En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Comment la justice américaine enquête sur Facebook et Twitter

Comment la justice américaine enquête sur Facebook et Twitter
 

Un document officiel du ministère américain de la Justice explique comment fonctionnent Facebook, MySpace, Twitter et LinkedIn et comment les utiliser pour obtenir des informations.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Maskk
    Maskk     

    il n'empêche voir les kékés se filmer avec sa caisse tunning ca m'a toujours fait marrer, mais je donnerais cher pour voir le mec se prendre l'amende en direct ^^
    En redevenant plus sérieux... je ne comprends pas pourquoi les internautes continuent à se connecter sur ces réseaux sociaux... on a averti que ces réseaux ont des problèmes de confidentialité.. que les autorités se servent de ces même réseaux pour collecter des infos c'est un peu dingue quand même

  • damons
    damons     

    il pourra toujours dire que c'était pas lui qui conduisait, que c un de ses pote qui lui a envoyé la video que lui meme a recu d'un de ses pote etc..
    a moins que sur la video on voit sa tete son compteur le panneau de limitation de vitesse sa voiture sa plaque et qu'en plus on entend son nom et prénom, je vois pas comment il pourrait se faire sanctionner

  • Un con
    Un con     

    un con qui roule a 130 au lieu de 70 et en se filmant : reste un con sur internet..

    il ne fera pas plus gaffe sur le net que sur la route

  • Crapul
    Crapul     

    En attendant les pedocybercriminels courent toujours et trop peu si ce n'est aucune affaire n'a conduit a des condamnations...
    Comme scrutateur du net, je m'étonne d'apprendre qu'un des rédacteurs du rapport de la Commission européenne sur la société de l'information concernnat la cyberciminalité soit le responsable d'une secte hindouiste accusée en Inde de pédocriminalité organisée
    Oui ça pour fliquer ça flic lol

  • toptop
    toptop     

    C'est sûr, pour mettre des contraventions, c'est moins risqué que d'aller sur les routes, et puis l'hiver, il fait meilleur. En tout cas, celà doit au moins faire apprendre à l'internaute moyen qu'il ne doit pas publier ou écrire n'importe quoi.

Votre réponse
Postez un commentaire