En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bilan en demi-teinte pour l'opération « Un collégien, un ordinateur portable » dans les Landes

Mis à jour le
Bilan en demi-teinte pour l'opération « Un collégien, un ordinateur portable » dans les Landes
 

Selon une enquête de TNS-Sofres, les professeurs utilisent l'ordinateur en cours mais sans que cela leur apporte de nouvelles possibilités d'enseignement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • klausette
    klausette     

    @best40 je ne suis pas d'accord avec toi...que l'enquete ait eu lieu en novembre n'impacte pas les reponses des collegiens et des eleves qui sont interogés sur les deux dernieres semaines de cours (j'imagine pour avoir de la mémoire fraiche et les idées claires). Il y a plein d'enquete qui se font sur des périodes récentes avant une reconstruction postérieure de la mémoire.

    Il est hélas frequent de dire lorsque les résultats d'une enquete sont mitigés que les questions etaient mal posées que le moment n'y etait pas, etc. Et de ne pas publier les resultats. Apres tout, si l'Education nationale veut faire son evaluation, poser ses questions, choisir le moment de la mener, qu'elle le fasse.

    Sur cette affaire landaise, je suis agreablement surpris qu'Emmanuelli ait laissé sortir cette enquete alors que les chiffres sont mitigés. S'il pensait que les résultats ne seraient pas repris dans la presse qui ne parle que des trains qui n'arrivent pas a l'heure, il s'est trompé mais bon, respect sur cette publication.

    Là où tu as raison, c'est qu'il faudrait mener la meme enquete dans un des 99 departements qui ne fait rien... et comparer les chiffres landais aux autres. Ces chiffres qui sont moyens (tout juste) peuvent effectivement apparaitre exceptionnels si on les recontextualise géographiquement ou temporellement par rapport aux début de cette opération, on lira par exemple ceci http://pedagotice.blogspot.com/2009/08/enquete-des-landes-quelles-conclusions.html

  • best40
    best40     

    Bonjour,
    Je suis concerné par cette operation et tous les articles que je lis sont tres negatifs.
    Et que l'on ne nous dit pas c'est que l'enquette a été faite au debut novembre , que les portables ont été distribués entre fin septembre et le mois d'octobre(avec une semaine et demi de vacances entre).
    Que voulez que des collegiens a qui ont vient de remettre le portable depuis peu nous raconte?
    Pour ma part, je pense que cette enquete a été faite trop tôt dans l'année.
    De plus, tout ce qui ressort de cette enquete par les journalistes ne parle que des questions negatives alors que si l'on l'épluche "correctement", on peut voir que l'operation a beaucoup apporté aussi bien aux enseignants qu'aux élèves.

  • _Calliope_
    _Calliope_     

    Après avoir lu quelques uns de ces documents je constate que le tableau numérique interactif et son vidéo-projecteur sont très appréciés (ils remplacent souvent le rétro-projecteur d'ailleurs). Mais ce qui gène le plus l'utilisateur de sont les possibilités des logiciels disponibles: difficulté d'écrire des formules de mathématiques, d'annoter ou de souligner un passage dans un documents, ...

    Des enseignants signalent par ailleurs qu'ils se déplacent plus dans la classe pour voir ce que font les élèves (alors que l'ordinateur du professeur devrait leur permettre d'avoir l'écran de l'élève sous les yeux depuis son bureau) et pour régler les problèmes informatiques. Ce dernier point n'est pas négligeable, doit-on payer un enseignant pour régler des problèmes logiciels ou matériels au lien d'enseigner ? Ces problèmes ont-ils un impact sur l'enseignement ? Et puis plus généralement les usages actuels de l'ordinateur permettent-ils d'approfondir les notions enseignées ou au contraire entrainent-ils un apprentissage plus large mais superficiel des contenus ?

  • _Calliope_
    _Calliope_     

    L'utilisation du rétroprojecteur que vous nous relatez est exceptionnelle. Le plus souvent c'est une heure par jour. Sans compter que les ampoules ne sont pas toutes de 500 W. A côté de cela 25 élèves utilisant leur portables consomment 25x40 W = 1000 W par heure de cours.

    Et pour ce qui est du papier, ce n'est pas partout qu'on distribue à chaque élève une ramette complète de 500 feuilles dans l'année.
    Surtout qu'une bonne partie constitue des sujets de devoir à faire en classe.

  • CG40
    CG40     

    Dans cette affaire, le probleme avec les journalistes c'est qu'ils reprennent tous a l'identique le texte de la dépeche AFP du 25 aout.

    Je reviens de Ludovia, ou bon nombre de participants (collectivité, academie, etc) reveraient d'avoir plus d'un prof sur deux se servant de l'informatique. Comme quoi tout n'est qu'affaire d'echelle.

    Les études et enquetes de TNS Sofres sont disponibles en telechargement ou en feuilletage sur ces deux sites. Alors avant de gloser sur un ou deux chiffres, si vous alliez jeter un oeil... Vous vous appercevriez par exemple qu'Aire sur Adour (post precedent d'un participant) est le seul college où l'opinion sur l'opération soit défavorable 39%, mais que dans les 33 autres établissements ce n'est pas le cas. La aussi, sachons relativiser.

    http://issuu.com/1collegien1ordinateurportable/docs/tnssofres01
    http://issuu.com/1collegien1ordinateurportable/docs/tnssofres02
    http://issuu.com/1collegien1ordinateurportable/docs/tnssofres03

    http://preprod.landesinteractives.net/BMtelechargement.asp?chemin=/upload&fichier=Landes_ludoviaBD.pdf
    http://preprod.landesinteractives.net/BMtelechargement.asp?chemin=/upload&fichier=TNSsofres_copil.pdf
    http://preprod.landesinteractives.net/BMtelechargement.asp?chemin=/upload&fichier=Rapport_College_Landais_quantitatif(1).pdf
    http://preprod.landesinteractives.net/BMtelechargement.asp?chemin=/upload&fichier=Rapport_qualitatif.pdf

  • Eladan_K
    Eladan_K     

    Du point de vue écologique, Sachant que la France est majoritairement au nucléaire (=peu de déchets radioactifs rejetés et qui en plus sont sous surveillance) Je pense que le PC ne consomme pas énormément par rapport aux rétroprojecteurs (lampes d'environ 500w avec un ventilateur assez puissant pour refroidir ça)(Y'en a qui marchent 8h/24 dans certaines salles) ET A LA DOSE DE PAPIERS UTTILISES!!! En un mois, au niveau 3éme, un trieur prend environ 300g sur une classe de 25 élèves, on est à 7500g soit 7,5Kg de papier utilisé sur l'année (10 mois) on est à 75Kg de papier jeté! par classes! Il ne faut pas penser que ce papier est conservé précieusement pendant des années par tout le monde; une fois que l'on a appris Pythagore, on se fout des cours et exos que l'on a fait dessus par ce que la somme des carrés des cotés est égal au carré de l'hypoténuse. Et c'est pareille pour de nombreuse matière

  • Eladan_K
    Eladan_K     

    Il est vrais que l'article n'est pas clair sur la manière dont les établissements on mis le projet en classe. A ce que j'ai comprit, les collégiens on un pc en cours...
    Mais le plus important serais quand même d'avoir un logiciel (voir un OS) de travail avec un réseau adapté. Cela permettrait, par exemple, en histoire-Géo de distribuer un même document à touts les élèves sans soucis de "c'est une photocopie noir et blanc mais on y vois quand même malgré la fin de cartouche de la photocopieuse" ou "Mince, j'arrive jamais à régler le rétroprojecteur"... (Je suis passé par là au collège et je côtoie ça touts les jours en lycée)
    Je ne suis pas (du tout) contre les ordinateurs dans les établissements scolaires (personnellement, le mien permet de contenir touts mes cours au format texte sans augmenter de poids contrairement à mon trieur) mais avec un certain "encadrement" logiciel.

  • _Calliope_
    _Calliope_     

    Voici mon avis sur plusieurs de vos points :

    « La retranscription sur informatique des cours » les outils existent mais sur quel temps le faire ? (Demande-t-on au garagiste de faire un schéma explicatif complet de sa future réparation sur son temps libre ?) et dans quels formats ? (.doc .html .pdf latex docbook ) et sur quel support pérenne le rendre accessible ? (par mail, sur serveur ftp/http, mise en ligne dans un blog/wiki/CMS prenant en charge aussi bien les formules de chimie, mathématiques, partition de musique, ...). Je pense sincèrement qu'une photocopie est bien plus rapidement exploitable qu'un pdf en classe...

    « Le système d'exploitation » L'éducation nationale a investi un peu d'argent dans la conception d'un OS pour ses serveurs administratifs et pédagogique. Cependant elle ne l'a pas fait pour les postes clients, pourquoi ? Peut être par manque d'argent ou par volonté de permettre le maintient de lobby grace à des partenariats... toujours est-il que cela dépend du bon vouloir du ministère et de l'Etat. Pour ce qui est de la mise en place d'un logiciel de surveillance, vous oubliez que les enseignants utilisent aussi ces micro-ordinateurs et je ne suis pas sûr que cela serait bien vu. En effet qui aurait accès aux informations recueillis, sous quel contrôle, comment seraient garanti le respect de la vie privée... Pour ce qui est du "chat" et des jeux, puisque le filtrage de l'accès à internet est effectif dans les établissements scolaires il sont faciles à bloquer, la suppression de Messenger et l'interdiction d'installer des logiciels sur les postes permettent de régler partiellement le problème.

    « L'écologie » Un micro-ordinateur se compose de centaines de composants électroniques utilisant des substances nocives et non recyclables à 100 %. Si l'on tient compte de l'énergie dépensée à la fabrication, l'acheminement, l'assemblage des composants, l'expédition des portables et ensuite l'énergie dépensée pour leur fonctionnement et leur recyclage partiel je pense que le papier fait mieux. Sans compter les emploies locaux que crée l'utilisation du papier...

    L'informatique peut être très utile mais son usage doit se faire de façon raisonné, de la même façon que la vidéo (tele+magnétoscope) n'a pas révolutionné la façon d'enseigner. L'informatique doit rester un outil et pas une solution.
    Ce qui est formateur, ce sont les efforts intellectuels que les élèves doivent fournir et pas l'illusion que peut donner l'utilisation de l'ordinateur. Ceci est en accord avec le travail dans certaines entreprises où de trop importants échanges de mails ont entrainé une baisse de la productivité.

  • Inspecteur_DOM
    Inspecteur_DOM     

    Un bon post d'un participant qui résume bien la situation actuelle... pas assez de moyens pour que l'opération soit une réussite.
    45M pour des ordis... à la vu du post et en toute logique, ils auraient mieux fait d'investir dans l'infrastructure, la formation et le support avant de lancer réellement l'opération.

  • Nosfel
    Nosfel     

    bonjours a tous, j'ai passé 4 ans dans la cité scolaire Gaston crampe a aire sur adours, le test commença d'abord deux ans avec les classes de 3ème et s'étendit ensuite aux classes de 4ème.
    j'ai trouvé les résultats de cette opération HONTEUSE les ordinateurs étaient jetés par terre, d'autres servaient de cale pieds. et j'en passe, de plus la surcharge des sacs fait déjà polémique,
    alors imaginez avec un sac de sport et l'ordi, et oui c'est comme un livre on n'est obliger de l'avoir.

    l'installation des pc en cours et un bordel sans nom ( pc qui marche pas bornes internet+ prise électrique hs, câblés cassés, occasions superbe pour faire les cons)
    pas mal de prof sont débordés par la discipline alors surveiller en plus des des élèves avec des pc qui on souvent plus l'habitude de la technologie, es loin d'être un tâche facile.

    les sécurités des pc sont très facilement contournables alors des réseaux on n'en parles même pas, il deviendra de plus en plus simple de pirater les réseaux ou se trouve les notes et autres applications ou documents " sensibles"

    pour conclure oui comme certains l'on commentaient on gâche nos impôts purement et simplement,la discipline n'est plus gérable par des professeur souvent dépassaient par les outils technologiques.
    les programmes scolaires étant déjà
    dur a clôturer si en plus on passe 3h de cours par jours a batailler avec des pc et a essayer de rétablir le calme.

    les ordinateur sont changés tout les deux 3 ans; recyclage??!!

    il en resterai des choses a dire..

    bonne journées a tous et bon week end

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire