En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des pirates ont siphonné 200 millions d'euros sur des comptes bancaires

Mis à jour le
Des pirates ont siphonné 200 millions d'euros sur des comptes bancaires
 

Coup de filet en Russie et en Ukraine. Un gang de pirates a utilisé un cheval de Troie de type Carberp pour récupérer des identifiants et vider des comptes en ligne d'entreprises.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • verdy_p
    verdy_p     

    Les entreprises ont des services comptables qui surveillent leurs comptes. On peut donc avoir des données assez précises sur le nombre de celles qui sont piratées.

    Concernant les particuliers, vu le manque de moyens techniques et de compétence, bien des attaques ne sont même pas détectées (de plus la plupart ne donnent lieu à aucune plainte, parce que les banques ne veulent même pas qu'on le fasse, de peut de compromettre leur image dans leurs failles de sécurité).
    Mais un tel niveau d'attaque du côté des entreprises est une démonstration éclatante que les escrocs du net s'ne donnent à coeur joie. A commencer aussi par les entreprises qui du coup se croient tout permis avec les comptes des particuliers qui ne comprennent rien à leurs contrats ou à la loi (surtout en France où les plaintes ne peuvent pas être regroupées en "class action" avec la participation de l'Etat pour aider à défendre les abus).
    Bref les entreprises font tout pour planquer au maximum les vraies attaques sur les comptes particuliers, les quelques uns qui leur demandent des comptes (uniquement en bonne et due forme) parviennent à obtenir des remboursements.
    La banque préfère ne pas lutter et vendre des prestations de service pour la gestion des comptes directement par elles, elles savent que les particuliers ont une réserve considérable dont elles voudraient se servir sur les marchés financiers pour couvrir leurs propres opérations à risque. Je les soupçonne me^me d'être alliées des pirates pour mener des attaques contre leurs concurrents.

    Certains pays très nationalistes aussi utilisent le piratage comme une arme sans aucun regret (la Chine par exemple qui ne lutte QUE contre les quelques pirates non chinois qui ne vont pas dans le sens de sa propre stratégie de cyberguerre). Les pirates chinois sont des superstars et tous contents et fiers de servir les intérêts de leur pays. Ils ont tous les soutiens et se comptent maintenant par dizaines de milliers, bientôt des millions (alors que la Chine n'en arrête que 80 par an, la plupart étrangers, ou qui "complotent" contre la sécurité et du pays ou ont des opinions libertaires trop affirmées.
    Regardez le pouvoir qu'a la chine maintenant dans l'affaire US-Chine sur les acquisitions de Huawey, ZTE, Lenovo... La Chine a converti son armée gigantesque à la cyberguerre et y recrute des chinois à millions et sélectionne les meilleurs pour ses besoins politiques. Ceux qui n'entrent pas dans l'armée chinoise trainent misère dans les bidonvilles ou sous-sols des mégapololes aux gratte-ciels mirobolants, ou sont renvoyés dans leurs campagnes misérables pour crever sur place dans l'oubli, et même l'indignation de la part de ceux qui "servent la Chine" dans ses ambitions de domination du monde.
    Demandez à tous les chinois une opinions sur ce qui se passent à l'extérieur : ce n'est pas leur problème, le gouvernement chinois est là pour répondre à leur place. Les autres sont oubliés et méprisés car ils ne peuvent même plus communiquer.

  • ClikWest
    ClikWest     

    On peut se poser la question : qui est derrière ces "hackers" surdoués ? En effet, les entreprises sont ( en principe )
    mieux protégées que les particuliers, et de plus, les comptes bancaires des entreprises sont au moins aussi protégés que ceux des particuliers ( https minimum )
    De plus, pourquoi la cible est-elle concentrée sur la Russie et l'Ukraine ?
    S'agit-il encore d'une facette de la guerre froide remise au goût du jour par la cybernétique ... ??

Votre réponse
Postez un commentaire