En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Acculés par l'affaire Snowden, les services secrets détruisent... des disques durs

Mis à jour le
Casser un disque dur pour éviter la diffusion d'information, est-ce bien raisonnable?
 
Casser un disque dur pour éviter la diffusion d'information, est-ce bien raisonnable? - Casser un disque dur pour éviter la diffusion d'information, est-ce bien raisonnable?

Pour stopper la diffusion des documents d’Edward Snowden, les services secrets britanniques ont obligé le journal The Guardian à détruire les disques durs qui les sauvegardaient. Une action complètement absurde à l’ère du numérique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    @Fakrys Je dirais Oui et Non, parce que justement pour que les "gentils" existent, il faut qu'il y ait des "méchants", sinon impossible de capter des Milliards d'argent public, dans des systèmes de pseudo sécurité, pas possible de manipuler la masse pour qu'elle demande à être protégée, de la faire travailler, de la taxer pour rien, s'il n'y avait pas la justification des "méchants méchants"... Maintenant votre théorie du tout ou rien, noir ou blanc, je pense qu'en général c'est toujours plutôt gris, effectivement, mais force est de constater que de plus en plus de données, quittent la zone individuelle, pour se retrouver ailleurs, en déporté, ce qui laisse quand même à penser qu'il y a une volonté de tout savoir et à partir de ce moment, tout est possible, même d'aller les premiers sur la Lune, histoire que ce ne soit pas la "méchante" URSS communiste, qui soit la première à y poser les pieds, mais les "gentils" Américains... Tout ceci n'est qu'une histoire de fric, de pouvoir, de puissance qui s'acquièrent par l'information, d'ailleurs combien ont gagné certains proches du pouvoir Américains de l'époque avec la guerre du Golf, basée sur des informations qui n'avaient même pas à être justes, pour prétendre partir en guerre contre "l'axe du mal", tant que le peuple soutient et finance...

  • bibousiq
    bibousiq     

    C'est aussi l'un des éléments du droit à l'oubli qui, pour l'heure, ne semble guère appliqué nulle part (à ma connaissance)...

  • Fakrys
    Fakrys     

    toute cette histoire justement prouve qu'on est dans l'enfumage le plus total!

    pas un journaliste n'a remis en question et ne s'est posée cette pourtant super simple question: et si c'était bidon?!
    à qui profite le crime?

    on passe soudain du "on ne peut en fait rien vraiment savoir sur vous" et du possible total anonymat sur internet ou ces cryptages incassables à:
    on peut tout écouter et savoir de vous!

    Et la réalité dépasserait la fiction des films ou séries les plus paranoïaques!!!

    Y'a pas d'entre deux? d'équilibre? de vérité entre ces deux délires totaux?!
    On dirait qu'on cherche à nous faire croire tout le contraire, à aller dans le sens des théories totalement débiles du complot et à faire en sorte de terroriser les terroristes!

    et tout le monde marche! Les CNIL réagissent, les journalistes enchaînent les articles et les commentaires pleuvent!
    Mais pas un ne remet en cause le truc!
    Alors que pourtant... c'est si gros!!!

    Si tout cela était possible on aurait pas tous ces pirates bidons et hackers qui en vrai utilisent tous les mêmes programmes et ne touchent pas une ligne de code, on aurait pas tous ces soi disant anonymous, tous ces terroristes et activistes...

    réfléchissez un peu!
    on s'attaquerait pas aux petits poissons par millions mais aux gros prédateurs par milliers ou dizaines de milliers!

  • Josegaut
    Josegaut     

    Je ne sais pas qui sont les quatre personnes qui ont cliqué sur le "pouce rouge" pour l'avis de Nico9468, car il ne porte pas de jugement sur la moralité de la démarche des services secrets britanniques (cela saute aux yeux qu'il s'agit d'une démarche ahurissante et totalement inacceptable dans un état de droit, ou qui se veut tel), mais il considère plutôt les aspects légaux de l'affaire et il le fait de façon très pertinente, à ce qu'il me semble. On doit en effet théoriquement avoir le droit de faire disparaître des données (notamment concernant sa vie privée, ou autres) "une fois pour toutes" et ce même si l'on sait pertinemment qu'elles risquent d'être présentes un peu partout dans le cloud.

  • Ratibois
    Ratibois     

    Je suis assez de l'avis de Nico9468 ; le sujet ne me semble pas technique ou bien ce serait considérer que les services secrets de sa majesté sont d'une crasse incommensurable. En revanche, cela révèle deux faits politiques troublants : on interdit, d'une part, à un journal de publier des informations, ce qui en démocratie est plutôt troublant et à l'évidence, la démarche a été le résultat d'une demande des US. Ce qui laisse rêveur sur l'tat de nos institutions...

  • CharlesPetit
    CharlesPetit     

    Hallucinant, il ne manque plus que les Men in Black de l'internet, un coup de flash pour que tous ceux qui sont devant les écrans oublient tout ce qui c'est passé !? Faudra juste espérer que personne n'ait rien imprimé, sinon la personne, en lisant les vestiges d'une histoire oubliée, se demandera, c'est possible en Démocratie !?!?

  • Nico9468
    Nico9468     

    Si on dit qu'aujourd'hui, un jugement qui impose de détruire ou de rendre des données n'est pas applicable, cela veut dire que notre droit en France, imposé et vérifié par la CNIL, n'est plus applicable non plus: si je le souhaite, je peux avoir accès à mes données personnelles, et les faire "détruire" par l'organisme qui les détient.
    Il ne faut pas confondre la duplication des données et leur non unicité, et le fait qu'on puisse imposer à quelqu'un leur restitution, destruction et non usage. A mon avis, si le Guardian réutilise ces données, il sera en sera coupable.

  • elskwi
    elskwi     

    C'est grave... nous avons des gens qui sont au dessus de tout et qui sont en dessous de tout ce qui se passe...
    Un backup dans le cloud, un disque externe ou sur un nas et le tour est joué.
    Mais vraiment, ils méritent que les données soient mises à la disposition du public !!!

  • bzerath
    bzerath     

    Et ils vont être indemnisés sur le prix des disques durs et de la remise en bon état des serveurs ?

Votre réponse
Postez un commentaire