En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Oriane Garcia : ' Je repars de zéro, avec mes condisciples fondateurs de Caramail '

Oriane Garcia : ' Je repars de zéro, avec mes condisciples fondateurs de Caramail '
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • ZeMeilleur
    ZeMeilleur     

    Ja suis convaincu que si Internet n'avait pas été présneté come un eldorado par les médias, il y aurait jamais eu autant de concurrence, pas autant de service pour faire la même chose, pas de dillution des visiteurs, et donc pas de baisse de pub.

  • zozo_
    zozo_     

    Oui je comprends ce que tu veux dire, l'innovation n'était pas totale, c'est clair vu que le concept avait déjà été inventé. Enfin je pense pas qu'Oriane ait écrit que l'équipe qui l'entourait avait inventé le webmail. A mon avis on peut parler d'exploit quand une formule fonctionne, qu'elle soit novatrice ou pas. Il est évident qu'ils n'ont rien inventé, mais ça n'explique pas pourquoi leur succès en a agacé plus d'un. Ils ont quand même su bien s'en tirer là où d'autres n'ont fait que lever des fonds, ils sont arrivé là ou peu de start-ups sont arrivées, c'est d'ailleurs une des raisons qui fait que les créateurs de Caramail sont considérés comme des pionniers en France (le charisme d'Oriane fait le reste). Bref c'est la 3ème fois que je le dis, mais je pense qu'on est tous d'accord que Caramail n'a rien inventé, les français n'inventent d'ailleurs plus rien et c'est assez malheureux.

  • Cacamail
    Cacamail     

    Non. Ce que je voulais dire, c'est que l'idée du webmail est de Hotmail. Pomper cette idée et la mettre en français , celà n'a absolument rien de génial et ne mérite pas d'amasser une fortune.

    Idem pour ibazar, pompé sur Ebay. Là encore une fortune non méritée, puisqu'ils n'ont fait que traduire.

    Beaucoup d'autres ont tenté le "me too = moi aussi mais en français !! ", jusqusqu'à l'éclatement de la bulle et avec elle le rève des capitaux - sans risque - à la française bien entendu ...

  • zozo_
    zozo_     

    Mon cher, on peut très bien connaitre un minimum d'anglais, voire même apprécier cette langue et dans le même temps apprécier qu'un service de base comme le mail ou le chat ne soit pas uniquement présent chez nos amis ricains. Ton raisonnement est à la limite de l'absurde puisque si on part de là tout devrait être américain, ça me donne une idée tiens, je vais demander à Bill Gates de ne surtout pas traduire ses prochains Windows puisque la langue anglaise est évidemment la seule digne d'être parlée sur cette planète :)).

  • zozo_
    zozo_     

    Niveau technique c'était peut-être pas forcment le top, mais bon quand je vois les autres chats je me dit qu'ils sont tout aussi pourri dans ce cas... Ce qui était très fort chez Caramail c'était la formidable organisation des Chats, des pv, des contacts, etc... Une clareté qui aujourd'hui manque beaucoup ! J'étais pas fan du service mail par contre, mais j'aimerais bien qu'on me donne le nom d'un chat aussi simple, aussi performant et aussi universel que feu Caramail...

  • Cacamail
    Cacamail     

    Vous avez pompé Hotmail qui était le premier.
    Tout le monde utilisait Hotmail en anglais. Y avait que les nuls ou allergiques à l'anglais ( ce que j'appelle les franalphabètes ) pour utiliser Caramail. Et les franalphabètes y en a plein en France. Voilà ce qui explique le succés de Caramail.

  • Maxime Hurtrel
    Maxime Hurtrel     

    C'est vrai que le site est poussif... mais c'est simplement parce qu'il n'a pas évolué. a son lancement, c'était un portail inédit par ses nombreux services. Ensuite, il a saturé sous le nombre de connecté en raison notamment des problèmes techniques que tu cites. Mais ce n'est pas la faute aux concepteurs.

    Quand aux acteurs de la bulle internet, ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier. Par exmple Caramail n'a pas demandé tant d'argent que cela pour commencer (même si aujourd'hui cela peut paraitre bcp pour un site comme celui là, à l'époque les compétences Internet n'étaient pas aussi répandues).

    De plus, les revenus publcitaires étaient alors considérables ( 100F les mille pages vues, 50 F sur un site perso) et ont pesait légitimement qu'elle allaient encore grimper alkors qu'elles ont été divisées ar 5 voire 10 !)...

  • Guimo
    Guimo     

    Cela dit, quand on voit ce qu'est devenu caramail, j'ai du mal à comprendre en quoi c'est une réussite.

    Elle a simplement réussi à le vendre cher à Tiscali (qui lui meme avait racheté Licos à l'époque), avant que ce dernier ne se rende compte que ca ne servait à rien, qu'il n'en tirerai pas de thunes.
    Il a alors gentiment coulé ce site.

    Ainsi est mort le plus pourri des chats-mails qui ai pu exister (le prg de chat etait ecrit en JAva et etait poussif, le mail fonctionnait tres mal).

  • pat_
    pat_     

    D'une manière générale, je n'ai aucune sympathie pour les acteurs de la bulle Internet. Ils ont ruiné un ensemble de petits épargants...
    Car ceux qui ont payés cetet bulle, ce sont principalement les petits éparganants et ça c'ets malhonnête. Avoir gagné des dizaines de millions d'euros sur le dos d'investisseurs particuliers, c'est pas très cool.
    Donc, pas de sympathie pour ces multimillionnaires !
    Pat

  • G. Gaillaguet
    G. Gaillaguet     

    "Après des études littéraires en khâgne, puis en
    hypokhâgne,?", à en croire l'auteur de l'article, Oriane
    Garcia commençait très fort en préparant Normale Sup
    Lettres "à l'envers" ! (ce qui est plus fort encore que de
    simplement "repartir de zéro") ;o))
    En effet l'année d'hypokhâgne précède la classe de
    khâgne, qui est celle où l'on se présente au concours. Ce
    que savent ou devinent ("hypo" est par définition
    "en-dessous") les littéraires, sans doute hélas trop peu
    présents sur 01net, - et pourtant l'itinéraire d'Oriane Garcia
    est la preuve qu'ils y ont leur place !

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire