En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Peer-to-peer : le Parti socialiste s'oppose aux poursuites d'internautes

A la veille de l'annonce d'une nouvelle série de plaintes contre des utilisateurs de peer-to-peer, le PS demande un moratoire sur ces initiatives. Il propose une nouvelle réflexion sur le statut du peer-to-peer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

227 opinions
  • Corinne61
    Corinne61     

    Il y a des évidences qui rassurent : le coeur
    humain bat à gauche... et le socialisme, en tant
    qu'idéologie, reste - fort de son centenaire -
    l'idée la plus humaniste du monde ! Mais la
    gauche socialiste est seule capable de
    transcender les sensibilités politiques en
    gestation.
    Afin de mener en France des combats pour que
    vivent à jamais la Liberté, l'Egalité et la Fraternité,
    ne faudrait-il pas provoquer de réels
    bouleversements pouvant imposer des lois
    équitables et équilibrées ?
    Certes, l'avenir de la France est indissociable de
    la construction européenne. Mais sa grandeur
    ne sera à son zénith que lorsque sa nouvelle
    dimension et son ambition pour le troisième
    millénaire oeuvreront en vue de l'émergence des
    démocraties à travers le monde.
    Cet essai n'est pas un simple témoignage d'un
    militant engagé, mais une réflexion de fond qui
    encourage la France à redécouvrir le socialisme.
    A l'heure où s'élabore le futur projet du Parti
    Socialiste relatif à l'élection présidentielle de
    2007, cet ouvrage se veut résolument optimiste
    et tourné vers l'avenir.
    Un avenir où, enfin, la volonté politique fera
    triompher les choix collectifs au détriment des
    choix individuels et autres discriminations. Ainsi,
    un nouvel élan socialiste pourra-t-il ouvrir des
    horizons nouveaux à une société en mal de
    repères.

    Membre du bureau fédéral du Parti Socialiste à
    Paris, Gaspard-Hubert Lonsi Koko est Secrétaire
    de la section François Mitterrand, dans le XVe
    arrondissement, depuis 2000. Partisan d'une
    France plurielle dans une République indivisible,
    ce socialiste jauressien préside, par ailleurs, le
    club de réflexion Enjeux Socialistes et
    Républicains.
    Site personnel : http://www.lonsi-koko.net

    Editions L'Harmattan
    ISBN : 2-7475-8050-4
    Ft. : 16 x 24 cm
    Prix : 19,50 euros
    212 pages
    PARUTION : MAI 2005

    Vous pouvez commander cet ouvrage par fax :
    (33)1.43.25.82.03 et par email :
    diffusion.harmattan@wanadoo.fr
    http://www.harmattan.fr ou dans toutes les
    librairies.

  • Ngombi Ndombi
    Ngombi Ndombi     

    Un nouvel élan socialiste

    Il y a des évidences qui rassurent : le coeur
    humain bat à gauche... et le socialisme, en tant
    qu'idéologie, reste - fort de son centenaire -
    l'idée la plus humaniste du monde ! Mais la
    gauche socialiste est seule capable de
    transcender les sensibilités politiques en
    gestation.
    Afin de mener en France des combats pour que
    vivent à jamais la Liberté, l'Egalité et la Fraternité,
    ne faudrait-il pas provoquer de réels
    bouleversements pouvant imposer des lois
    équitables et équilibrées ?
    Certes, l'avenir de la France est indissociable de
    la construction européenne. Mais sa grandeur
    ne sera à son zénith que lorsque sa nouvelle
    dimension et son ambition pour le troisième
    millénaire oeuvreront en vue de l'émergence des
    démocraties à travers le monde.
    Cet essai n'est pas un simple témoignage d'un
    militant engagé, mais une réflexion de fond qui
    encourage la France à redécouvrir le socialisme.
    A l'heure où s'élabore le futur projet du Parti
    Socialiste relatif à l'élection présidentielle de
    2007, cet ouvrage se veut résolument optimiste
    et tourné vers l'avenir.
    Un avenir où, enfin, la volonté politique fera
    triompher les choix collectifs au détriment des
    choix individuels et autres discriminations. Ainsi,
    un nouvel élan socialiste pourra-t-il ouvrir des
    horizons nouveaux à une société en mal de
    repères.

    ---

    Membre du bureau fédéral du Parti Socialiste à
    Paris, Gaspard-Hubert Lonsi Koko est Secrétaire
    de la section François Mitterrand, dans le XVe
    arrondissement, depuis 2000. Partisan d'une
    France plurielle dans une République indivisible,
    ce socialiste jauressien préside, par ailleurs, le
    club de réflexion Enjeux Socialistes et
    Républicains.
    Site personnel : http://www.lonsi-koko.net

    Editions L'Harmattan
    ISBN : 2-7475-8050-4
    Ft. : 16 x 24 cm
    Prix : 19,50 euros
    212 pages

    PARUTION : MAI 2005

  • Jo_
    Jo_     

    Même si tu ne parles pas que de la langue tu as tout faux benet... Pas de f majuscule à "français" pfff

  • Theo_
    Theo_     

    moi, je suis belge, et je peux vous dire qu'en Belgique, c'est pire on paie pour tout et ne dites rien sur la famille royale (qui nous coute les yeux de la tête,là, je prend dèja des risques )un pack d'eau 6x 2 litre d'une marque bien connue en France coûte presque 3 ?,

  • rep à jojo
    rep à jojo     

    et pourquoi on ne manifeste pas pour sauver le p2p
    dans ce pais il y a que de cette façon qu,on peut
    obtenir quelque chose.

  • KOlonel KKK
    KOlonel KKK     

    Les Maisons de disques ne perdent pas beaucoup d'argent avec le P2P, et tout simplement pcq ceux qui téléchargent n'auraient pas acheté les disques. Quant à considérer le P2P comme du vol, il faut considérer que les marchands et les fabricants de disques "fabriquent" des disques et reproduisent des oeuvres sur tel support. ILs vendent quoi : le support. La manière dont quiconque a acheté ce support la transfère sur son PC et la convertit l'oeuvre en une autre forme ( le mp3 par exemple ) les dépasse juridiquement. Le jour ou ils vendront les oeuvres au moyen de toutes sortes de MP3 et qu'ils metront des copyright sur ces MP3 ils auront lieu de se plaindre qu'on diffuse ces mêmes mp3 ; bien que cela ne puisse diminuer ces diffusions sauvages. Mais si la technologie favorise plus la fraude que l'obéissance au principe discutable de propriété, faut-il en punir les consommateurs ?

  • soso_
    soso_     

    J'ai toujours eu des idées de droite, j'ai détesté la gauche parceque ils ont les avec eux les écologistes.
    mais depuis que ce gouvernement est en place quand je conduit je ne sais plus si je suis un chauffeur
    ou bien un chauffard,je ne sais plus si je suis un internaute ou bien au voleur, alors si la gauche continue dans cette voie vive la gauche

  • soso_
    soso_     

    Je pense en fait qu'il faudrait que les français arretent d'acheter chez ces profiteurs qui sont les maisons de disques, ces derniers n'hesitent pas à faire mettre des français en prison,et qu'ils ont pour complices les mercenaires qui sont nos hommes d'état

  • BlueFeeling
    BlueFeeling     

    Tout cela est intérréssant mais je trouve assez inquiétant les confusions par des gens qui doivent avoir des cartes d'électeurs. Je pase sur les propos d'extrème droite sur ces 'feignants d'intermittents ou de fonctionnaires' mais il est facile de comprendre que la Sacem n'a rien à voir avec l'état. <br> En outre les sociétés civiles (sacem, spedidam et Adami) qui gèrent les droits d'auteurs sont opposées à la poursuite d'internaute et proposent d'autres solutions ( par ex. une taxe sur les abonnements internet). <br> J'ai lu de nbreux avis sur ce forum qui font preuve d'un manque de culture général inquiétant. un petit conseil, passez un peu moins de temps devan l'écran et lisez des bouquins. Pour bcp cela pourrait vous permettre d'argumenter sur des sujets que vous ne maîtrisez pas. Merci aux autres dont les débats sur le P2P et la copie privée peuvent permettre d'envisager des solutions alternatives à la pénalisation.

  • Sulator
    Sulator     

    D'une part il ne s'agit pas de vol, d'autre part on ne peut pas comparer le vol à l'étalage et le transfert de données.
    En effet, il y a vol lorsqu'un produit fini et mis en vente et subtilisé tel quel sans payer la somme attendue (ex : un disque dans un magasin). Par contre, une personne qui achète un disque a, selon la loi, tous les droits de faire une ou plusieurs copies de son original.
    Ce qui par contre est strictement interdit, c'est la revente de copies. Rien n'empêche l'échange de ces copies.
    Un exemple : vous achetez un disque dont vous faites une copie. Vous décidez de donner l'original à un ami et de garder la copie. Votre ami fait de même et ainsi de suite... A tout moment, le possesseur d'une copie a été propriétaire du disque original. Pourtant, ce disque n'a été acheté qu'une seul fois...
    Ne nous voilons pas la face : le piratage musical n'a pas attendu le peer-to-peer pour exister... Combien de cassettes et de CDS copiés avons nous eu en notre possession depuis que nous aimons et écoutons de la musique ? Pour ma part, pas mal...
    Le peer-to-peer permet aux maisons de disque de comprendre que leurs disques sont trop cher, et la conséquence de cette prise de conscience sera la réduction, par Internet, du coût global d'une oeuvre musicale, ce qui est une excellente chose.

Lire la suite des opinions (227)

Votre réponse
Postez un commentaire