En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bruxelles bride les tarifs mobiles des voyageurs

Bruxelles bride les tarifs mobiles des voyageurs
 

La Commission européenne décide de réglementer les tarifs que les opérateurs mobiles facturent à leurs abonnés en déplacement à l'étranger. En allant jusqu'aux prix de détail, une première.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • hiboo
    hiboo     

    les opérateurs ont prévenu, si ils doivent baisser les tarifs de roaming, ils augmenteront les autres tarifs: nationaux et internationaux. Ce qu'ils auront perdu d'un côté, ils essayeront de le récupérer (et plus) d'un autre côté.
    Le client final s'y retrouvera t'il ?! Si il se débrouille et optimise sa facture mobile en trouvant des solutions moins chères alors il peut s'en sortir. Par exemple, j'étais au japon. 2,75 euros/min pour appeler Bruxelle en roaming .... :fou: ... j'ai acheté un carte prépayée là-bas (moins de 10 euros) et j'ai passé mes appels par un système de callback: 40cts/min !
    ma carte prépayée était rentabilisée en 5 minutes d'appels !!!! et j'appelais de là-bas au même prix ... que si j'étais à Bruxelles !!!!
    Conclusion: aide toi et le Ciel t'aidera ! :sol:

  • cadeaudl
    cadeaudl     

    Que le porte parole d'Orange se rassure, si Bruxelles veut baisser les tarifs, il y a des compensations ailleurs. Politiciens trop avides de sondage ( élections) et grands opérateurs ( téléphoniques ou autres ( EDF, TOTAL, GDF etc...)sont mains dans la main pour spoiler les consommateurs. Le cour de bourse de France Télécom doit être maintenu absolument pour préserver la confiance des actionnaires et les stock options des dirigeants. Mais bon on va prendre celà pour une bonne nouvelle, (si les mesures se mettent en place).

  • fsviking
    fsviking     

    N'oublions pas que GSM va dire Global System for Mobile communications - inutile de traduire - et que ce système comme le dit son nom a été conçu pour être international. Utiliser le roaming à l'étranger n'est qu'utiliser une fonction de base du système. Il y peut-être un petit coût administratif supplémentaire pour la facturation inter-opérateur mais pas à un niveau qui justifie les surfacturations abusives pratiquées.

    Pour ce qui est des appels internationaux depuis les réseaux français, ce n'est pas du roaming mais toujours de l'abus. Il existe maintenant des opérateurs de niche tel que secondes.fr et mobile-globe.com qui offrent des tarifs beaucoup plus intéressants. C'est simple - le client téléphone leur serveur en France - tarif national - et l'opérateur alternatif facture l'appel international aux tarifs beaucoup moins chers que ce que font les opérateurs mobiles.

  • Ultime
    Ultime     

    Se déplacer, quel qu'en soit le motif de Hte Savoie en Suisse, des Pyrénnées en Espagne ou encore du Nord en Belgique est un luxe ?!!!
    C'est l'arnaque organisée qui est un luxe pour les profiteurs. Bravo a cette décision. Aux USA utiliser son Cellphone de Atlanta à LA coute la même chose qu'un appel dans le même Etat...

  • nbh
    nbh     

    très bonne initiative de Bruxelles mais qui ne concerne malheureusement que les tarifs voix et non data 3G ou GPRS

    ex SFR et son minimum de 200ko en GPRS et des paliers de 100ko en Roaming

    Dommage lorsqu'on l'utilise pour des connexions gprs de 3ko 50 fois par jour (géolocalisation véhicules)

Votre réponse
Postez un commentaire