En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bertelsmann fait un come-back dans le peer-to-peer

Le groupe allemand lance GNAB, une plate-forme sécurisée d'échange de fichiers, pour FAI et opérateurs de mobile.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • TuTuX
    TuTuX     

    ce qui bloque au niveau du telechargement legal c'est pas la technique c'est clairement la position des ayants droits :refus d'ouvrir leur catalogue, refus d'opter pour un format commun, refus de revoir leurs prix, etc...

    Le cout de la technique dans le prix d'un morceau achete en ligne est ridicule comparé a la marge prélevée par les producteurs. Le detail etait donné recemment pour virgin mega. La distribution ne compte que pour 5% du prix (0.99?) alors que la part reversée aux producteurs est de 70% (les 25% restant etant de la TVA ET (!!) les droits d'auteur).

    Meme si on decentralise le systeme, ce qui diminuera de façon importante le cout de la distribution puisque le consommateur deviendra diffuseur, le gain sera quasiment nul pour l'utilisateur. Et la ou on a vu que virgin degageait 1ct de marge, le vendeur empochera la difference gagnée sur le cout de la diffusion. Bref ça avantage tout le monde sauf l'utilisateur final.

Votre réponse
Postez un commentaire