En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

.Net avance masqué

.Net avance masqué
 

Janvier 2003. Christophe Aulnette, le patron de Microsoft France, fait un point presse où il commente les résultats mondiaux de son entreprise. Enorme surprise : à aucun moment il ne prononce le mot .Net.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • b_free
    b_free     

    Ben oui, un DSI sensé choisirait au moins Open Office, voire Linux pour ses postes bureautiques s'il était rationnel.
    Mais un DSI qui prend une voie hors des diktats (MS Windows + Office, Java, prod=unix, ...) se verra reprocher une erreur de stratégie en cas de problème sur un projet alors que s'il les respecte, ce sera juste un problème sur un projet comme il y en a tant.

    Sinon, ma dernière pierre à ce thread sera pour faire remarquer que si les décisions étaient rationelles, nous serions tous sur OS2 version 5 et pas sous MS Win. Sauf que si MS n'a pas les cerveaux d'IBM, IBM n'a rien de la puissance marketing de MS, mais alors vraiment rien.

  • b_free
    b_free     

    C'est la même page qui change Palladium (facile à retenir) en abréviation qui tue (pour qu'on l'oublie) ???
    De toutes façon, ça ne change rien à Microsoft: ils continuent à développer ce qu'il appelaient .Net comme ce qu'ils appelaient Palladium. Je suis pour le premier et contre le second ... mais c'est une autre histoire.

  • chris_
    chris_     

    Il faut se mettre à la page. Microsoft a officiellement annoncé que le système migrait progressivement de WIN32 vers WINFX. Désormais il n'y a plus de .NET, et ce n'est pas plus mal car ça a déjà causé suffisamment d'ambiguité comme ça.

  • Borgia
    Borgia     

    Que l'on achète des yaourts, une voiture, ou un AIRBUS,il ya 60% d'irrationnel dans l'acte d'achat: Sinon il n'y aurait que les "meilleurs" produits qui se vendraient !! les autres disparaitraient rapidement.
    Ceux qui croient qu'ils achètent avec un esprit libre sont des innocents qui ne se rendent même pas compte des manipulations qui les entourent !!

  • vince__
    vince__     

    "je suis peut être idéaliste mais j'imagine que les décideurs en entreprise ne sont pas les ménagères de moins de 50 ans de la pub grand public"
    Idéaliste, oui,les décideurs sont gavés de marketing et se couvrent avec, ils dorment mieux la nuit, sans cela ils regarderaient des solutions efficaces type logiciel libre... mais dans ce cas ils payent IBM ou équivalent pour se rabattre sur une marque. (oui, je sais, désenchanté par la triste réalité...)

  • développeur .Net
    développeur .Net     

    Il ne faudrait pas que ces problématiques de communication masque la réalité. Je développe depuis deux ans des applications DotNet pour des grands comptes, malgré le fait que cette techno soit apparue en période de crise, elle est belle et bien utilisée pour des projets stratégiques. DotNet n'est pas encore en mesure de concurrencer J2EE mais le monopole de Java est un peu bousculé, ce qui est une bonne chose techniquement et pour les affaires. Que Microsoft soit empetré dans sa politique marketing c'est un autre problème. il me semble que les choix techniques devraient se baser essentiellement sur la technique et pas sur la commuication. je suis peut être idéaliste mais j'imagine que les décideurs en entreprise ne sont pas les ménagères de moins de 50 ans de la pub grand public

  • antibill
    antibill     

    ... ou des anti-dépresseurs pour informaticiens fatigués ?
    Cette boîte serait plutôt à classer dans le secteur show-biz.

Votre réponse
Postez un commentaire