En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Google révèle les pires mots de passe utilisés

Oubliez Rintintin, Racing92 ou la date de naissance du petit dernier. Ces mots de passe ne pourront pas protéger vos comptes en ligne bien longtemps...

laisser un avis
Evitez d'utiliser le nom de votre chien ou la date de naissance de votre fils en mot de passe.
Evitez d'utiliser le nom de votre chien ou la date de naissance de votre fils en mot de passe.
Que ce soit un réseau social, une banque, une boîte aux lettres électronique… aujourd’hui tous les comptes en ligne sont protégés par des mots de passe. Seulement, peu de gens utilisent un mot de passe suffisamment sécurisé. Dernière preuve en date, une enquête menée en Grande-Bretagne par Google Apps et dont les résultats ont été publiés le 8 août 2013.
On y apprend qu’un internaute britannique sur six utilise le nom de son animal de compagnie comme mot de passe. Et le même nombre se sert d’une date qui a une signification à ses yeux, comme celle de son mariage ou de sa naissance.
Le géant américain du Web a dévoilé le « top 10 » des pires mots de passe, car utilisés par une grande part de la population. Cela donne dans l’ordre :
- Le nom d’un animal de compagnie
- Une date importante pour l’utilisateur
- La date de naissance d’un membre de la famille
- Le nom d’un enfant de la famille
- Le nom d’un autre membre de la famille
- Le lieu de naissance de l’utilisateur
- Le lieu de vacances préféré
- Le sport favori ou le nom d’une équipe sportive
- Le nom d’une personnalité
- Le mot « Password ».

Un mot de passe fort est indispensable

En début d’année, l’éditeur de logiciels SplashData publiait la liste des 25 pires mots de passe sur Internet car utilisés trop fréquemment. Parmi eux : password, 123456, abc123, football ou encore Iloveyou.
Tous ces mots de passe ne sont pas difficiles à trouver et donnent ainsi libre accès aux données de l’internaute. Pire, 48 % des personnes interrogées ont avoué avoir déjà donné leur mot de passe à une autre personne et 3 % ont écrit leur mot de passe sur un morceau de papier laissé à proximité de leur ordinateur.
Alors pour vous éviter d’ouvrir largement la porte aux pirates informatiques, rappelez-vous qu’un mot de passe efficace doit être compliqué à trouver mais facile à retenir. Il doit contenir au moins huit caractères. Il doit comporter les lettres majuscules et minuscules ainsi que des chiffres et éléments de ponctuation.Et n'utilisez pas le même pour tous vos comptes !
A lire aussi :
90 % des mots de passe peuvent être piratés, paru le 15/01/2013
Mots de passe : sonnez l'alarme !, paru le 18/10/2012
Créez de bons mots de passe, paru le 21/9/2006
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Palmarès 2013 des pires mots de passe
F-Secure gère les mots de passe à votre place
Fuite de mots de passe chez Yahoo! et au Figaro
La fondation Mozilla planche sur la gestion de l’identité en ligne
Microsoft bloque des milliers de comptes Hotmail piratés
Sécurité : les attaques par déni de service distribué explosent
Enregistrement : la tentative de phishing Microsoft finit en insultes
NETmundial : vers un ONU de l'Internet ?
Cybermenaces : un "choc systémique" comparable à la crise financière de 2008
Les pirates informatiques deviennent de plus en plus rapides
Surveillance informatique : Edward Snowden interroge Vladimir Poutine à la télé
Arrestation du premier « Heartbleed hacker »
Pourquoi Edward Snowden a utilisé Tails Linux pour organiser sa fuite
Galaxy S5 : le lecteur d’empreintes hacké les doigts dans le nez
Etats-Unis : les smartphones seront munis d'un antivol dès juillet 2015
Il y aura 52 millions de photos dans la base de données du FBI d'ici à 2015
La Corée du Sud impose une fonction «d'autodestruction» sur les smartphones
Les premiers piratages basés sur Heartbleed se font jour
L’Internet des objets : un cauchemar ou une chance pour la sécurité ?