En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Samsung présente son premier lecteur de salon haute définition Blu-Ray

Samsung présente son premier lecteur de salon haute définition Blu-Ray
 

A 1000 dollars l'unité, ce lecteur de DVD haute définition Samsung BD-P1000 va devoir trouver son public.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Spyker [303]
    Spyker [303]     

    C'est sur que le plus judicieux c'est encore de prendre un lecteur compatible avec les deux formats de fichiers. Je ne pense que ces 2 nouvelles technologies se développent trés vite au début, le DVD n'étant même pas encore développé partout.

  • jrlefort
    jrlefort     

    Comme d'habitude, tout nouveau, tout beau : il faut laisser les accrocs aux nouveautés payer au plus cher le moins bien : c'est à dire l'essuyage de plâtres, les problèmes et surtout, l'incertitude de l'installation d'un standard qui n'a pas encore eu droit aux votes... En effet, deux technologies s'affrontent, et à mon avis, il faut attendre qu'une des deux se détache ...
    Ca ne vous rappelle pas ce qu'il s'est passé au tout début des années 80 avec les magnétoscopes ? Ceux qui avaient choisi le BetaMax pour ses qualités indéniablement supérieures à celles du VHS ! Que ceux qui ont du jeter leur BetaMax pour finalement acheter un VHS lèvent la main !

    Quand on repense aux prix des magnétoscopes de l'époque, on se dit qu'il fallait être fou pour acheter un magnétoscope jusqu'en 1988 environ !

    On aurait pu largement imaginer que se développe le magnétoscope numérique : c'est à dire d'enregistrer numériquement de la vidéo compactée comme il faut sur un support type VHS tout con ! d'ailleurs, c'est un un le principe du Digital 8 (cassette camescope 8mm , mais numérique).

    Mais le DVD s'étant vraiment bien installé, il fallait le reprendre : il ne faut donc pas perdre de vue que la compatibilité avec le DVD reste cruciale. Quand à la Haute définition, il faut voir comment il sera accueilli et voir les avantages et les inconvénients avant de choisir un standard.

    Il est aussi évident que l'enjeu n'est PLUS DU TOUT la qualité de l'image, mais bien une politique commerciale matérialisée sous forme de cryptage et autres droits numériques qui est en jeu ... Il faut par exemple refuser tout système qui obligerait à se fier à un seul éditeur ou bien obligerait le lecteur à identifier le média qui lui est confié aux fins de ne plus pouvoir le lire avec un autre lecteur (on ne pourrait plus prêter ses disques). ... etc ...

    jean-roch

Votre réponse
Postez un commentaire