En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Aux Etats-Unis, les secrets des abonnés aux mobiles étalés sur la place publique

Des douzaines de sociétés américaines opérant sur Internet se sont spécialisées dans la revente de relevés de communications sur téléphone portable.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • at2rty
    at2rty     

    À l'attention de :

    En espèrent que cette nouvelle 2006 vous amènera des événements positifs pour vous, je vous souhaite le mieux dans la prochaine à venir.
    La raison de mon petit mot est en relation avec le comportement des banques en France et les méthodes qu’ils appliquent à leurs clientèles.
    Dans mon expérience avec la Société Générale de St Denis centre (04000) je suis devenu victime de l’abus de pouvoir que cet établissement exerce surs leur clients, cet abus est appliqué par les conseillers de clientèle, employés qui sont soumis à la politique de la banque laquelle est imposée par le directeur de l’agence.
    Son employée exerce un contrôle sur toutes les transactions et opérations du client, dans ce contexte elle peut manipuler en pleine liberté les lois financières en utilisant l’ignorance du client dû à que ce que précisément, la banque possède le contrôle physique sur tous les renseignements de chaque compte bancaire. Plus concrètement c’est la banque qui détient tous les renseignements privés des clients sur leurs habitudes, comportements et situations financières de chaque individu, par conséquence elle possède plus d’informations que la police sur chaque individu. Grâce à ce pouvoir, un conseiller de clientèle arrive à dire une chose à son client, et à agir complètement à l’envers, après que ce client a quitté la banque en question. Cet événement donne comme résultat que le client croit une chose, et la banque, après des astuces manipulatoires, se sert des lois financières et triche auprès des clients, ce qui lui amène à commettre des erreurs, par conséquent le client se retrouve à payer à la banque des montants disproportionnés, une sorte de taxe. Par conséquent la banque déstabilise le client, psychologiquement, moralement, et physiquement. Cette pratique ressemble plus au comportement d’un contractuel qui donne de contraventions au conducteur qu’à un conseilleur financier, car son rôle est plutôt de lui offrir l’opportunité de évoluer dans sa situation, et non de l’enfoncer plus dans sa misère, de laquelle il est en train démerger. Cette pratique créé une fracture sociale, et pousse la société à se conformer à un statut absolutiste fondé sur l’argent, la banque exerçant dans les foyers ou sur les citoyens une manipulation.
    Cet avantage place la banque dans une position d’État parmi dans un État, une sorte de gangstérisme légal cautionné par l’État ; elle oblige leurs clients, les citoyens, à payer leurs loyers ou autres dépenses par des chèques bancaires, et ils se retrouvent dans des situations désespérantes, et dans des cas extrêmes, même à commettre des actes nocifs contre la société, ou contre lui-même. Si le système judiciaire protège ces établissements, et si la police fonctionne avec des inclinations clientélistes, le citoyen se retrouve abandonné par l’État et éthiquement déçu de la République, par conséquent il se retrouve hors la loi, et intellectuellement désillusionné de la société.
    Son ultime recours est la violence, due à l’angoisse dans laquelle il se retrouve, par conséquent, toutes sortes d’injustices deviennent la norme, et le citoyen est réduit à un simple objet mesuré non par son caractère ou son intelligence, mais par son pouvoir économique, le transformant simplement en une machine consommatrice, mutant une société évolutionniste au barbarisme.

  • Mr. Chips
    Mr. Chips     

    Oui avant de se lancer dans l'utilisation de quelque nouvelle technologie il faut se poser ces questions : "A quoi cela sert'il ? -en ai je besoin ?" mais aussi : dans quelle mesure cela va-t-il changer ma vie ? est-ce que cela en vaut la chandelle ? à qui cela va-t-il VRAIMENT profiter ?
    Les reponsables politiques ne parlent que de croissance et les individus ne sont plus que des consommateurs. Acheter sera bientôt notre seule raison d'exister : il faudra bien écouler tout ce qui est produit. Nous sommes, à tout instant,incités à consommer ; un jour viendra peut-être où nous y serons obligés.
    Mais ceux qui ont le sens de leurs responsabilités, et ça peut être de simples citoyens comme toi et moi, peuvent résister à cette tendance, mettre des bâtons dans les roues du marché. Parcequ'ils savent que les réserves de la terre ne sont pas illimitées : le pétrole bien sûr mais aussi l'eau et l'oxygène indispensables à la vie. L'eau se raréfie et devient de plus en plus chère,chez nous, ça ne gène pour l'instant que ceux qui ont du mal à boucler les fins de mois. Dans certains pays c'est déjà un manque chronique et on peut en mesurer les conséquences sur la santé des populations.
    J'ai l'air de m'être un peu éloignée de mon sujet, mais en fait non. Le téléphone portable est un objet comme les autres, il nous asservit si nous n'y prenons pas garde et sa production est consommatrice d'énergie (et de matières premières), son importation aussi quand il vient de loin. En plus c'est un espion de notre vie privée.Si je peux très bien m'en passer, ce qui est le cas vu ma profession, cela gaspille les richesses de la planète. C'est la raison pour laquelle je n'en ai jamais eu. Je ne l'ai jusqu'ici jamais regretté. ALors tu peux très bien te débarrasser de ton portable toi aussi. Nous sommes nombreux dans ce cas là mais nous faisons moins de bruit que les autres. Join the club.
    Mr. Chips.

  • SleecK
    SleecK     

    :lol:


    nalizure tu crois vraiment tout ce que entends !

    bien sur, cela peut être cancérigène, mais tellement à des doses faibles, que l'on a du mal à le chiffrer !

    Certain vont dire, si on y arrive pas, c'est la faute aux grand opérateur de tel mobile qui ralentisse les recherches.

    Quand j'entends des familles se plaindre que leur gosse à le cancer à cause du relais téléphonique à proximité de l'école, j'explose de rire ! :S
    C'est juste un moyen de leur par pour se consoler, et trouver des raisons et des coupables à ce qui leur arrive !
    Personne ne sait si demain on ne va pas lui diagnostiquer un cancer ...
    On va dire "C'est parce qu'il fumait ou buvais"
    mais dans mon service je connais plein de personnes qui ont le cancer, et qui n'ont jamais fumé ni bu un goutte d'alcool !

    J'ai visionné plusieurs fois le reportage de je sais plus qui, qui avais été refusé par toutes les chaînes de télé pour pas perdre leur partenariat avec les opérateur mob.

    Il y a du vrai dans ce qui est dis, mais il y a aussi pas mal de faux.
    Et c'est parce qu'ils ajoutent un peu de vérité dans ce qu'ils disent, qu'ils se permettent de conclure à des chose fausse et absurdes !
    :S

    alors quand je vois ce que tu as écris ... --> :pfff: :heink: :pfff:

  • nalizure
    nalizure     

    Je n'ai pas de ces téléphones portables cancerigènes.

  • Mat06
    Mat06     

    Bon ils y en a qui diront que ma remarque est absurde car elle n'est pas facile à appliquer. Le meilleurs moyen est de ne plus avoir de portable. Ce que j'ai fais.
    Prenez votre facture détaillée et regarder qui vous appelez combien cela vous coute par an en prenant en compte l'achat du portable... Dans pas mal de cas on se dit que finalement en étant un peu plus organisé et moins feignant...
    L'autre solution est d'être honnête, n'avoir rien a cacher et assumer ce que l'on fait.
    Avant toute chose se poser les questions:
    -A quoi cela sert'il?
    -en ai je besoin?
    -comment je peux m'en passer?

  • bipdan
    bipdan     

    Une amie américaine m'avait déja parlé de tout ce que l'on pouvait faire aux us avec un numéro de sécu. Cela montre bien les dangers d'un système trop unifier si celui-ci n'est pas hautement protégé.

    Donc j'espere que la CNIL et autres organismes garant de la protection de nos chères données personelles continueront de bien faire le job.

    En meme temps il faut rester conscient que le social engineering fonctionne aussi ici, et qu'il n'est pas tres compliqué d'obtenir quelques petits secrets sur un simple coup de fil, en montrant patte blanche par le bief d'un nom d'une adresse et d'un numéro de tel...

Votre réponse
Postez un commentaire