En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bruxelles veut durcir les mesures contre les sites pédopornographiques

Mis à jour le
Bruxelles veut durcir les mesures contre les sites pédopornographiques
 

La Commission européenne souhaite que les pays de l'Union européenne bloquent l'accès à ces sites. Une disposition déjà prévue en France par la nouvelle loi Loppsi.

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Tezofd
    Tezofd     

    Le contenu pedoporno s'échange de façon ultra confidentielle via des techniques et/ou réseaux peu répandus, et qui sont faciles à noyauter.

    Mais un site web pedoporno ?? Ca n'existe tout simplement pas ! (ne pas confondre avec un site faussement pedoporno mais seulement destiné à vous faire payer pour un site uniquement porno)

    Beaucoup de bruits pour rien... ou plutot pour maîtriser/censurer le Net. Car ceux qui font ce bruit, savent très bien pourquoi ils le font !

  • Sv1 le pingouin(2)
    Sv1 le pingouin(2)     

    J'oubliais la partie en relation directe avec le titre de mon post.

    Le problème c'est que ces réseaux sont aussi utilisés par les journalistes et les opposants politiques dans certaines régions du monde (et j'imagine que sur certains dossiers, ça doit être utile aussi en france)

  • quarantined
    quarantined     

    Il suffit que les stations fassent les requestes dns sur un autre serveur comme opendns ou google qui ne sont pas dans l'UE pour contourner la mesure.

  • Rockabilly Cat
    Rockabilly Cat     

    Surtout, la pédopornographie se trouve desormais sur des reseaux clandestins genre Darknet ou ami à ami!Le but est la censure pure et simple du net!

  • Sv1 le pingouin II
    Sv1 le pingouin II     

    Attention toutefois, bloquer ce genre de réseaux n'amènrea pas l'arret de la pédophilie. (si j'étais pédophile et que j'en connaissais un autre, crois moi que me couper internet ne m'empêcherait pas de passer chez lui). Par contre, elle l'entrainera à se cacher encore plus... et à réussir. (on ne bat pas ce genre de menace en la cachant, on la bat en la traquant et en l'infiltrant.)

  • Rockabilly Cat
    Rockabilly Cat     

    Pour ce qui est de la pédophilie, celà doit faire longtemps que les images "pédo-porno" et leurs possesseurs ont migré vers des reseaux,privés, parrallèles au net, clandestins, toujours mieux cachés et anonymes. (darknet...) Il faudrait arreter de prendre les gens pour des idiots!
    Lesd pédophiles n'ont rien à craindre du filtrage, du net, mais les internautes honnètes, si!
    Le but est un muselage du net!
    Bienvenue en République populaire de chine... Pardon, en Union Européene!

    Voilà le genre de reseaux que les pédohiles utilisent pour leurs documents illégaux!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Darknet

  • OBS69
    OBS69     

    « La pédopornographie, ce sont des images d'enfants souffrant d'actes pédophiles. Télécharger ou regarder de la pédopornographie sur Internet débouche sur le viol de davantage d'enfants pour réaliser de telles images »

    Je suis un adepte des sites pornos(tout court):
    1- j'ai jamais violé personne
    2- je ne baise pas d'avantage ^^
    3- je ne suis jamais tombé sur un site pédopornographique.

    en conclusion:-écouter de la musique sur internet pendant des heures et des heures, ne m'a pas transformé ni en mélomane ni en musicien!

    Que des conneries

  • huygens666
    huygens666     

    l'europe vous le faite expres ou quoi c'est mesure devrait etre a la hauteur deja pour fermé ses sites de merdes et couper les c***les aux pedophiles .

  • Oimoim
    Oimoim     

    C'est bon, on connait la chanson...

    On connait la propension à utiliser le spectre de l'horreur pédo-pornographique pour "s'entrainer" à mettre en place les outils... qui au final visent un ou plusieurs autres domaines, beaucoup plus contrariant pour les lobbies de l'industrie (type musique, films, livres...)

    Genre il existe des milliers de sites pédo-porno... n'importe quoi...

  • Guimo
    Guimo     

    Avant de bloquer, il faudrait commencer à définir ce qu'est un site web :
    - Un nom de domaine ? Il peut changer, ou avoir une forme incompréhensible qui tourne constamment genre fsdjhfkjhfjkshsjkhf.coml
    - Une adresse IP? Elle peut changer voire tourner en permanence, et pose des risques de surblocage
    - Un nom de site? A l'instar de aaaarghh, il peut changer régulièrement, voire plusieurs noms pour le même contenu...

    Sans parler que le sujet ici concerne moins des sites, que des échanges de materiel en gré à gré (cassettes vidéos envoyéers par la poste, ftp privés etc...).

    Le blocage voulu par la commission vise surtout à imposer des architectures aux FAI, pour ensuite bloquer des sites dont l'interet est surtout lucratif.

    En réalité, la justice va avoir un gros problème de définition : comment va t on définir le contenu à bloquer?

Votre réponse
Postez un commentaire