En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A Meaux, la justice accorde un sursis aux adeptes du P2P

A Meaux, la justice accorde un sursis aux adeptes du P2P
 

Dans une affaire de peer-to-peer, le tribunal correctionnel de Meaux condamne quatre internautes à plusieurs milliers d'euros d'amendes avec sursis, mais n'accorde que des dommages-intérêts symboliques aux parties civiles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

132 opinions
  • Echo
    Echo     

    La vérité est ailleurs.

  • frederic français
    frederic français     

    Même si dans le fond je suis d'accord il n'en reste pas moins que ton écriture est degeulasse on comprend rien! :)

  • me
    me     

    http://membres.lycos.fr/azerty0

  • Selvet fan.
    Selvet fan.     

    http://membres.lycos.fr/azerty0

  • Dura lex
    Dura lex     

    j'ai fait l'effort de lire, et je suis consterné par l'indigence de la pensée.
    Il y a des couteaux en vente dans les magasins, et d'autres mis à disposition dans les restaurants.
    Et on n'a pas pour autant le droit de poignarder les gens.
    Avec les logiciels, on peut télécharger légal. Et sur les disques, on peut mettre des contenus légaux.
    La mauvaise foi...

  • LEO_
    LEO_     

    Alors là je dis chapeau, j ai lu toutes les réponses sans queue ni tete. et je tombe sur celle ci.
    Enfin quelqu un qui sort des vérités que tout le monde ignore. Tout le monde essaie de prouver son idée puisée dans l ignorance.
    Eh bien avant d'écouter betement ce que dit tout le monde, les médias, les amis, encore une fois cherchez les sources, les vrais élements...
    C'est tout a fait ridicule de dire que le P2P est la cause de la baisse des ventes de CD.
    Et puis si c pour envoyer de pauvres gens en taule pour avoir telecharger sur du P2P pace ke Celine dion peut plus se payer du champagne de qualité dans sa limousine, désolé mais chui mort de rire...

  • Falco_
    Falco_     

    L'industrie du disque nous aurait-elle menti ?

    L'industrie du disque s'efforce comme elle le peut de démontrer que le peer-to-peer est la raison principale du déclin des ventes de CD audio. Mais il semble qu'elle soit bien seule à penser ainsi. Certains artistes qui profitent du P2P pour se faire connaître, des études universitaires, des associations d'artistes et de consommateurs ou encore des magasins de CD audio tentent de prouver le contraire.

    C'est une fois de plus le premier distributeur de musique en France, la FNAC, qui exprime son désaccord avec les majors. La FNAC a donc commandé une étude afin de connaître l'INpact du P2P sur les ventes de CD. Bien entendu, le résultat est sans surprise.

    Cette étude a été faite par le biais d'entretiens avec de nombreux acteurs du secteur de la musique. Il a été démontré que sur la baisse de 15 % du marché audio français en 2003, seul 2 à 3 % serait dû au piratage audio. Les majors nous auraient-ils menti ?

    Les vraies raisons semblent être différentes que celles dénoncées par l'industrie du disque : Les CD s'usant trop vite, le marché de la musique se déstructurant, les prix de CDs audio trop élevés, le marché des CD d'occasion, le manque d'originalité des artistes médiatiques, investissements des majors en baisse, les DVD audio se vendant de plus en plus, et les utilisateurs allouant plus de budgets dans la téléphonie mobile, les jeux vidéo ou encore INternet.

    L'industrie du disque devrait un peu plus réfléchir sur les véritables raisons de leur "manque à gagner", plutôt que de dépenser des fortunes dans des procès à l'encontre des P2Pistes...

  • [JohN_DiFooL]
    [JohN_DiFooL]     

    J 'pige pas comment tu arrives à cette conclusion:Pour ma part, il m'suffit de faire un petit calcul:Considérons qu'il y & en moyenne douze titres sur un album, cela emméne donc notre CD à la "modique" somme de 12?,prix auquel il faut ajouter le prix du support(0.50 ?); en prennant en compte le fait qu'il faut télécharger, puis graver le CD, que tu n'auras pas le "packaging"(couverture,paroles,photos,boitier...) proposé en vente en magasin,pourquoi se faire ch...?
    Au vu du prix du CD(15-20?) en botique,parfois moins, et sans même évoquer ces DRM qui nous limitent en tout domaines, faut aimer s'casser la tête....ou avoir du temps à perdre, bref j'vois à la vente en ligne un seul avantage:se faire ses propres compils...Sorti de la, que des contraintes....
    J'crois pas que les maisons de disques soient prêtes à sauter le pas et faire le nécéssaire pour trouver un juste milieu, ce qui encore une fois(je parle des plus grosses, bien sur, celles qui ménent la danse) montre qu'elles ne font pas plus preuve,non pas d'intelligence(ce serait beaucoup demander,mais simplement de bon sens, que les adeptes inconditionnels du Peer-To-Peer, va bien falloir trouver un juste milieu, et enfin donner leurs parts aux auteurs, qui ne sont pas les mieux servis dans cet affaire...Un peu de bon sens de chaque partie, acceptons d'aavoir à payer, pour de la musique, des films, des jeux,mais refusons d'être les vaches à lait des producteurs,éditeurs et autres spéculateurs, malheureusement encore indispensables, mais certainement voués à revoir leurs stratégies si ils veulent survivre au modernisme...Car les véritables artistes n'ont pas comme moteur premier l'argent,et la culture ne peut devenir une valeur économique...

  • mechant
    mechant     

    travailles tu pour une major pour considérer que 0.99? c'est acceptable ?
    Quand on dit acceptable, c'est pour le client, par pour le vendeur, payer aussi cher un produit dématérialisé qu'un produit réél, c'est innaceptable, simplement parcequ'ils voudraient nous faire croire que transformer leurs masters numériques en mp3 coute aussi cher que les frais de fabrication, de logistique et de stockage des cd.
    Ils nous prennent pour des vaches à lait, il suffit de regarder les prix des sites qui vendent les cd uniquement en ligne, ils réussissent à atteindre des prix trés bas simplement en optimisant la logistique et le stockage et ce même en devant payer la maintenance de leur site.
    De plus, dans notre jolie société de consommation, un prix unique pour un produit vendu par plusieures entreprises, c'est innacceptable, c'est un trust par accord tacite.
    Un marché ou il n'y a pas de vrai concurence est un marché faussé, c'est contraire au libéralisme pronné par les entreprises, surtout quand on ne voit qu'il ny a aucune difference de prix dans le monde entier.
    Donc oser dire que 0.99? c'est acceptable, c'est se moquer de la tronche des gens.

  • Guillaume_
    Guillaume_     

    En ce qui concerne le second point, effectivement, différents format sont en lice.
    L'iTMS fournit ses titres en AAC (dérivé protégé par des DRM du format MP4 ou M4A qui est un standard ISO - International Standard Organisation). SonyConect fornit ses titres en ATRAC (format propriétaire) et les autres sites délivrent des titres en WMA (format propriétaire Microsoft non reconnu par l'ISO). Le format AAC/MP4/M4A est reconnu par iTunes et par les iPod (et par WinAmp si le fichier n'est pas protégé par des DRM), le format ATRAC est reconnu par le matériel Sony (lecteur minidisc, chaines, Vaio, ...) et le WMA devrait (en toute logique) être reconnu par l'ensemble des PC équipé d'un lecteur Win Media Player.
    Le risque de perte de données lors d'un plantage est inhérent à toutes données plus ou moins volatiles. La seule parade reste la sauvegarde sur un CD, un DVD, un autre disque dur... ce qui reste légal dans le cadre de la copie privée.
    Pour ce qui est de l'accessibilité avec une config particulière, effectivement c'est un frein. Mais là, le jour où Microsoft, Sony, Apple (pour ne citer qu'eux) se mettront d'accord, c'est pas demain la veille!! Et s'ils le font, on risque de parler de ... cartel! ;-)

Lire la suite des opinions (132)

Votre réponse
Postez un commentaire