En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Rentrée universitaire : 30 000 heures de cours en podcast

Mis à jour le
Rentrée universitaire : 30 000 heures de cours en podcast
 

Grâce à un plan doté de 17 millions d'euros, les universités ont pu doubler le nombre de bornes Wi-Fi dans les campus et presque tripler les heures de cours disponibles en podcast.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • WilnocK
    WilnocK     

    Je me demande aussi si un enseignement est payant? Le savoir que les professeurs transmet dans une video n'a pas de valeur a mon sens. Le temps du professeur oui, et il le donne a sa classe.
    Une fois le cours realiser, c'est un peu idiot de le perdre non?

    Plutot que de parler de remplacer le prof par une emission de TV, il faut aussi comprendre ce qu'est un prof

  • WilnocK
    WilnocK     

    Je comprends les peur, mais je vois aussi que cela peu permettre a chacun de suivre des cours, sans avoir a retourner a l'universite.
    Perso, j'ai 29 ans, je ne suis pas en France, mais j'aimerai bien avoir 2-3 cours d'architecture, pour ma connaissance personnel.
    Un cours, c'est surtout une personne qu'il est possible d'interoger et de questionner.
    Avec les cours magistraux d'architecture que je suis, je n'ai rien de telle...

  • Hansi68
    Hansi68     

    Ben si c'est le seul role des universites est la recherche, alors qu'on le dise clairement aux lyceens. Et qu'on arrete de faire croire aux "boeufs" de 1ere annee que l'universite forme au monde professionnel !

    Si on divise l'effectif par 2 chaque annee, et sachant qu'on parle bien de BAC+8 a l'arrivee (et encore : les thesards sont loin de tous rester chercheurs), on arrive a 100/2^7 soit 0,78% du contingent de depart ! Ca nous fait 99,22% qui iront pointe a pole emploi ! Quelle reussite !

    Comprenez que je ne nie pas le role d'ouverture d'esprit qu'amenent les etudes en general ; acquerir des savoirs est toujours quelque chose de positif. Le probleme, c'est de rentabiliser ce
    savoir acquis. Le monde professionnel ne veut pas de singes savants : il veut de la production.

    En outre, et la je pense aux familles : combien se ruinent pour se payer leurs etudes ? Combien sortent de leurs etudes exsangues, pres a prendre le 1er boulot mal paye venu, avec l'espoir qu'un jour, ils pourront seulement se rembourser ?

    Si le but de la FAC est reellement la seule recherche, il serait temps d'arreter de la presenter comme le tremplin social qu'elle n'est pas...

  • Tryler
    Tryler     

    Non les université ne sont pas trop tournées vers la recherche. C'est leur rôle ! Il existe un tas d'autres formations pour être bien préparé au monde professionnel. Le problème c'est qu'il y a trop de gens qui comprennent pas que sans recherche, pas de boulot !

  • Hansi68
    Hansi68     

    Le professeur : nouvelle espece en voie d'extinction, a proteger d'urgence ? ;)

    Quoiqu'il en soit, le net est un outil d'enseignement puissant et complet pour qui sait l'utiliser. On y trouve beaucoup de briques, mais il manque bien souvent le ciment qui apporte les "liaisons", la cohésion du tout. C'est la que, de mon point de vue, le prof a sa carte a jouer. Mais combien de profs assurent reellement cette synthese du tout ? Combien ont seulement la connaissance pour le faire ?

    Avoir peur des podcasts me semble peu realiste. Il ne suffit pas de rester devant un ecran pour acquerir un savoir : il faut tot ou tard l'experimenter. En outre, j'ai beaucoup de mal a voir des etudiants se taper des heures de videos obligatoires.

    Quant a la volonte politique de tuer les enseignants a coups de podcasts... Pour moi, la vraie finalite de l'enseignement n'est pas de proteger a tout prix la caste des enseignants/chercheurs, mais d'aider et de former la jeune generation A GAGNER SA VIE...

    Pour avoir pu comparer notre systeme educatif a notre voisin allemand, je puis affirmer que nous sommes completement a l'ouest. On devrait aujourd'hui pousser les jeunes a de la formation en alternance, et en les payant, car c'est bien le nerf de la guerre : pas d'argent, pas d'avenir...

    Dans ce contexte, et meme si certains profs sont admirables dans leur travail, le systeme que vous defendez me parait desuet. On pousse les jeunes a de longues etudes inutiles, pour les mener finalement aux portes de pole emploi. Les employeurs veulent tous du productif immediat et le moins cher possible - il se foutent bien des diplomes...

    Le vrai probleme de l'universite, c'est qu'elle est restee axee sur la recherche, et non sur le monde du travail. Quand a feu l'ascenceur social, il suffit de regarder le fils de notre cher president pour se rendre compte que la logique politique actuelle est l'esclavagisme de masse et le foutage de gueule ambiant...

    Vous me pardonnerez : je prefere travailler moins, pour gagner plus... ;)

  • Hadopirate
    Hadopirate     

    On supprime du personnel des forces de l'ordre, on met des radars automatiques.
    On supprime du personnel de l'enseignement, on met des cours en podcast...

    D'ici quelques années, tous les cours seront sur supports numériques, dans l'amphi, un écran de 3m * 3m, un technicien qui lance la projection, et roule ma poule...

    Il ne tueraient pas l'enseignement avec leurs réformes successives, je trouverais ce développement de bornes wifi avec possibilité de revoir un cours passé comme une excellente idée. Mais quand on sait que ces politiciens ne travaillent que pour la casse des services publics, Education nationnale en tête, je pense que le développement de ces bornes portera préjudice aux étudiants et à l'enseignement en général. J'imagine les enarques, quand ils seront interrogés par les médias, balancer tout sourir que c'est pas grave s'il n'y a plus de profs, tous les cours étant désormais disponibles en podcast...

  • Hadopirate
    Hadopirate     

    On supprime du personnel des forces de l'ordre, on met des radars automatiques.
    On supprime du personnel de l'enseignement, on met des cours en podcast...

    D'ici quelques années, tous les cours seront sur supports numériques, dans l'amphi, un écran de 3m * 3m, un technicien qui lance la projection, et roule ma poule...

    Il ne tueraient pas l'enseignement avec leurs réformes successives, je trouverais ce développement de bornes wifi avec possibilité de revoir un cours passé comme une excellente idée. Mais quand on sait que ces politiciens ne travaillent que pour la casse des services publics, Education nationnale en tête, je pense que le développement de ces bornes portera préjudice aux étudiants et à l'enseignement en général. J'imagine les enarques, quand ils seront interrogés par les médias, balancer tout sourir que c'est pas grave s'il n'y a plus de profs, tous les cours étant désormais disponibles en podcast...

Votre réponse
Postez un commentaire