En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Quand Petit Ours brun fait condamner YouTube
 

Le site de partage de vidéos écope d'une amende de 60 000 euros pour avoir diffusé des images du personnage de Bayard Presse.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • dqr33
    dqr33     

    mais cela n'excuse aucunement le laxisme de Youtube pour ne pas avoir enlevé assez rapidement ces vidéos frauduleuses !

    Quant à dire que "cette plainte donne une mauvaise image de marque à un personnage qui est censé transmettre des valeurs humanistes aux enfants", pour un adulte peut-être, mais pour un enfant, j'ai des doutes...

  • vividejuin
    vividejuin     

    Faire parler de soi c'est aussi bénéficier de pub, non ?
    Un peu de gratuité ne peut faire de mal et peut se traduire par un achat en définitive si le personnage plaît.
    Assez d'égoïsme marchand par les temps qui courrent !
    A mon avis, cette plainte donne une mauvaise image de marque à un personnage qui est censé transmettre des valeurs humanistes aux enfants (celles de sollidarité et de partage... humaines, quoi !).

  • Watashifun
    Watashifun     

    Petit ours brun sans la vitrine mondiale Utube serait bien insignifiant! C'est vrai que faire un procés à Utube rapporte plus rapidement!

  • Keri_66
    Keri_66     

    si j'ai bonne mémoire, l'Evolution a fait disparaître les dinosaures.

    Je vous laisserais rebondir de la façon que vous voulez la dessus :) (ya tellement de pti truc à enchaîner que j'ai trop la fleme lol)

  • dqr33
    dqr33     

    "qu'il ait tardé à retirer"...

  • dqr33
    dqr33     

    Et là, bizarrement, pas de levée de boucliers tonitruants !

    (Bien que la condamnation de YouTube soit surtout du au fait qu'il est tardé à retirer ces vidéos)

    Personnellement, je changerais le statut d'"hébergeur" qui permet trop facilement d'enfreindre les lois en se "déclarant non responsable" du contenu des données...

  • abonentendeur
    abonentendeur     

    Si Youtube n'était pas rentable, il y a longtemps que Google s'en serait débarassé...
    Car même si cela ne l'est pas directement, il y a forcement des retombées sur les gestion d'espaces publicitaires... Et maintenant ce n'est plus de micro$oft dont on parle mais de de g$ogle...
    Le plus grave dans l'histoire c'est que pour le commun des mortels (et surtout parmi les ados) la notion de droit d'auteur et de diffusion sont complètement perdus...
    Enfin il parait que c'est l'évolution...

  • Phy.
    Phy.     

    Je me suis laissé emporter, puisque le principe de la licence globale serait de faire payer cette "redevance" aux FAI et non directement aux internautes... avec le risque que lesdits FAI la répercutent ou pas sur l'abonnement.

    Et pour éviter une "injustice", il serait aussi logique que les "diffuseurs ou hébergeurs" qui rentabilisent grâce à la pub paient aussi !

    Cela dit, est-on sûr que YouTube soit rentable ? Fournir une bande passante et un espace de stockage exponentielle à tout le monde gratos, ça a un coût aussi... Tout ça est ben compulqué, ma brav'dam' !

  • Auteur lambda
    Auteur lambda     

    si Internet avait les même lois que la TV et la radio il n'y aurait pas de problèmes :
    La TV et la radio ont toujours payé des droits aux auteurs.

  • Phy.
    Phy.     

    Même si je me répète quelque peu, je ne suis pas sûr que le fond du problème se situe sur le statut de diffuseur ou hébergeur de la part de Youtube : soit, il fait son beurre grâce à la pub, mais ce n'est pas ça qui lui est reproché. Ce qui lui est reproché, c'est 1°) de ne pas obtempérer quand on lui demande de retirer les videos, 2°) de ne pas rémunérer les ayants-droits par des accords préalables.

    Donc, "donner tout gratuitement" ? C'est le principe de la radio et de la télé depuis 50 ans, grâce à la pub... et à la redevance. Le mécanisme de licence globale, c'est quasiment la même chose : de la même manière qu'on est assujetti à la redevance audiovisuelle à partir du moment où on a un poste de télé OU de radio (oui, oui, si vous n'avez pas la télé, vous êtes tenus de payer la redevance si vous écoutez la radio, c'est moins cher, mais ça existe), de la même manière, on propose de payer forfaitairement pour du téléchargement "gratuit" dès lors qu'on a un accès internet.

    Et de la même manière, on paie des impôts pour les écoles même si on n'a pas d'enfant, et des assurances même si on n'a pas d'accident !

    Ca s'appelle la solidarité, c'est aussi bête que ça, mais dès qu'on a écrit ça, tout le monde gueule à la vache à lait.

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire