En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ce que coûte l’iPhone 3G S à Apple
 

Composants, fabrication, main d’œuvre… Le cabinet d’études iSuppli a disséqué les coûts de fabrication de l’iPhone 3G S 16 Go. La facture s’élèverait pour Apple à 178,96 dollars par unité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Zefred
    Zefred     

    Belle leçon d'économie, mais juste au passage, vous remarquerez que les salaires sont comptabilisés dans le prix total. En toute logique la part des salaires des "improductifs" ne devrait pas être supérieure et donc pas significatifs par rapport au coût global. Le reste c'est de la marge utilisée effectivement pour payer la logistique, la recherche et la distribution. Il reste quand même un gros gavage !

  • Wholeseller
    Wholeseller     

    C'est à peu pres le prix auquel j'achetai mes iPod 80GO en chine...
    Je les avait à prix coûtant et les revendais sur ebay pour 400?... Rien de très choquant la dedans

  • -informatika
    -informatika     

    Moi je dirais plutôt qu'avoir un iphone c'est tout simplement une preuve de stéréotype (dans la majeur partie des cas)...la preuve d'une manipulation et naïveté...avoir un téléphone soit disant haute pointe qui ne propose même pas le visio c'est purement marketing pour vendre un max et sortir plusieurs modèles.
    Pour ce qui est du prix il est évident qu'il est exorbitant et les opérateurs actuels doivent se régaler avec les bénéfices plus que juteux en France...Il est plus que temps temps que la 4eme licence 3G soit attribuée et à free de préférence pour une baisse des prix générale dans le secteur de la téléphonie mobile (comme il l'a fait avec l'ADSL)

  • titti75
    titti75     

    en effet il n'y a pas seulement le "cout" de l'appareil mais toute la technologie qu'ils ont étudiée depuis des années...des centaines d'essais, de gens, de pro, de temps passé à trouver les solutions. Bref c'est comme si on demande combien ca "coute" un parfum, ou une voiture...je trouve que ces chiffres ne veulent rien dire!

  • Tof3333
    Tof3333     

    Bonsoir, il est dit que l'on peux trouver un iphone pour 559 euros. Mais où ? car après quelque recherche je ne trouve pas.
    merci pour votre réponse

  • -Arod-
    -Arod-     

    Vous trouvez un écart important entre le cout de production et le prix une fois chez le vendeur élevé?

    Pas moi.

    Car cette marge réalisé va permettre au fabriquant, de financer ses salariés, innover pour de futur produit, et embaucher.
    Cette marge va permettre au mec qui l'a transporté de l'usine au dépot de gagner sa vie.
    Cette marge va permettre au mec du dépot de vivre lui aussi, puis les autres chauffeurs, et les vendeurs, et les employés des vendeurs...

    Bref, dans toute marge il y en a forcément un qui profite plus que l'autre, mais au final, tout le monde s'y retrouve. Sauf le consommateur peut être ^^

  • Migouy
    Migouy     

    L'étude est dispo ici :
    http://www.isuppli.com/NewsDetail.aspx?ID=20398

  • Arachnos
    Arachnos     

    Un petit lien vers l'étude complète serait apréciable (si l'étude est en ligne) ;-)

  • le vieux chêne
    le vieux chêne     

    Bon je n'ai pas lu l'étude de iSupply par ce qu'elle est payante, et à mon avis fort chère pour un particulier.

    Mais bon, j'aimerai bien savoir ce qu'ils ont chiffré.

    Bien sûr Apple marge sur son appareil.

    Mais bon, un mobile ce n'est pas que les couts de l'électronique dedans.

    1/

    Déjà il y a les salarié des ingés qui ont bossé sur le produit chez Apple. Un développeur en milieu de carrière ça monte vite autour des 50 000 - 60 000 euros brut annuel dans les telecoms. Et aux USA en dollars c'est bien plus.

    2/
    Puis il y a les royalties sur les brevets à payer à Qualcomm, Nokia, ST-NXP, etc... Ben oui, ça marche comme ça dans les semi conducteurs: tu ahcètes un chip et du paie en plus les royalties.
    On appelle ça les frais d'IP (Intellectual Properties).

    3/ Et le fabricant de chip va aussi avoir par contrat une somme plus ou moins importante, indépendante du nombre de chip acheté par le client pour faire le support produit. On appel ça les frais de NRE (Non Recurring Engineering)

    4/ Il faut valider le bouzin.

    Les tests de certification (GCF en Europe et PTCRB aux USA) coutent une fortune. Les boites spécialisés comme Cetecom ou 7 Layers facturent l'heure de test plusieurs milliers d'euros.

    Il faut aussi faire des tests sur les infra des opérateurs. Au début du GSM, c'était cadeau. Maintenant, les fabricants d'infra font payer (genre 5000 euros la journée. Quand tu y passes la semaine pour un bug insoluble, ça raque).

    5/ A cela ajoute les frais de pub, de logistique, la marge des intermédiaires (bien que l'on peut supposer que la majeure partie des appareils soit vendue directement par Apple aux opérateurs), etc...

    Je ne suis pas un Apple maniaque (je ne possède pas un seul objet estampillé d'une pomme hormis les deux pochettes rouges et bleues de l'intégrale en 33 tours des Beatles) mais il faut aussi re-cadrer les choses.

    Certes Apple gagne de l'argent avec son bidule, mais ils margent nettement plus avec l'AppStore et iTunes. L'Iphone ca permet juste de continuer à faire venir des clients qui vont raquer ensuite du service en ligne...

  • Vaal84
    Vaal84     

    Si à vingt ans tu n'as pas d'iPhone, c'est que tu as raté ta vie...

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire