En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Sam Yagan (eDonkey) : ' Notre challenge est de convertir nos utilisateurs au payant '

Sam Yagan (eDonkey) : ' Notre challenge est de convertir nos utilisateurs au payant '
 

Menacé de procès, Sam Yagan annonçait fin septembre qu'il allait rendre son logiciel de peer to peer plus conforme aux exigences des maisons de disques. Le patron de MetaMachine, éditeur d'eDonkey, explique sa décision.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • PseudoUnique
    PseudoUnique     

    Les intermédiaires deviennent inutiles devant l'efficacité des machines, donc ils sont supprimé. C'est la vie, ce ne sont ni les premiers ni les derniers, bienvenue dans un monde capitaliste :/
    De toutes façons je vois pas ce que viendrait faire des vendeurs de rayons, des gerants de stock et des transporteurs de marchandise dans l'univers dématérialisé de la VENTE DE MUSIQUE EN LIGNE. Leur métier est voué à disparaitre tôt ou tard, et ça ne sera pas le fait des "pirates" ou des consommateurs, mais des majors, qui ont tout intérêt à passer aux services virtuels (moins de frais, car moins d'employés à gérer) sans pour autant modifier leurs prix (bah ouais, tant qu'à pigeonner le client...)

    Et personnellement je vois pas pourquoi je devrais continuer à banquer pour nourrir des parasites de la chaine commerciale, le seul qui mérite mon argent pour son oeuvre, c'est l'artiste. Aujourd'hui les nouvelles technologies leur permettent d'être auto-produits/indépendants, et c'est très bien, vive le progrès.

  • PseudoUnique
    PseudoUnique     

    Interdit d'en utiliser, interdit d'en posséder, interdit d'en PARLER!
    Et la liberté d'expression, dans tout ça?

  • Poypoue
    Poypoue     

    Il y a d'autres moyens de gagner et reverser de l'argent aux artistes...
    La Pud ! :youpi:
    Comment vivent les sites gratuits qui n'ont rien à vendre ?
    Et puis le P2P est loin d'être un danger pour la culture musicale, les majors font une chasse au sorcières : :heink:
    -> http://poypoye.over-blog.com/article-909911.html
    -> http://poypoye.over-blog.com/article-930986.html

  • Moonheart
    Moonheart     

    Je me permets de reprendre un peu tes chiffres, parce qu'ils me semblent assez incohérents ma foi:

    "-70 cts pour la SACEM"
    La SACEM est un organisme qui représente les artistes indépendants, depuis quand touche-t'elle un dividande sur les CDs produits par les majors?!?

    "-15 cts aux majors"
    Bien plus que cela, malheureux!
    As-tu la moindre idée de combien coûte la simple location d'un studio d'enregistrement?
    Le prix de production est bien plus grand que tu ne le penses... et donc les majors ponctionnent bien plus que cela sur 1 euro

    "-5 cts à l'état"
    De mémoire, la TVA sur les CDs en france est de 19,6%
    Sur 1euro, c'est donc 20cts qui vont à l'état et non pas 5 rien que pour cela... ensuite, il faut rajouter les charges sociales des employés (leur salaire n'est pas le seul coût) et d'autres taxes diverses... au final je ne serais pas surpris si parfois l'état encaissait plus sur un CD que son propre producteur.

    "-7 au magasin pour payer ses employés
    -2 cts pour le support et la logistique"
    De deux choses l'une: soit tu parles d'une petite boutique, et alors le coûts des employés est bien plus gros par euro encaissé, soit tu parles d'une grande boutique et alors c'est le support et la logistique qui sont bien plus chers que cela... mais avoir ces deux valeurs aussi basses dans une même boutique, c'est impossible, je pense.



    De plus, dans ton calcul, il manque:
    - la marge bénéficiaire de magasin (oui, leur but est de gagner de l'argent, eux aussi)
    - les coûts de transport et de livraison
    - la marge bénéficiaire du livreur
    - les charges sociales des employés

  • Moonheart
    Moonheart     

    S'il n'a rien compris, ce n'est pas dans le sens où tu sembles le dire, Ronfladonf.

    Il parle en effet de l'évolution des besoins des clients, et explique que quand ces besoins évoluent, les employés qui correspondent au créneau en train de disparaitre sont ceux qui doivent s'adapter.

    Sur ce point je suis d'accord, car contrairement à ce que tu penses, la mobilisation ne sert à rien: tu peux râler autant que tu veux et avec autant de gens que tu veux, ce n'est pas cela qui fera que tes clients voudront à nouveau de tes produits...

    Seulement voilà, les besoins des clients n'ont PAS évolué!!!!!
    Ils veulent toujours de la musique, des chansons, etc...
    Ce qui a évolué, c'est tout simplement qu'ils se sont rendus compte qu'il existait un moyen de l'obtenir sans payer.

    Et franchement, dire que c'est aux employés d'un milieu de se reconvertir parce que des gens leur volent le fruit de leur travail, c'est un peu gros...

  • Zeeet
    Zeeet     

    1 euros le titre c'est pas rentable... soit.
    Mais 1 euros le titre c'est beaucoup trop chere pour tout le monde.

    La solution c'est un systeme d'abonnement par mois Soit pour écouter en illimité, soit télécharger en nombre limité.
    Au final si on paye 5 euros par mois, rapporté au nombre de titre télécharger ça fera moins de 1 euros le titre. Mais c'est pas grave parcqu'avec un système comme ça il y aura beaucoup plus de clients. Moi je suis pret à lacher 5 euros par mois pour me balader dans un rayon de CD virtuel ou tu écoutes en direct, tu télécharges en 2 minutes ou tu vois les pochettes ...

    Le P2P c'est nul au niveau de l'interface, mais c'est utilisé parcque c'est gratuit. Si on nous fait un truc super pratique à utiliser pour un coup correct, ça risque de changer la donne.
    Il suffit de compter le nombre d'utilisateurs du P2P de multiplier par 5 euros par mois et qu'on vienne me dire que c'est pas rentable !

  • rirozecla
    rirozecla     

    [url=http://www.hiboox.com][img]http://www.hiboox.com/images/kba8bmt.jpg[/img][/url]
    voila en koi ils roulent les majors

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    Que tu considère que le monde d'aujourd'hui est une jungle est une chose, mais si pour toi défendre tes intérêts c'est défendre uniquement tes intérêts à toi, alors tu as rien compris au système actuel!

    Pour se défendre, il faut être fort! Pour être fort 2 solutions: être riche ou être beaucoup.

    Les majors sont riches et en plus elles sont beaucoup.

    Les téléchargeurs sont peut être beaucoup mais agissent de façon isolée et sont donc seuls alors que les majors agissent de concert et restent beaucoup! En plus à la base un téléchargeur n'est pas forcément riche.

    Donc pour l'instant les téléchargeurs ne sont pas forts et ne pourront pas défendre leurs intérets très longtemps. A moins qu'ils ne soient moins autistes et egoistes.

    Tu vois ou je veux en venir?

    Défendre ses intérêts est normal, mais je suis sûr qu'on s'y prend mal!

  • fab fab fab
    fab fab fab     

    ca me fait penser à la faillite des stations services et des pompistes à cause des supermarchés et leurs pompes automatiques... C'est un peu aussi ce qui risque de se produire avec la disparition des caissières de supermarchés...

    Pourquoi toutes ces évolutions ?
    Ben peut etre parcequ'on a plus les mêmes besoins qu'avant... Les employés sont souvent considérés comme du bétail et ils sont les premiers a trinquer (voir les affaires de délocalisation et de suppression de milliers de postes) dès qu'on a plus trop besoin d'eux (surproduction, automatisation). C'est aussi a eux d'évoluer et se recycler... :hurle:

    Après, si tu essaies de faire culpabiliser le téléchargeur lambda (dont je fais partie), c'est raté. La vie est devenue une jungle. C'est chacun pour sa gueule.
    c'est triste mais c'est comme ça.

    :pleure: :pleure:

  • Ronfladonf
    Ronfladonf     

    C'est vrai que 1cts d'€ c'est tres tres peu, meme tres insuffisant!
    C'est vrai qu'à 1€ la marge bénéficiaire est quasi nulle et... a qui la faute? Essayons d'analyser:
    sur 1 € acheté en ligne il y a
    - 70 cts qui vont à la SACEM (qui soit dit en passant ne reverse rien aux artistes qui ne sont pas suffisament populaire (en dessous de star Ac' et F Pagny))
    - 20 cts qui vont aux majors (la dessus 3 cts vont aux artistes, le reste est le cout de prod)
    - 5 cts à l'Etat
    - 5 cts qui vont au fournisseur de contenu (le site qui vous a vendu le titre)

    Acheté en magasin, sur 1 € il y a
    -70 cts pour la SACEM
    -15 cts aux majors
    -5 cts à l'état
    -7 au magasin pour payer ses employés
    -2 cts pour le support et la logistique

    cherchez d'ou vient le gros du coût

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire