfredo

    A chaque invention technologique, ce n'est pas la technologie qui est mauvaise mais l'utilisation qui pourrait en être fait. C'est donc normal et nécessaire de rester vigilant et de prévenir le grand public des dérives possibles, car sinon toutes ces sociétés s'en donneraient à coeur joie, bien plus qu'elles ne le font déjà aujourd'hui. N'oublies pas que le seul intérêt de ces sociétés privées est le PROFIT et non pas l'utilité public, à partir de là il y a danger.

  • Guimo
    Guimo     

    http://souriez.info/Le-gixel-s-occupe-de-nos-enfants

  • Suppose
    Suppose     

    Trois remarques :
    1- Si on commence à les éduquer en leur laissant penser qu'il ne faut pas faire confiance aux adultes mais que ce sont des puces qui garantissent leur sécurité, on va avoir de beaux cerveaux ramollis.
    2- Si vraiment quelqu'un veut s'en prendre à un enfant, il lui enlèvera le maillot. Il est même possible que, du coup, on s'en aperçoive plus tard
    3- Il faut vraiment arrêter de développer la paranoïa. Les enfants sont beaucoup moins en danger maintenant que par le passé. L'histoire de l'éducation est là pour le prouver.
    Non l'article est clair, il s'agit juste d'économiser quelques dollars et peut importe les conséquences, comme d'habitude.
    La signature électronique des parents, elle par contre, me semble beaucoup une solution de gestion efficace.

  • Guimo
    Guimo     

    Il s'agit surtout d'un test pour valider qu'habituer les plus petits à être surveillé, fait qu'ils refuseront moins d'être surveillés plus tard. Ce genre d'initiative est poussé en europe par le GIXEL, qu iest le lobbie industriel qui concerne les vendeurs d'éléctronique.

    Faire croire qu'il y a besoin de ce genre de gadget pour surveiller des bambins de 3 ans est une arnaque.

  • luigimacfredo
    luigimacfredo     

    En terme de liberté individuelle oui cela se discute, en terme de gain de temps pour les parents et les enseignants je dis oui, tant que cela reste dans le domaine de la surveillance "neutre" et que cela permet également de renforcer la sécurité en cas d'enlèvement ou est le problême ? De toute façon qu'on le veuille ou non la société nous mène vers un superflicage technologique, donc au lieu de se révolter dès qu'il y a une nouveauté voyons le bon côté des choses. Google street view c'est honteux ? Alors que tout ceux qui ralent arrêtent d'aller sur google map et rendent leur iphone dans les boutiques de telephonie.

  • ThéOLait
    ThéOLait     

    La liberté individuelle d'un enfant ne se compare pas dans les mêmes termes à celles d'un être responsable. Quand débute l'autonomie et son respect? Teen-age (adolescence) s'amorcerait dit-on aux USA à treize ans (thirTEEN)...
    Avant une maturité qui manifestement révèle que la responsabilité de l'individu est acquise et, partant, le respect de sa vie privée, je ne suis pas contre les mesures énoncées dans cet article, d'autant qu'elles peuvent participer à la sécurité laquelle, de nos jours, voit les plus jeunes (gosses, pas ados, encore que...) en première ligne des atteintes les plus macabres.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire