En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Trop belle pour être informaticienne, a estimé LinkedIn
 
DR

LinkedIn a censuré des photos de femmes dans les publicités d'une place de marché pour développeurs. Les clichés étaient considérées comme un peu trop sexy pour de l'informatique.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • Zboingding
    Zboingding     

    Parce que les aguicheuses prêtes à toutes les séductions pour arriver à leur fin, ça n'existe pas peut-être ? Il faut arrêter avec cet auto-aveuglement. Il y a bien des profiteuses et dragueuse, et ce n'est pas parce que l'on est une femme que l'on est pure et innocente et super pro.

  • Zboingding
    Zboingding     

    Arrêtons de crier au sexisme ! La photo d'une fille en robe de soirée, lèvres tendues, regard aguicheur, oreille dégagée... d'une part... et d'autre part, lorsqu'on lit son profil, elle se prétend "directrice du développement" alors qu'elle fait des bannières et un brin de javascript. Elle n'est ni ingénieur, ni vraie développeuse.

  • Zboingding
    Zboingding     

    Arrêtons de crier au sexisme ! La photo d'une fille en robe de soirée, lèvres tendues, regard aguicheur, oreille dégagée... d'une part... et d'autre part, lorsqu'on lit son profil, elle se prétend "directrice du développement" alors qu'elle fait des bannières et un brin de javascript. Elle n'est ni ingénieur, ni vraie développeuse.

  • Proemetus
    Proemetus     

    Ce qui ressort de l'affaire c'est tout de même que ce sont les puritains les plus pervers, ceux qui vont imaginer des connotations sexuelles partout.

  • delasoul
    delasoul     

    Le problème c'est pas tellement l'épaule dénudée, c'est plutôt le regard très suggestif de la demoiselle (certains diront aguicheur), une invitation à des activités olé olé assez éloignées de l'informatique.

    En exagérant un peu, on pourrait dire que c'est un porno mis en pause au moment où ils vont passer aux choses sérieuse...

    Franchement c'est flagrant, le patron de cette boite se fout de la gueule du monde.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •