En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Oui à la double compétence, sauf pour les métiers pointus

Le non-informaticien est souvent très apprécié par son employeur. Pourtant, les spécialités techniques requièrent des aptitudes particulières. Les traitements exigeant un niveau élevé de sécurité ne peuvent être confiés à des néophytes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire