En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

« Android rend les smartphones accessibles au plus grand nombre »

« Android rend les smartphones accessibles au plus grand nombre »
 

Dave Burke, l’architecte de l’OS mobile de Google, nous livre sa vision du marché des terminaux nomades. Les atouts du géant de la recherche ? L’ouverture du système et l’innovation pour accompagner l’évolution des usages. Entretien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • raslebol0000000000000003
    raslebol0000000000000003     

    Pour ce qui est des mises à jour de android, il y a en réalité deux difficultés. La première est la couche fabricant et la deuxièeme est la couche opéateur. La mise à jour d'un terminal, si elle se fait, se fait en deux étapes. Il serait peut préférable de mettre en place une mise à jour pour le système de base, et forcer les fabricants et opérateurs à suivre l'évolution.
    Sans parler qu'il y a actuellement plusieurs versions d'android sur els smartphones dans le commerce, ce qui semble poser problème pour les logiciels annexes pour android.

  • Spae0899
    Spae0899     

    Il n'a jamais été dit nul part que cela concernait les smartphones de QUALITE... Effectivement, la majorité sont des grosses M., donc pour avoir mieux, faut taxer ou prendre un abo sur 2 ans.
    En réfléchissant bien, je calcule pas vraiment l'économie face à la concurrence.

  • turigoles.
    turigoles.     

    les smartphones sont toujours à plus de 300 euros, je n'appelle pas ça une baisse.

  • dr000id
    dr000id     

    J'aurais préféré la licence GNU GPLv3+ au lieu d'Apache, c'est sûr. Maintenant, si c'était le cas, j'ai un peu l'impression que tu aurais dit "de toute façon, l'utilisateur lambda ne peut pas la compiler. Pourtant, l'installation de Cyanogen n'est pas bien difficile.

    Pour l'aspect boîte noire, c'est faux : rooter un téléphone Android est souvent très simple. Une combinaison de touches à taper, puis un choix dans le menu. Pour l'aspect géolocalisation, c'est du opt-in. Et l'activation du téléphone auprès de Google n'est en rien obligatoire, ni utilisation du Market d'ailleurs : on peut installer des apk comme avec un ordi, ou choisir un autre dépôt de son choix (Amazon, f-droid, Appslib, Bazaar etc), comme sous GNU/Linux.

    Pour résumer, pour un ersatz, c'est déjà pas mal : le code source est libre, des distributions tierces parties existent, ni l'activation, ni le market, ni la géolocalisation ne sont obligatoires. L'utilisateur a le choix. Ni Apple, ni Nokia, ni Microsoft ne peuvent en dire autant.

  • Hansi68
    Hansi68     

    La licence Apache permet de modifier le source sans redistribuer les modifications, ce dont les operateurs ne se privent pas en rajoutant leur couche de services respectifs.

    Plus clairement : le terminal android est a la telephonie ce que la box internet est au foyer : une boite noire qui contient certains logiciels libres, mais qu'on a bride "pour votre propre securite" (et surtout la leur). Apres la surveillance au foyer, vous voila geolocalise et piste en exterieur ! On n'arrete pas le progres... ;)

    Quand a devoir taper dans une rom alternative pour reprendre le controle complet de son appareil, au risque de fausses manipulations irreversibles et d'annulation de garantie dans tous les cas, on parle quand meme de manips reservees a un public deja averti et conscient des risques.

    Faut arreter : les terminaux android actuels sont bien distribues de maniere a tenir l'acheteur en laisse, tout en le tirant "prestement" vers les markets en ligne. De ce point de vue, apple, google, archos - ils se valent tous.

  • ras-gen
    ras-gen     

    Bravo, Grand Prophète de la Vérité.

  • dr00id
    dr00id     

    Mise à par l'humour du premier message, une telle basée sur Android existe. Un petit tour sur http://wimm.com/platform-concepts.html donnera une idée. J'avoue que je ne vois pas bien l'intérêt de recharger sa montre tous les jours, mais la plateforme de développement aboutira peut-être a des produits plus utiles.

    En tout cas, moi, je suis bien content d'avoir pu mettre la main sur un smartphone pour moins de 50 euros avec une offre carte prépayée chez Bouygues. Donc oui, Android a bien fait baisser les prix.

  • dr0id
    dr0id     

    Oui, Android est un logiciel libre. Sous licence GNU GPLv2 pour le noyau Linux, Apache pour le reste. Ce rapport pointe des éléments importants (et il a aussi ses défauts, comme des critères étranges) mais ça ne change rien au fait que les licences sont des licences de logiciels libres.

    La preuve ? Cyanogen. Une distribution tierce partie. Ou Replicant, une autre distribution sans aucun code propriétaire (ce qui arrive avec Android pour les applis ou certains drivers), avec un dépôt de logiciels libres.

  • Hansi68
    Hansi68     

    Open source n'est pas Free Software, et android comme ios enferme les utilisateurs dans des boites noires avec backdoor integre de serie, il faut quand meme le rappeler.

    Dans la cas de google, c'est pire encore vu le positionnement du moteur de recherche et des services annexes, plus evolues que chez les tiers. Mais ce n'est pas google qu'il faut critiquer, mais bien les utilisateurs qui ne voient que le cote ludique et la facilite du moment, sans cerner les dangers de ces parfaits petits esptions numeriques en puissance.

    Les dictatures en ont reve. Les democraties l'ont fait...

  • Lennart
    Lennart     

    comme projection dans l'avenir

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire