En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Apple invite les maisons de disques à abandonner les DRM

Pourtant pointé du doigt pour ses DRM trop restrictives, le créateur de l'iPod appelle aujourd'hui l'industrie à laisser tomber les systèmes anticopie de la musique en ligne.

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • vava3
    vava3     

    Encore une fois, certaines phrases sont "orientées".

    "Ils [les DRM] empêchent les utilisateurs de faire des copies multiples des chansons qu'ils mettraient ensuite à disposition gratuitement sur Internet."
    Dans les faits, les DRM interdisent surtout aux consommateurs de faire valoir leur droit à la copie privée et la possibilité de passer d'un support à un autre (du PC au CD pour écouter dans la voiture, du PC au baladeur mp3 pour le train/à pieds, etc.) facilement.

Votre réponse
Postez un commentaire