En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sursis pour les CD protégés

Le tribunal de grande instance de Paris a rejeté les accusations de l'association de consommateurs CLCV contre BMG et Sony. En cause, les dispositifs anticopie mis en place par les maisons de disques sur certains CD.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

67 opinions
  • Chosson
    Chosson     

    "Oh, ils me font de la peine ces gens la,..."
    Tout à fait la réponse d'un anti-social!!!!!!!

    Malheureusement il n'est pas le seul du genre sur terre!!!!!!!!!!

  • jaimepaslesincultes
    jaimepaslesincultes     

    Heu.....

    Tu dis ca pour rigoler ou tu es vraiment sérieux ???

    J'ai un précepte dans la vie qui est: "quand on sait pas on se tait".

    Donc: tais-toi et écoute.

    Se procuré un matériél protégé par les lois sur la propriété intellectuelle sans s'aquitter de la taxe est I L L E G A L E !!!!

    Qe se soit se le procurer sur le net, par un ami ou sous le sabot d'un cheval, c'est pareil.

    Et que tu es ou non une copie originale duement achetée ne rentre meme pas en ligne de compte.

    Tout ce qui est autorisé c'est LA COPIE DE SAUVEGARDE A USAGE PERSONNEL.

    C-a-d faire faire des copies d'un original dont les droits t'appartiennent ou des copies d'une de ces copies. POINT.

    Télécharger sur le net, ce n'est pas assiimilé à de la copie de sauvegarde mais à du PIRATAGE.

    C'est trop compliqué à comprendre ????????????????

  • BT111
    BT111     

    Tu as raison sur un point: tant que la lecture est possible (et quand on achète un cd, il vaut mieux que ce soit le cas) le piratage est possible. Alors on peut se poser la question: pourquoi les majors insistent tellement sur la protection de leur cds? Surtout qu'une telle protection doit leur coûter assez cher, soit en recherche, soit en achetant la protection tierce qui doit sûrement pas être gratuite. On n'arrête pas de critiquer les prix des cds... m'est avis que l'achat de protection supplémentaire est en plus répercutée sur les prix, augmentant le prix des cds, du coup moins de gens achètent etc. etc. c'est un cercle vicieux qui n'échappe pas à grand monde. Je me demande si tout cela n'a pas quelque chose à voir avec la hausse des prix galopante. Petit cours d'économie: L'inflation augmente selon la loi de l'offre et de la demande. Vu la conjecture, on pourrait peut-être dire si cette croisade subite contre les pirates (qui n'est pourtant pas un phénomêne nouveau) ne cache une réalité beaucoup plus sombre et bassement capitaliste...

  • Mme Fournier
    Mme Fournier     

    En effet, ce serait la meilleure solution ! mais il faudrait avoir la volonté de le faire.

  • rickd
    rickd     

    Est-ce que qqu'un a essayé de brancher la sortie numérique spdif optique ou coaxiale (prise RCA / Cinch) de sa platine de salon sur l'entrée numérique de sa carte son d'ordi ?
    Je n'ai pas encore essayé, mais je pense qu'en fonction du logiciel utilisé, ça ne devrait pas poser de problème : on a donc une copie numérique, donc la qualité n'a pas été altérée, contrairement bien sur à ce qui se passe quand on prend les sorties analogiques de la platine et qu'on balance ça sur les entrées analogiques de la carte son (ce qui, en fonction de la carte son, peut donner des résultats catastrophiques en termes de qualité de son).
    Le problème est qu'il faut à la fois une platine de salon équipée en sortie numérique et une carte son équipée en entrée numérique. Ou bien vous prenez une platine DVD de salon à 400 balles, elles ont toutes ou presque une sortie numérique aujourd'hui. Et comme elles lisent tous les formats vidéo, peut-etre qu'elles sont moins regardantes quand aux dispositifs anti-copie et lisent les CD protégés ?

    Sinon, bah attendez qques moins que qqu'un sorte un freeware qui permet de lire et encoder les cd protégés sur son PC...ça viendra forcément.

    Et sous Linux, ça merde aussi ?

  • nico_
    nico_     

    J'ai moi aussi un baladeur 20 Go (soit dit en passant, ce sont les mêmes sociétés qui commercialisent des baladeurs MP3 et des CD protégés contre l'encodage en MP3, cherchez l'erreur) où je mets tous mes CD. Pas de problème pour les CD Sony que je peux encoder sur mon vieil ordinateur portable équipé de Windows 98. Je suppose donc que c'est le fait qu'il y ait cette ancienne version de Windows qui permet de sauter la protection. Mais bon je reconnais que c'est moyen come solution de devoir mettre Win98 juste pour encoder des CD !
    Ceci étant dit, je boycotte depuis quelques mois les CD protégés (quand ils sont indiqués), je crois que c'est encore la meilleure solution.

  • inconnu__
    inconnu__     

    Pourquoi Sony aurai le droit de Negliger le droit du particulier en utilisant une norme qui interdit l'utilisation d'un cd audio dans un PC ou dans un AUTO RADIO

    En tous cas depuis que SONY et EMI et BMG ont crées le systeme anti-pc le nombre de cd originaux achetes s'eleve à ZERO et il n'est pas près d'augmenter.

  • rambo_
    rambo_     

    férme ta geule suce boule ! se n'es pas toi qui a acheté un lecteur MP3 a 449 ? ! de toute façon il y toujour possibilité de contré ces systémes hahahahaha ! va leurs sucé la bite toi pendant que tu l'yé au maison de disque

  • OTTO_
    OTTO_     

    La boucle est bouclée. J'attendais Deleuze et sa théorie du plaisir. C'est précisément la critique que j'adresse au P2P, l'aboutissement de la théorie du plaisir comme moteur. Et "l'industrie du disque (et du cinéma bientôt)" de transformer ce plaisir en besoin et ce besoin en achat. Sauf que le P2P rend la dernière étape inutile.
    Deleuze, avec sa théorie fumeuse de petit bourgeois, a contribué à promouvoir le parasitisme du plaisir sans l'effort mais n'avait pas prévu, normal pour un intellectuel oisif, que le "bonheur" du consommateur pourrait se muer un jour en "bonheur" du pirate.
    Aujourd'hui, être "révolutionnaire et subversif", c'est être à l'opposé des canons de la société de consommation qui n'offre pour seul horizon indépassable qu'un achat sans cesse renouvelé.
    La boucle est bouclée quant on lit toutes les anneries sur la TVA. C'est l'impôt dont tu parles, c'est à dire notre cagnotte à tous. Cela sert à payer tous les services publics (et parfois, voire de plus en plus souvent, les subventions aux sociétés privées). Tout cela pour des disques à 100 balles, juste pour écouter des chanteurs et chanteuses décérébrés.
    Si il y en a bien un qui est dans le rang, c'est toi avec ton discours pseudo-transgressif sur un truc qui tient vraiment de l'accessoire...

  • OTTO_
    OTTO_     

    OTTO a presque le même age que toi, mais il ne fait pas tout un plat de la jeunesse qui ne dure pas.
    Pathétique, mon petit teck.
    Au fait, moi aussi je travaille sur le net depuis près de 10 ans. J'ai pas vraiment le profil que tu décris et je fume pas le chichon.
    Quand la technique (la forme) cache le manque de fond, le discours mène à l'impasse. Les CD ? c'est pas vraiment un sujet de société, sauf pour tout ceux qui n'ont que ça à faire: écouter de la musique.
    ô tempora, ...

Lire la suite des opinions (67)

Votre réponse
Postez un commentaire